RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

A quoi ça sert, un diplomate ?

Jeudi 4 avril 2019- 12h30-14h

Présentation du livre Profession diplomate. Une ambassadeur dans la tourmente d’Yves Aubin de la Messuzière (Plon, 2019)

Consulat général de France à Alexandrie

Rencontre avec :

Yves Aubin de la Messuzière, diplomate, directeur de la section Afrique du Nord et Moyen-Orient du Quai d’Orsay de 1998 à 2002, il a été ambassadeur au Tchad, en Irak, en Tunisie et en Italie, puis a présidé la mission de préfiguration du musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem). Il est actuellement président d’honneur de la Mission laïque française. Son précédent livre, Monde arabe, le grand chambardement (Plon, 2016) a reçu le prix 2017 des Géopolitiques de Nantes.

Modération : Dominique Vidal,  journaliste et historien.

Présentation du livre par l’éditeur

<

p style= »text-align: justify; »>Ni résolument autobiographique, ni récit chargé d’anecdotes, cet ouvrage est avant tout un témoignage sur le métier de diplomate tel qu’il s’exerce au Quai d’Orsay ou en ambassade. A travers plus de quatre décennies d’un parcours professionnel dans des fonctions diversifiées sur les plans géographique et fonctionnel, je m’essaie à rendre compte de la complexité du métier diplomatique, très éloigné des poncifs qui l’entourent. L’idée de concevoir un livre intitulé Profession diplomate m’est venue de la lecture de la bande dessinée Quai d’Orsay.
J’ai fait le choix de porter à la connaissance du lecteur le déroulement de certains fragments les plus marquants de ma carrière diplomatique, non pas pour mettre en valeur mon action, mais avec le souci constant d’expliquer le fonctionnement du réseau diplomatique et le métier du diplomate. C’est donc l’expérience du terrain que je rapporte d’Amman à Sanaa, de N’Djamena à Bagdad, de Tunis à Rome.
La Francophonie et la culture ont été des fils conducteurs de mon action tout au long de ma carrière. Ce sont des éléments essentiels de la diplomatie d’influence. Dans chacun de mes postes, j’ai eu à cœur d’organiser des manifestations artistiques, d’Amman à Bagdad, les plus émouvantes, de Tunis à Rome, les plus ambitieuses, mettant en valeur de prestigieuses résidences.
Dans un monde en pleine transformation, le diplomate doit en permanence s’adapter aux nouveaux enjeux géopolitiques, économiques, culturels, environnementaux, avec en perspective la défense des intérêts bien compris de son pays.

Inscription en ligne

Participation de 8 €*
*5 € pour les étudiant.e.s et demandeur.se.s d’emploi

Je m'abonne !

En savoir plus