Repenser l’Algérie dans l’histoire

Janvier 2013- N° 8
Auteurs : Gilbert Meynier et Tahar Khalfoune
Cet essai est le produit d’une réflexion partagée par les deux auteurs, nourrie par des années de recherche et d’échanges entre un historien spécialiste de l’Algérie et un juriste dont les grilles d’analyse reposent aussi sur une expérience de terrain.

Pour une autre lecture du Coran : les voix du verset

Janvier 2013- N° 7
Auteur : Abdellatif Idrissi
L’expression orale, entendue, relève d’un traitement différent de celui que nous appliquons au texte fixé par écrit sur un support visible. La parole, contrairement à l’écriture, ne se soumet pas à un schéma linéaire et visuel, comme ont tendance à le présenter la plupart des spécialistes des textes sacrés, et notamment ceux du Coran dans le monde arabo-musulman, traducteurs et chercheurs contemporains compris.

Pour un féminisme méditerranéen

Novembre 2012- N° 6
Auteure : Fawzia Zouari
Contre une Méditerranée qui, depuis un demi- siècle, consacre les exclusions et les frontières, il apparaît essentiel aujourd’hui de faire entendre la voix des femmes. Face aux poussées insidieuses des nationalismes et des fondamentalismes, devant la perspective d’un monde rongé par les démons de l’argent et menacé par une mondialisation à grands pas, il s’avère indispensable de repenser l’héritage méditerranéen à travers des réponses féminines.

Sociétés arabes en mouvement : trois décennies de changements

Novembre 2012- N° 5
Auteure : Sylvia Chiffoleau
Les révolutions arabes ont propulsé sur le devant de la scène des sociétés effervescentes, inventives et plurielles. Cette irruption est venue contredire les images convenues, largement véhiculées par les médias, de sociétés monolithiques, « bloquées » par le poids des normes religieuses et de l’autoritarisme politique. Or, depuis trois décennies, les sociétés arabes sont au contraire travaillées par des changements profonds.

 

Pour le futur de la Méditerranée, l’agriculture

Octobre 2012- N° 4
Auteur : Sébastien Abis
Les révoltes qui secouent les pays arabes méditerranéens ne sont pas des émeutes de la faim. Néanmoins, les insécurités alimentaires et la fragilité des zones rurales constituent de puissants catalyseurs dans l’expression des revendications politiques en faveur d’une plus grande justice sociale et territoriale.

Une société en quête d’avenir : Égypte, an 2 de la révolution

Octobre 2012- N° 3
Auteur : Marc Lavergne
Le 25 janvier 2011, une partie de la jeunesse égyptienne se mobilise pour abattre le régime politique en place depuis plus d’un demi-siècle, à l’exemple de la révolution tunisienne démarrée un mois plus tôt. Au Caire comme à Tunis, ce soulèvement qui entraîne derrière lui de larges couches de la population urbaine est vite qualifié de révolution. Qu’en est-il réellement, que recouvre ce terme dont la sémantique varie selon les groupes qui s’en réclament ou qui s’y rallient de manière parfois opportuniste ?

L’émergence d’une nouvelle scène politique : Égypte, an 2 de la révolution

Octobre 2012- N° 2
Auteur : Marc Lavergne
Le cours des « révolutions arabes », après les premières heures glorieuses de la chute des dictateurs, au printemps 2011, déroute l’opinion occidentale. En égypte comme en Tunisie, la mouvance qui se réclame de l’islam politique, toutes tendances confondues, s’est vu confier les rênes du pouvoir.

Pour une IIIe république libanaise. Étude critique pour une sortie de Taëf

Février 2012- N° 1
Auteur : Mounir Corm
« Le pacte de vie commune », « la patrie arabe » « le président maronite et le Premier ministre sunnite »… autant de morceaux choisis d’imprécisions et de vagues réminiscences d’un texte aussi peu lu qu’il est respecté par les gouvernants : la Constitution libanaise.