Droit comparé des systèmes juridiques arabes

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Samedi 9 octobre 2021 – 14h-19h

Les formations peuvent être suivies soit en ligne, soit en « présentiel » dans les locaux de l’iReMMO.

Cet atelier fait partie du Magistère de l’iReMMO,

il peut être suivi dans ce cadre ou bien de façon indépendante, à la carte.

Librarie en Iran
Photo : Alireza Attari sur Unsplash

Présentation

Cet atelier vise à étudier la construction et l’évolution du droit des pays arabes initialement fondés sur un système juridique islamique. L’effondrement de ce système à compter du 19e siècle (à l’exception de l’Arabie saoudite) résulte d’une diversité de facteurs tels que l’expansion du commerce transfrontalier, l’essor des capitulations, la chute de l’Empire ottoman ou encore la colonisation. Ces facteurs provoqueront la perte d’influence du droit islamique au sein des pays arabes qui sera progressivement remplacé par un droit fortement influencé par les puissances européennes. La majorité des pays arabes reposent aujourd’hui sur un système juridique de type « occidental » basé sur le droit civil et/ou la common law. L’influence du droit français (legal transplant) a été particulièrement significative en Algérie, en Tunisie, au Maroc, au Liban, en Syrie, en Jordanie mais également en Égypte. D’autres pays tels que les Émirats arabes unis ont adopté un système juridique sui generis au sein duquel cohabitent le droit islamique, le droit civil ainsi que la common law (notamment la common law au sein du Dubai International Financial Centre (DIFC).

Intervenantes

Amel Makhlouf, avocate de formation, chercheuse associée au Centre of Islamic and Middle Eastern Law (CIMEL) de la SOAS, University of London, et enseignante au sein du LL.M. droit des affaires, mondes arabes et Proche-Orient (Damapo) de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Ses domaines d’expertise sont notamment le droit international des affaires, le droit commercial, l’arbitrage et le contentieux international, le droit bancaire et financier, le droit des pays arabes, la finance islamique et l’assurance islamique (takaful). Elle est titulaire d’un LL.M. de droit bancaire et financier de Queen Mary University of London (QMUL) et d’un doctorat en droit privé de l’Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne.

Manal Tabbara, avocate de formation (Solicitor), titulaire d’une maîtrise en droits français et libanais de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth ainsi que d’un DEA en droit des contrats et des biens de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle possède également un MBA de l’École supérieure des affaires de Beyrouth en collaboration avec HEC et EAP-ESCP. Parlant couramment l’arabe, l’anglais et le français, Manal Tabbara dispose d’une solide expérience professionnelle en droit commercial acquise au sein du cabinet d’avocats Dentons aux Émirats arabes unis, et des sociétés telles que Nokia, Baker Hughes, Mercer Limited et Vodafone. Son expérience professionnelle comprend également la résolution des conflits et l’arbitrage international. Elle est membre du comité fondateur de l’Arab Legal Forum.

Les formations de l’iReMMO

Ouvertes à tous et ne nécessitant pas de connaissances préalables, ces formations s’adressent à celles et ceux qui souhaitent approfondir leur connaissance de la région. Elles peuvent être prises en compte dans le plan de formation de votre institution ou organisme de rattachement et donnent lieu, en fin de cycle, à la remise d’une attestation de formation professionnelle, sous la forme d’un certificat de spécialisation.

Reposant sur l’échange entre formateurs et participants, les formations de l’iReMMO réunissent des effectifs limités et se composent d’exposés associés à des temps de discussions collectives permettant l’approfondissement des thématiques abordées. Elles se déroulent  au siège de l’iReMMO, au 7 rue des Carmes, dans le 5e arrondissement de Paris (Métro Maubert-Mutualité).

Cet atelier fait partie des modules du Magistère de l’iReMMO, il peut être suivi dans ce cadre ou bien de façon indépendante, à la carte.

Informations administratives

Déclaration d’activité enregistrée sous le numéro 11 75 62627 75 auprès du préfet de région d’Île-de-France.

Frais d’inscription

Consultez également les tarifs du Magistère de l’iReMMO.

Modalités d’inscription

Inscription dans la limite des places disponibles.

En ligne (paiement en une seule fois, réservé aux particuliers) :

Pour la formation en présentiel

Pour la formation en visioconférence

Sur place (sur rendez vous) au 7, rue des Carmes, à Paris (75005) – (Métro Maubert-Mutualité)

Pour s’inscrire par courrier

Pour plus d’informations

écrire à formation-continue@iremmo.org
ou appeler le 01 42 01 31 43

En partenariat avec le barreau de Paris

Je m'abonne !

En savoir plus