RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

Informer dans le monde arabe : à quel prix ?

Jeudi 25 octobre – 19h
Les Rendez-vous de l’actualité
Institut du Monde arabe | Auditorium

Les Rendez-vous de l’actualité, tous les derniers jeudis du mois (durée 1h30), un rendez-vous pour décrypter l’actualité, organisé par l’Institut du monde arabe et l’iReMMO.

Le 2 octobre 2018, le journaliste saoudien Jamal Khashoggi entrait au Consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul pour y effectuer des démarches administratives. Aucune nouvelle de lui depuis. Des voix inquiètes se sont vite élevées autour du sort de cet éditorialiste critique envers le pouvoir en place dans son pays, exilé aux Etats-Unis depuis l’an dernier. Le 8 octobre, c’est le journaliste algérien Smaïl Djerbal qui a été arrêté devant le siège de son média, Ennahar, à cause de ses écrits. Il a été relâché quelques heures plus tard. Depuis des années, de nombreux journalistes du monde arabe sont victimes d’intimidations, menaces, enlèvements et assassinats. Alors que l’on vit dans l’ère de l’information immédiate et globalisée, que l’heure est à la transparence et au partage, le métier de journalistes est plus que jamais au cœur d’enjeux politiques, sociaux et sociétaux.  

Rencontre avec :

Sophie Anmuth, responsable du bureau Moyen-Orient de Reporters sans frontières
Journaliste freelance, Sophie Anmuth était correspondante en Egypte de 2010 à 2017 notamment pour libération, l’Expresse, the Africa Report, Irinnews ou le think-thank Timep. Arabisante, elle a étudié le journalisme (City University, Londres), les relations internationales et la philosophie (Sorbonne – Paris IV) et est aujourd’hui en charge du bureau Moyen-Orient (basé à Paris) de  Reporters sans frontières (RSF). RSF est une organisation non-gouvernementale indépendante, avec un statut consultatif notamment à l’ONU et à l’Unesco, et un rôle de documentation, de publication, de plaidoyer et d’assistance.

Hicham Mansouri, journaliste marocain exilé en France
Militant pour la liberté de presse dans son pays, Hicham Mansouri est venu s’exiler en France en 2016. Accusé en mars 2015 au Maroc de « complicité d’adultère », il a été condamné à passer 10 mois dans les geôles de son pays. Depuis août 2015, il est également poursuivi pour « atteinte à la sûreté interne de l’Etat ». Son procès pour ce chef d’accusation aura lieu le 24 octobre 2018. Soutenu et défendu par plusieurs associations de journalistes et de droits de l’Homme, les condamnations et poursuites ont été perçues comme des manières détournées de le faire taire. Il est actuellement résident de la Maison des journalistes à Paris.

Marc Saghié, chef du service Moyen-Orient à Courrier International
Journaliste, chef de service Moyen-Orient à Courrier International depuis 1998, Marc Saghié scrute et analyse la région à travers le prisme de sa presse et de ses médias. Il a notamment dirigé L’islam en débat (2017, Courrier International – France Culture), un recueil rassemblant des articles sur l’islam de penseurs, journalistes et écrivains de culture musulmane.

Modération : Serene Assir, journaliste à l’AFP
Journaliste depuis 2001, Serene Assir entre à l’AFP au bureau Beyrouth un an après l’éclat de la révolte syrienne. Elle couvre de 2012 à 2015 la crise en Syrie et son impact international. En 2015, elle rejoint le service international pour l’Europe et l’Afrique au siège de l’AFP à Paris sans couper ses liens avec l’actualité du Moyen-Orient, en couvrant notamment les différentes arrivées de migrants et la situation des réfugiés en Europe. Elle a notamment suivi le périple d’une famille irakienne en 2015 de la Grèce jusqu’à leur installation aux Pays-Bas.

En début de séance, pour introduire le sujet et plonger le public dans sa réalité, l’AFP projettera une série de photos issues de son fonds iconographique, en lien avec la thématique choisie.

 

Entrée libre

En partenariat avec le Collège de France, l’AFPLes InrockuptiblesLibération, France Médias Monde

Je m'abonne !

En savoir plus