RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

Bouleversements stratégiques dans le monde arabe ?

N° 79 Automne 2011

Les révoltes du monde arabe ont d’ores et déjà forgé ce que l’on peut qualifier de tournant dans l’histoire du monde arabe. Les fins successives des régimes de Zineddine Ben Ali (Tunisie), Husni Mubarak (Egypte) et Moammar Kadhafi (Libye) ont en effet laissé ouvertes d’autres brèches (Bahreïn, Syrie, Yémen) dont l’issue peut parfois paraître incertaine. Cela alors que, en parallèle, maints autres pays (Algérie, Maroc, Jordanie…) ont procédé à des annonces de réformes visant à leur éviter de subir un sort similaire.
Cela étant dit, et en dépit des apparences, l’on aurait tort de vouloir déconnecter ces évolutions du monde arabe d’un contexte géopolitique plus large. Au-delà des « révoltes de la dignité », il ne faut en effet pas oublier que bien des acteurs internationaux ont suivi de près la situation exacerbée prévalant dans ces espaces stratégiques… et ont même essayé d’en tirer un profit maximal. Etats-Unis, Chine, Russie, mais aussi France, Royaume-Uni, Arabie saoudite, Turquie et Qatar sont autant de pays qui ne pouvaient assister les bras croisés à une dynamique qui demeure présente dans un espace qui leur est vital et/ou les concerne à des titres divers. Ainsi, de révoltes essentiellement liées à une recherche par les populations de perspectives socio-économiques reluisantes, on est passé à une configuration dans laquelle personne ne voulait se sentir perdant. […]

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, l’intégralité du Numéro sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante: http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2011-4.htm.

Dossier dirigé par:
Barah Mikail
79

Auteurs:
Barah Mikaïl, Introduction : Bouleversements stratégiques dans le monde arabe ?
Anna Viden, Les États-Unis et le Printemps arabe
Richard Youngs, L’Union européenne : de la munificence à la géostratégie
Barah Mikaïl, La France et les mutations arabes
Nilüfer Göle, La Turquie, le Printemps arabe et la Post-Européanité
Alican Tayla, Un nouveau paradigme pour la Turquie ?
Jean-François Coustillière, Les forces armées dans les révoltes arabes
Manuel Manrique, Réseaux sociaux et médias d’information
Georges Corm, Première approche d’une contextualisation des révoltes populaires arabes

Actuel:
Serge Airoldi, Le pays qui était de couleur égarée, destins de l’Unité italienne (1861-2011)
Pierre Berthelot, Quel avenir pour l’accord de Doha sur le Liban ?
Fatiha Kaoues, Les Frères musulmans et les chrétiens dans la révolution égyptienne 

Disponible en librairie et sur le site de l’Harmattan

Je m'abonne !

En savoir plus