La « grande séparation » entre Juifs et musulmans à l’ombre de la République - iReMMO
RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

La « grande séparation » entre Juifs et musulmans à l’ombre de la République

Jeudi 21 septembre 2017

Entretien avec :

Benjamin Stora, professeur des universités à l’Université Paris 13 et à l’Inalco (Langues Orientales, Paris), docteur en sociologie et docteur d’État en histoire. Il enseigne l’histoire du Maghreb contemporain (XIXe et XXe siècles), les guerres de décolonisations, et l’histoire de l’immigration maghrébine en Europe. Il a publié plus d’une trentaine d’ouvrages, notamment sur la guerre d’Algérie et sur l’immigration, il a été conseiller historique sur différents films de fiction et il est aussi l’auteur de plusieurs films documentaires. Il est depuis 2014 le président du Conseil d’orientation de l’Établissement public du Palais de la Porte Dorée qui réunit le Musée de l’histoire de l’immigration et l’Aquarium de la Porte Dorée.

1) La crise des gauches et de leur vision multiculturelle a contribué à cette « grande séparation » dont vous parlez dans votre livre ?
2) Quelle est la spécificité française de cette séparation Juifs/Musulmans ?

 

Je m'abonne !

En savoir plus