Moyen-Orient : le pivot russe

N°104 - Printemps 2018
Dossier dirigé par Erik Burgos et Clément Therme
La Russie est-elle devenue la nouvelle puissance pivot du Moyen-Orient ? Ce numéro spécial entend apporter de nouvelles contributions aux débats suscités par le retour de la Russie dans l’espace moyen-oriental. Au sommaire notamment : La Russie : une puissance indépendante au Moyen-Orient ; La rivalité russo-américaine en Syrie : une nouvelle guerre froide ? ; Russie - pétromonarchies du Golfe : de la tempête à l’accalmie ; La politique étrangère russe au Maghreb : entre commerce et sécurité ; Des céréales russes au menu géopolitique du Moyen-Orient...

L’adhésion de la Palestine à la Cour pénale internationale : une stratégie en vue de la reconnaissance

Mars 2018 - N° 33
Auteure : Sarah Daoud
La Palestine a récemment adhéré à toute une série de traités internationaux. Le droit constitue une ressource politique non négligeable pour les Palestiniens, lesquels n'ont eu de cesse de brandir le cadre légal pour légitimer leur cause. L'adhésion de la Palestine à la CPI le 1er avril 2015 peut être envisagée comme un calcul stratégique face à l'impasse des négociations de paix avec Israël. L'auteure aborde le sujet aux prismes de la science politique et de la sociologie des relations internationales plutôt que d'un point de vue juridique.

[Tribune] « La dignité n’a pas de prix » : 5 millions de Palestiniens otages de Trump

Tribune à Lire sur Libération

Imaginons : le 1er mai prochain, en France, toutes les écoles, les hôpitaux, les centres d’aide sociale ferment brutalement, jusqu’au 31 décembre 2018. Il n’y a plus de fonds pour les faire fonctionner. Impensable ! En France, oui. Mais ce désastre est sur le point de se réaliser pour les 5 millions de Palestiniens qui vivent en Jordanie, au Liban, en Syrie, à Gaza, en Cisjordanie occupée...

Crises et conflits en Méditerranée : L’agriculture comme résilience

Janvier 2018 - N° 32
Auteur : Cosimo Lacirignola
Guerres, instabilités politiques, changements climatiques, migrations, croissance démographique, raréfaction des ressources naturelles : la Méditerranée constitue un arc de crises majeures. La sécurité alimentaire et l'agriculture qui concernent une partie importante de la population subissent cet état de crises. Souvent décriées pour leurs impacts sur l'environnement, les activités agricoles peuvent pourtant aussi être une réponse à ces défis. Ce travail replace la dimension agricole et le développement rural au centre du débat pour penser la Méditerranée du futur.


Genre et violences de guerre au Moyen-Orient

N°103 - Hiver 2017
Dossier dirigé par : Valérie Pouzol
Auteurs : Valérie Pouzol, Sareta Ashraph, Jane Freedman, Zahra Ali, Elisabeth Marteu, Sarah Guillemet, entretien avec Nelly Lahoud, Pinar Selek, Valérie Pouzol, Serge Airoldi, entretien avec Pinar Selek

 

La fabrique audiovisuelle de l’État islamique : La vidéo comme arme de guerre et outil de légitimation et de recrutement

Janvier 2018 - N° 31
Auteure : Dhouha Rekik
Cet ouvrage tente de mieux comprendre les mutations de la communication jihadiste avec l'avènement de l'organisation de l'État Islamique. Pour la première fois, une organisation jihadiste a occupé un territoire qu'il a fallu peupler et administrer. Un arsenal médiatique conséquent et complexe a été mis en place à destination de différents "publics". L'ouvrage explore les registres cinématographiques, institutionnels et idéologiques déployés à diverses fins : légitimer, recruter ou terroriser. Ce faisant, il éclaire également la nature de l'OEI et son idéologie à géométrie variable.

Europe, réveille-toi, le café est prêt

L'Israël de Netanyahou se moque ouvertement des valeurs que l'Europe prétend chérir. Quand les dirigeants européens vont-ils enfin se réveiller et rejeter la réalité inacceptable de ces 50 dernières années ?
Par Hagai El-Ad

[Tribune] Après la décision irresponsable de Donald Trump, que la France s’engage !

Tribune à lire sur Libération

Depuis des années, on ne parle plus guère du conflit israélo-palestinien. Ce silence ne recouvre pas un statu-quo synonyme d’immobilisme comme s’il ne se passait plus rien sur le terrain. Il occulte au contraire une politique de colonisation chaque jour plus intense déployée par le gouvernement Netanyahou partout en Cisjordanie et plus particulièrement à Jérusalem-Est et dans ses environs immédiats avec tout ce que cela implique de violences physiques, matérielles et symboliques aux conséquences irréversibles à l’encontre des Palestiniens [...].

C’est dans un tel contexte que Donald Trump a choisi d’annoncer que les Etats Unis reconnaissaient Jérusalem comme capitale d’Israël.

Terrorisme(s)

N°102 - Automne 2017
Dossier dirigé par :
Jean-Paul Chagnollaud
Auteurs
:  Jean-Paul Chagnollaud,  Gilles Ferragu, François Dubuisson, François Burgat, Mathieu Guidère, Myriam Benraad, Nicolas Dot-Pouillard, Adel Bakawan, Rachid Benzine, Philippe Banier, Christophe Chiclet, René Otayek, Serge Airoldi, Mahmoud Abou Kassem, Mona Amer, Akram El-Alphy et Sarah Ben Néfissa.  

La résistance palestinienne : des armes à la non-violence

Septembre 2017 - N° 30
Auteur : Bernard Ravenel
Dans sa lutte désormais centenaire, le peuple palestinien, colonisé par le mouvement sioniste, a traversé plusieurs périodes correspondant à des contextes géopolitiques très différents. Confronté à un ennemi puissant soutenu par les principales puissances impériales du XXe siècle, le mouvement national palestinien a cru un moment nécessaire et possible d'obtenir la libération par une lutte armée de longue durée. Il a perdu ce pari et, tirant les leçons de ses échecs, il s'est engagé dans une résistance populaire non-violente qui a fait l'admiration des peuples du monde dominé et ouvert la voie au "Printemps arabe".

 

L’indécence touristique : Comment voyager en Grèce à l’heure de la crise ?

Octobre 2017 - N° 29
Auteure : Hécate Vergopoulos
Peut-on concilier misère et soleil ? Comment faire l'expérience d'une destination quand le pays dont elle est le nom vit de plein fouet une crise telle qu'elle en défigure les peuples autochtones et en frelate les paysages récréatifs ? En donnant la parole aussi bien aux touristes qu'aux acteurs économiques, ce livre entend étudier la manière dont la crise impacte, ou non, le sens de la pratique touristique. Le tourisme est aujourd'hui traversé par une crise de valeurs à laquelle l'industrie touristique ne souhaite pas apporter de réponse, laissant le champ libre à des acteurs locaux pour inventer une autre manière d'être touriste.

 

L’Algérie et la France : deux siècles d’histoire croisée

Septembre 2017 - N° 28
Auteur : Gilbert Meynier
Après un rappel de la tradition historiographique coloniale française, cet ouvrage, qui traite du système colonial entre politique et primat des armes, renvoie le lecteur au temps long d'une histoire, peu ou prou partagée entre le nord et le sud de la mer Méditerranée - en arabe, la mer moyenne ; ce qui explique in fine la conquête militaire de l'Algérie à partir de 1830, puis la mise en place dudit système. Ce livre tente de synthétiser les formes et le fond des répliques à la colonisation, qui aboutissent à la guerre d'indépendance de 1954-1962, sans pour autant effacer l'entrelacement - traumatique certes, mais bien tangible - entre Algériens et Français.

 

Où en est la transition démographique dans le monde arabe ?

Je ne vais pas faire un cours de démographie. Ce serait lassant. Je vais essayer de montrer les implications de la démographie, socio-économiques et idéologiques dans le monde arabe. Quels sont les enseignements qu’on peut tirer de sa transition démographique? Et, de ce qui survient actuellement, les contre-transitions démographiques ?
Par Youssef Courbage

Kurdistan irakien : que faire après le référendum ?

Un responsable politique kurde qui ne manquait pas d’humour rappelait récemment que dans les années 1970-1980 les Kurdes répétaient souvent : « nous avons un passé tragique, notre présent est dramatique mais heureusement nous n’avons pas d’avenir »...

Par Jean-Paul Chagnollaud

iReMMO, an 7

Nous avons créé l’iReMMO en 2011 parce que nous estimions nécessaire d’avoir un lieu de débats et de réflexion indépendant sur les enjeux socio-politiques de la Méditerranée, du Maghreb et du Moyen-Orient. Le temps passe vite et nous voilà déjà à l’aube de notre septième année.

La frontière dans tous ses états

N°101 été - 2017
Dossier dirigé par Karine Bennafla
Auteurs : Karine Bennafla, Ugur Kaya, Jean Marcou, Leïla Vignal, Myriam Ababsa, Myriam Benraad, Matthieu Cimino, Pauline Poupart, Michel Foucher, Marc Goutalier, Marc Lavergne, Carole André-Dessornes

« Ma guerre des Six-Jours »

Lorsqu’on me demande pourquoi je me suis passionné pour le conflit israélo-arabe, je cite toujours « ma » matinée du 5 juin 1967 : alors que je viens, sur Europe 1, d’entendre Julien Besançon raconter la destruction de l’aviation égyptienne par les raids israéliens, je descends dans la rue pour me rendre à la fac et découvre France-Soir proclamant « Les Égyptiens attaquent Israël ». En fait, le « petit David » vient de lancer contre le « grand Goliath » une guerre préventive au terme de laquelle il va quadrupler son territoire, occupant la Cisjordanie, Jérusalem-Est et la bande de Gaza, sans oublier le Sinaï et le Golan. Le mensonge est si gros que, pour sa seconde édition, le journal de Pierre Lazareff rectifie – si l’on ose dire – le tir : « C’est la guerre au Moyen-Orient », affiche désormais sa « une ». Par Dominique Vidal

ILYM, Irak Libye Yémen Médias. Quel rôle pour les médias dans les pays en crise ?

Mai 2017 - N° 27
Auteurs : Akram Belkaïd, Claire Talon, Agnès Levallois
Autrefois simples témoins des conflits, les journalistes sont aujourd'hui perçus comme des acteurs à part entière de ces crises. Alors que les médias internationaux n'ont souvent plus du tout accès aux zones les plus difficiles, le rôle des journalistes des pays concernés devient déterminant aussi bien pour l'évolution interne de la crise que pour sa perception à l'extérieur par le reste du monde. Le projet ILYM, conçu par CFI, l'agence française de coopération média et l'iReMMO, a pour objectif d'analyser en profondeur le rôle et l'attitude des médias durant les crises en cours au Yémen, en Libye et en Irak, à travers des échanges entre praticiens de l'information et observateurs extérieurs.

Monde arabe : les aléas d’une transition ratée

Mai 2017 - N° 26
Auteur : Smail Kouttroub
La dynamique révolutionnaire qui s'est emparée du monde arabe n'en finit pas de surprendre tant par son ampleur que par sa portée. L'aspiration à la démocratie, au pluralisme et à la justice sociale laissaient croire que la région arabe allait enfin retrouver le sens de l'histoire. Aujourd'hui, l'heure est au pessimisme. Six ans après les révolutions, les pays arabes traversent leurs moments les plus difficiles. Au-delà de toute spéculation sur les évolutions politiques actuelles, le présent essai a pour ambition première d'analyser cette phase critique de l'histoire du monde arabe.

Nouveaux enjeux sahélo-maghrébins et perspectives

Les évolutions démographiques vont avoir une énorme incidence dans l’ensemble de l’espace sahélien, en raison de la forte vulnérabilité des populations, de la dégradation déjà avancée de leur cadre de vie - tout particulièrement des conditions de fonctionnement des agricultures vivrières - ainsi que des conséquences du réchauffement climatique, les risques de tensions ne sont pas à exclure. La crise qui s’y annonce ne sera pas de nature conjoncturelle, mais bien au contraire elle sera plus structurelle, voire systémique.
Par Nadji Safir

Israël-Palestine : l’urgence d’agir

Même si la communauté internationale semble avoir conscience de l’extrême gravité de la situation, la diplomatie déclamatoire s’avère radicalement insuffisante face au gouvernement de Nétanyahou, prêt à tout pour réaliser ses objectifs politiques.

TRIBUNE « À Alep, la barbarie triomphante » dans Libération

Le dernier acte de la tragédie syrienne est sans doute en train de se clore, mais il est encore temps d’agir avec force sur le plan diplomatique. Il faut en avoir la volonté politique, estiment les chercheurs de l'Institut de recherche et d'études méditerranée Moyen-Orient.

Partis et recompositions politiques : quelques enseignements du « Printemps arabe »

Longtemps délaissés par les sciences sociales, les partis politiques dans le monde arabe suscitent depuis quelques années un regain d’intérêt. Vingt ans après un travail coordonné par Pierre-Robert Baduel sur le Maghreb dans la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée (1996), dix ans après un numéro dirigé par Myriam Catusse dans la même revue sur le Machrek (2006) il semble que l’appel à un renouveau de l’approche du fait partisan ait été entendu.


Par Robin Beaumont est doctorant en Études politiques à l’EHESS (CETOBaC) allocataire du programme ERC WAFAW (IREMAM) et Xavier Guignard est ATER et doctorant en science politique à l’Université Paris 1 (CESSP), chercheur associé à l’IReMMO.

Les multiples visages de Shimon Pérès

Shimon Pérès est mort mercredi 28 septembre 2016. Retour sur soixante années de la carrière politique contrastée de celui qui fut à la fois l’artisan de « l’ambiguïté délibérée » du nucléaire israélien, l’un des acteurs de la politique de colonisation, des accords d’Oslo comme de leur échec, et le lauréat du prix Nobel de la paix.

Les objectifs de développement durable : opportunités méditerranéennes

Juin 2016 - N° 25
Auteur : Cosimo Lacirignola
En septembre 2015, les Nations unies adoptaient les Objectifs de développement durable (ODD) identifiant 17 objectifs de développement. L'organisation intergouvernementale CIHEAM est investie depuis de nombreuses années sur ces thématiques. Elle a donc souhaité proposer une série de regards méditerranéens autour de trois enjeux : la sécurité alimentaire, l'agriculture face aux changements climatiques et le partenariat multilatéral. Autant de défis essentiels pour construire la Méditerranée de demain. (Articles en anglais et en français).

Communautés en exil. Arméniens, Kurdes et Chrétiens d’Orient en territoires franciliens

Avril 2016 - N° 21
Sous la coordination de Jean-Paul Chagnollaud
Pris dans une actualité tragique, le Moyen-Orient est observé au prisme de ses minorités : persécutions des Chrétiens d’Orient, résistance armée des Kurdes, centenaire du génocide arménien. Pourtant, les trajectoires singulières de ces communautés, de même que leurs attaches avec la France et l’Europe, restent bien souvent ignorées.
Contributeurs : Raymond Kevorkian, Bernard Heyberger, Tigrane Yégavian, Olivier Grojean, Anouch Kunth, Antoine Fleyfel, Kendal Nezan.

Le Maghreb à l’épreuve de la mondialisation

Mars 2016 - N° 24
Auteurs : Xavier Richet, Nadji Safir
Cet ouvrage est le fruit des réflexions menées dans le cadre du séminaire pluridisciplinaire « géopolitique et économies du Maghreb » organisé par l'iReMMO (Institut de recherche et d'études Méditerranée Moyen-Orient) à Paris. Lors des discussions, un large consensus est apparu sur le caractère crucial de la phase historique que traversait actuellement le Maghreb, caractérisée comme celle de l'incontournable épreuve de la mondialisation. Dans ce contexte, cet ouvrage relance le débat de l'intégration régionale depuis trop longtemps atone ou de la coopération avec le Sahel et l'UE qui reste à développer.

1915-2015. Un siècle de tragédies et de traumatismes au Moyen-Orient

Octobre 2015 - N° 23
Auteur : Carole André-Dessornes
L’intention de cet ouvrage n’est pas de présenter une liste exhaustive de tous les conflits ou autres crimes de masse, mais de dresser une typologie de conflits les plus marquants et de voir en quoi cela a eu des retombées sur les individus et les sociétés.

Le Hezbollah libanais. De la révolution iranienne à la guerre syrienne

Août 2015 - N° 22
Auteur : Didier Leroy
Il y a plus de trente ans, une petite milice chiite émergeait dans un Liban déchiré par la guerre civile. Soutenue par la République islamique d'Iran, cette force paramilitaire est devenue l'acteur politique le plus influent du pays, notamment par sa résistance à l'occupation israélienne. Critiqué dans son pays et blacklisté à l'étranger, le mouvement de Hassan Nasrallah continue à défrayer la chronique. Engagé dans la guerre syrienne, il assume son statut de force régionale présente sur plusieurs théâtres d'opération. Jusqu'où ira le Hezbollah ?

Terre et mer. Ressources vitales pour la Méditerranée

Mai 2015 - N° 19
Auteur : Cosimo Lacirignola
L'année 2015 marque le 20e anniversaire de la Déclaration de Barcelone qui avait donné naissance au partenariat euro-méditerranéen. L'accès aux ressources naturelles et à l'alimentation demeure aujourd'hui au coeur des débats. Cet ouvrage centré sur l'espace méditerranéen se propose d'analyser le potentiel socio-économique des secteurs agricoles et halieutiques et questionne nos habitudes alimentaires et notre responsabilité sociale et environnementale face aux ressources vitales que sont la terre et la mer. (Des articles en français et en anglais).

Le Liban. De l’État inachevé à l’invention d’une nation

Mai 2017 - N° 18
Auteur : May Maalouf Monneau
L'histoire du Liban est forgée par les tensions et les guerres. L'Etat libanais, qui a bientôt cent ans, peine à trouver la bonne expression politique pour gérer sa société multireligieuse. Depuis sa création, deux Liban vivent et s'affrontent : le Liban politique et le Liban social. La problématique libanaise est celle d'un divorce entre l'Etat et la société. Une fracture capitale à saisir pour déchiffrer l'évolution tortueuse et parfois douloureuse de ce pays.

Géopolitique et Méditerranée. La Méditerranée : un espace imaginaire et fracturé. Vol. 1

Décembre 2016 - N° 16
Auteurs : Jean-François Coustillière et Pierre Vallaud
L'espace méditerranéen vient de connaître, à vingt ans d'intervalle, deux événements qui ont totalement bouleversé les relations internationales dans cet espace : la fin de l'affrontement Est-Ouest en 1991 et les révoltes arabes en 2011. La question des relations internationales en Méditerranée et de la recherche de sécurité dans la région est centrale. Ce volume 1 a pour objet de rappeler les paramètres pérennes et les facteurs de tension ou de conflits qui agitent la région.

Géopolitique et Méditerranée. La Méditerranée : stratégies en présence et enjeux. Vol. 2

Décembre 2016 - N° 17
Auteurs : Jean-François Coustillière et Pierre Vallaud
Après un bref rappel historique et géographique resituant dans le volume 1 les paramètres pérennes de l'espace méditerranéen, ses fractures et ses fragilités, ainsi que ses crises et tensions, ce volume 2 s'attache à examiner les perceptions, les objectifs et les stratégies mis en oeuvre par les grands acteurs impliqués dans cet espace, avant de mesurer les risques et les menaces qui pèsent sur celui-ci et d'identifier les enjeux.

La Palestine d’Oslo

Octobre 2015 - N° 15
Auteur : Julien Salingue
Le 13 septembre 1993, la poignée de mains entre Yasser Arafat et Yitzhak Rabin sur la pelouse de la Maison Blanche suscitait l'enthousiasme international. Deux décennies après les Accords d'Oslo, le "processus de paix" est en état de mort clinique. Le travail proposé ici se concentre sur une thématique trop souvent ignorée : l'échec de la construction de l'Autorité palestinienne comme pseudo-appareil d'Etat intégré au sein du dispositif de l'occupation israélienne.

Mobilisations rurales en Méditerranée

Sous la direction de Sébastien Abis
En Méditerranée, les transitions politiques, les enjeux économiques, les urgences environnementales et le défi de la gouvernance ne se limitent pas aux villes et aux littoraux. Le pari d’une croissance plus inclusive demain passe nécessairement par tous les territoires et concerne l’ensemble des acteurs de la société.

La question kurde : passé et présent

Auteur : Jordi Tejel Gorgas
La question kurde émerge au début du XXe siècle comme une question « minoritaire » liée à l’apparition des États-nations modernes au Moyen-Orient, avec des rythmes différenciés, au gré des évolutions des systèmes politiques et des rapports de force dans chacun des États.

Petit précis d’islamisme : des hommes, des textes et des idées.

Auteur : Haoues Seniguer
Cet ouvrage, volontairement succinct, n’a absolument pas la prétention de l’exhaustivité. Il vise beaucoup plus à donner au lecteur francophone, qui s’intéresse au monde arabe et musulman contemporain, des éléments de compréhension globale de l’islamisme (ou islam politique) dont il est beaucoup question aujourd’hui, notamment après les soulèvements populaires de décembre 2010 en Tunisie, et l’accession au pouvoir de mouvements dits islamistes, autrefois interdits, clandestins, semi-légaux ou dans l’opposition.

Pour accompagner les migrations en méditerranée

Auteure : Catherine Wihtol de Wenden
Les migrations dans l’espace méditerranéen sont diverses et évolutives. Elles développent des migrations en chaîne, allant de l’Ukraine à l’Afrique sub-saharienne, transformant les zones de passage en lieux de transit. L’espace migratoire euro-méditerranéen qui existe, du Sud au Nord, ainsi que dans les Balkans et d’Est en Ouest, est peu pris en compte par les politiques migratoires européennes qui tournent le dos à la Méditerranée.

Tunisie : la révolution et ses passés

Auteur : Nicolas Dot-Pouillard
Deux ans après le départ du président Ben Ali, la fissure entre l’idéal révolutionnaire et le désenchantement démocratique semble croissante. La révolution tunisienne a mis au jour trois césures fondamentales. La première est en un sens la fracture bourguibiste : tous les comptes ne sont pas soldés avec le passé. La seconde touche à la question religieuse et identitaire. L’arrivée d’Ennahda au pouvoir a réveillé des spectres enfouis. La dernière est enfin régionale et sociale.

Pour comprendre la crise syrienne : éclairages sur un Printemps qui dure

Auteurs : Olivier Marty et Loïc Kervran
L’insurrection populaire qui a débuté en Syrie en mars 2011 aura marqué un tournant dans les Révolutions arabes. Premier Printemps à durer bien plus qu’une saison, cette insurrection a particulièrement mis en lumière les blocages de la communauté internationale et les complexités de la région.

Repenser l’Algérie dans l’histoire

Auteurs : Gilbert Meynier et Tahar Khalfoune
Cet essai est le produit d’une réflexion partagée par les deux auteurs, nourrie par des années de recherche et d’échanges entre un historien spécialiste de l’Algérie et un juriste dont les grilles d’analyse reposent aussi sur une expérience de terrain.