Le retour irakien de la France : facteurs et perspectives

Depuis fin 2017, moment de l’annonce de la défaite territoriale du Califat en Irak, la France met en évidence son intérêt pour une présence massive, forte et durable dans ce pays. Pour cela, la diplomatie française développe tout un discours sur l’Irak en tant que « pôle de stabilité » ou encore l’Irak en tant que « pivot du Moyen-Orient ».

Le Bureau des légendes: décryptage par Agnès Levallois

Mardi 30 juin 2020
Avec Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO, consultante, spécialiste du Moyen-Orient et chargée de cours à Sciences Po. Elle a occupé les fonctions d’analyste Proche-Orient au Secrétariat général de la défense nationale puis responsable du bureau monde arabe et persan à la Délégation aux affaires stratégiques au ministère de la défense.