RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

Les « veuves noires de Daech » : parcours djihadistes féminins, des réseaux sociaux aux camps syriens

Vendredi 27 septembre 2019 – 18h30-20h30

Photo de Michal Huniewicz

Rencontre avec :
Hasna Hussein,  sociologue des médias et du genre spécialiste des sociétés arabes contemporaines. Elle est chercheuse associée au Centre Émile Durkheim à Bordeaux. Ses recherches portent sur l’analyse de la propagande djihadiste par l’image, le texte et le chant. Elle est l’auteure du carnet de recherche sur le thème « Contre discours radical » et directrice de l’association de prévention de l’extrémisme violent, PREVA-NET. Elle est membre du réseau international francophone de prévention de la radicalisation FrancoPREV.

Laurène Renaut, diplômée du CELSA et doctorante en sciences du langage. Elle travaille sur un corpus numérique de cent profils Facebook radicalisés qu’elle suit depuis deux ans dans le cadre de sa thèse et à partir desquels elle interroge les évolutions des stratégies langagières déployées pour « se dire djihadiste » sur les réseaux sociaux. Elle présentera lors de cette rencontre les résultats de sa recherche autour de « L’engagement djihadiste féminin sur les réseaux sociaux : représentations identitaires entre 2015 et 2019 ».

Modération : Ouisa Kies, sociologue, membre du conseil scientifique sur les processus de radicalisation auprès du Premier Ministre et directrice et directrice de l’association « Dialogues citoyens ».

 

En partenariat avec

Je m'abonne !

En savoir plus