RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

Repenser l’Algérie dans l’histoire

Auteurs : Gilbert Meynier et Tahar Khalfoune

Cet essai est le produit d’une réflexion partagée par les deux auteurs, nourrie par des années de recherche et d’échanges entre un historien spécialiste de l’Algérie et un juriste dont les grilles d’analyse reposent aussi sur une expérience de terrain.
Cet ouvrage est composé :
• D’une étude qui se propose d’inclure synthétiquement l’histoire de l’Algérie dans le temps long via notamment sa phase coloniale. Si celle-ci est encore présente dans la mémoire collective des Algériens, celui-là les structure dans leur inconscient.
• D’un bilan de l’Algérie indépendante qui reste fortement marqué par son passé colonial, mais qui renvoie aussi à toute une structuration de la société et des pouvoirs – formes et pratiques – héritée de l’histoire antérieure et forgée également par la nouveauté des dernières décennies où s’enchevêtrent violence et désir d’ouverture. Reste à savoir si les réponses apportées aux problèmes de l’heure sont à la hauteur des enjeux…
• Des documents officiels indiquant que l’histoire commune franco-algérienne reste un enjeu politique majeur où la volonté des deux États est d’exercer un contrôle sur la recherche et l’écriture de l’histoire et de les instrumentaliser à des fins politiques.

Gilbert Meynier est historien de l’Algérie, ancien enseignant au lycée Pasteur à Oran et à l’université de Constantine ; professeur émérite de l’université de Nancy 2. Auteur de « Traces de temps long et épilogue colonial », revu par Tahar Khalfoune.

Tahar Khalfoune est juriste à l’association lyonnaise Forum refugiés, intervenant à l’IUT de l’université Lyon 2. Co-auteur, avec Gilbert Meynier, de « Les 50 ans de l’Algérie indépendante ».

Commander le livre sur le site de L’Harmattan

Je m'abonne !

En savoir plus