RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

Le Maroc : changements et faux-semblants

N° 78 Été 2011

Programmé il y a un an, ce dossier de Confluences Méditerranée consacré au Maroc paraît, plus de 10 ans après le numéro spécial précédent*, à un moment particulier de l’actualité sociale et politique du royaume. Celle-ci est marquée, depuis février 2011, par une politisation et une coordination, inédite à l’échelle nationale, des expressions publiques de protestation, à l’issue de la vague contestataire partie de Tunisie puis d’Egypte durant l’hiver 2010-2011. Avec quelques semaines de décalage, le pouvoir central marocain a, à son tour, été affecté par le vent de révolte et, sans renoncer à l’usage de la force répressive contre les manifestants, il a vite réagi par une série de mesures destinées à apaiser la gronde : relèvement des subventions sur les produits essentiels, création d’emplois publics, discours royal du 9 mars 2011 annonçant des réformes institutionnelles, mise sur pied d’une Commission Consultative de Révision de la Constitution (mars), organisation d’un référendum sur ledit projet de réforme constitutionnelle (approuvé à 99 % en juin) et tenue d’élections législatives anticipées à l’automne 2011. Miroir aux alouettes destiné à rassurer la communauté internationale, les touristes et les investisseurs, ou bien poursuite d’un processus de réformes et de libéralisation politique 2 amorcé dans les années 1990 3 avec la sortie des « années de plomb » ? Comme le révèlent les diverses contributions de ce numéro, le débat reste ouvert sur le « double désamorçage de 2011 » (J.-N. Ferrié et B. Dupret) ou « l’appropriation et la neutralisation des revendications de la société civile » (J. M. Gonzáles Riera). Seul l’avenir permettra d’évaluer l’inflexion de l’Etat marocain et d’apprécier l’efficacité des stratégies à l’oeuvre pour désamorcer la contestation.

*Cf. Confluences Méditerranée, Transition politique au Maroc, n° 31, automne 1999..

Vous pouvez vous procurer, en version numérique, l’intégralité du numéro sur le site de Cairn.info à l’adresse suivante: http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2011-3.htm.

Dossier dirigé par:

Karine Bennafla

78Auteurs:
Karine Bennafla, Introduction : Le Maroc : changements et faux-semblants
Baudouin Dupret et Jean-Noël Ferrié, La nouvelle architecture constitutionnelle et les trois désamorçages de la vie politique marocaine
José M. Gonzãlez Riera, Des années de plomb au 20 février : Le rôle des organisations des droits humains dans la transition politique au Maroc
Haoues Seniguer, Les paradoxes de la sécularisation/ laïcisation au Maroc : Le cas du Parti de la Justice et du Développement (PJD)
Myriam Catusse, Le « social » : une affaire d’Etat dans le Maroc de Mohammed VI
Montserrat Emperador Badimon, Où sont les diplômés chômeurs ? Un exemple de pragmatisme protestataire à l’époque du « 20 février »
Najib Akesbi, La nouvelle stratégie agricole du Maroc annonce-t-elle l’insécurité alimentaire du pays ?
Youssef El Mamdouhi, L’arrivée des poteaux électriques à Douar Saadla (province de Safi) ou l’exemple des reconfigurations de l’espace rural marocain
Fadma Aït Mous, Les enjeux de l’amazighité au Maroc
Victoria Veguilla, Le Sahara sous l’angle de la politique de la pêche : Le cas de Dakhla
Marie Bonte, Ethiques et pratiques éthyliques en milieu urbain marocain
Ward Vloeberghs, Quand le royaume rayonne : La géopolitique marocaine au prisme du commerce extérieur

Actuel:
Séverine Labat, Ce héros anonyme vient de très loin. C’est le murmure des sociétés…
Jean-François Coustillière, Construction d’un espace durable de paix en Méditerranée. Six recommandations pour répondre aux conditionnalités préalables ?

Disponible en librairie et sur le site de l’Harmattan

Je m'abonne !

En savoir plus