Femmes et révolutions, quelle place pour les luttes féministes dans les révoltes de 2011 et 2019 ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Lundi 8 mars 2021 – 12h30-14h [EN LIGNE]

En raison de la situation sanitaire actuelle, l’iReMMO organisera toutes ses rencontres
« Controverses » et « Midis » en ligne.
Ces rencontres sont proposées à tarif libre.

 

N’hésitez pas à nous soutenir.

Rencontre avec :

 

Nadia Leïla Aïssaoui, journaliste, traductrice et sociologue spécialisée en études féministes. Elle a été pendant plusieurs années secrétaire générale du Fonds pour les femmes en Méditerranée et a publié en 2019 son premier livre Non c’est non ! : contre le harcèlement sexuel (Actes Sud Junior). Elle tient également un blog.

 

Modération : Giovanna Tanzarella, ancienne déléguée-générale de la Fondation Seydoux pour la Méditerranée, vice-présidente du REF (Réseau Euro-Med France) et membre du bureau de l’iReMMO.

Retrouvez les ressources documentaires de Nadia Leïla Aïssaoui

Éclosion

Le podcast qui met en lumière le parcours de femmes algériennes inspirantes.

Harassmap

Site du projet de dénonce du harcèlement sexuelle en Égypte

L’iReMMO vous offre cette rencontre.
Pour nous permettre de continuer, soutenez notre travail en faisant un don.

 

Vous pouvez utiliser l’une de nos plateformes ci-dessous :

 

Livre de Nadia Leila Aïssaoui

femmes-revolutions_700px
Des femmes protestent sur la place Tahrir, le 4 février 2011. Crédit : Hossam el-Hamalawy.