RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

Iran/Arabie saoudite : une guerre froide

N°97 – Printemps-Été 2016

Le 3 janvier 2016, la rupture des relations diplomatiques entre Téhéran et Riyad est le résultat d’une dégradation continue des relations irano-saoudiennes à la suite des soulèvements arabes de 2011. Si la dimension locale des conflits reste primordiale pour comprendre les causes de l’affaiblissement des Etats dans le monde arabe, force est de constater que l’implication de l’Iran et de l’Arabie Saoudite dans les conflits au Yémen, en Irak, en Syrie et au Liban est désormais un paramètre majeur. Il s’agit en premier lieu d’une instrumentalisation des tensions sectaires par ces Etats qu’elle soit voulue (comme dans le cas de Riyad) ou qu’elle soit subie (comme le montre la politique étrangère iranienne). Cependant, si la variable sectaire est désormais incontournable, elle n’est pas la seule grille de lecture nécessaire pour comprendre les turbulences régionales.

Il faut d’ailleurs remarquer que, contrairement à une idée reçue, la rivalité irano-saoudienne est antérieure à la Révolution islamique. En effet, à l’époque pahlavie, l’Iran et l’Arabie Saoudite ont connu deux périodes de tensions très fortes après l’établissement des relations diplomatiques par un traité d’amitié en 1929. La première période de tensions débute en 1943 autour de la question de la décapitation d’un pèlerin iranien. Elle aboutit à l’absence des pèlerins iraniens à La Mecque jusqu’en 1948. A partir de 1955, on assiste à des visites du roi Faysal en Iran et du Shah en Arabie Saoudite.

Dossier dirigé par:

 Agnès Levallois et Clément Therme

couverture-97

DOSSIER

Iran, Arabie Saoudite : la guerre froide, Agnès Levallois et Clément Therme
Rivalité irano-saoudienne en Syrie après la conclusion de l’accord sur le nucléaire, Mohammad-Reza Djalili et Thierry Kellner
De la révolution à la réforme : chiisme et politique en Arabie saoudite, Laurence Louër
L’apparence du religieux, Olivier Da Lage
L’Arabie saoudite dans le contexte du retour en grâce de l’Iran, Fatiha Dazi-Héni
Tensions diplomatiques irano-arabes et pérennité de la présence des Iraniens à Dubaï, Amin Moghadam
Le Liban et l’Iran à l’ombre du conflit entre l’Iran et l’Arabie saoudite, Anaïs-Trissa Khatchadourian
La guerre saoudienne contre le Hezbollah libanais. Répercussions locales d’une rivalité régionale, Aurélie Daher
L’Arabie saoudite et les États-Unis : une alliance ambivalente et pérenneSteven Ekovich
Le jeu de la France dans le Golfe : entre continuité et ruptures, Denis Bauchard
Les relations pétrolières et gazières après l’accord sur le nucléaire iranien, Olivier Appert
The Relations between Iran and Saudi Arabia in the 1970s, Claudia Castiglioni

VARIATIONS
Les élections présidentielles au Liban : entre espoir et retour douloureux de l’HistoireStéphane Malsagne
The LAF – Hezbollah duopoly: a stake for the Lebanese safety and the regional security, Karine Meunier

Disponible en librairies, sur Cairn et sur le site de l’Harmattan 

Je m'abonne !

En savoir plus