RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

L’immigration arabe aux Amériques, un eldorado ?

Mercredi 2 octobre 2019 – 18h30-20h30

 

Rencontre avec :

Marie-Pierre Ulloa, docteure de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), enseignante-chercheuse à l’université de Stanford où elle enseigne l’histoire intellectuelle et culturelle du monde francophone. Auteure de Francis Jeanson, un intellectuel en dissidence, de la Résistance à la guerre d’Algérie (Berg International, Paris, 2001, Stanford University Press, 2008, Casbah Editions, Alger, 2009), elle a soutenu sa thèse sur les diasporas maghrébines en Californie, intitulée « Du Maghreb à la Californie : trajectoires migratoires, récits d’intégration », publiée sous le titre Le nouveau rêve américain, du Maghreb à la Californie (CNRS éditions, 2019).

Lamia Oualalou, journaliste et attachée de presse de l’ICRICT (Independent Commission for the Reform of International Corporate Taxation). Longtemps correspondante en Amérique Latine, elle a couvert la région pour de nombreux médias comme Médiapart, Europe 1, le Figaro, et le Monde diplomatique. Elle a notamment publié en 2017 une enquête pour le Monde diplomatique sur « Être arabe en Amérique latine », et en 2018 le livre Jésus t’aime ! La déferlante évangélique (éditions du Cerf).

Modération : Akram Belkaïd, journaliste au Monde diplomatique, collaborateur d’Orient XXI et d’Afrique Magazine, chroniqueur au Quotidien d’Oran. Il a publié plusieurs ouvrages dont Pleine lune sur Bagdad (Erick Bonnier, 2017), son dernier livre est L’Algérie en 100 questions. Un pays empêché (Tallandier, 2019). Il a notamment publié une enquête pour le Monde diplomatique sur le « Désenchantement des Maghrébins au Québec ».

Présentation du livre de Marie-Pierre Ulloa

Dans ce travail d’ethnographie urbaine qui la conduit de San Francisco à la Silicon Valley, de Los Angeles à San Diego, Marie-Pierre Ulloa se penche sur les diasporas maghrébines qui se sont installées en Californie.
En croisant des voix de différents genres, classes sociales et générations, elle montre comment les Maghrébins vivent le rêve américain dans cet Extrême-Occident qu’est la Californie. Loin des stigmatisations liées au lourd héritage colonial entre la France et l’Afrique du Nord…
À partir d’une centaine d’entretiens et d’une enquête de terrain allant des mosquées aux salles de concerts, des locaux d’associations aux jardins d’enfants, des festivals aux restaurants « ethniques », Marie-Pierre Ulloa éclaire la construction d’une maghrébinité californienne différente de celle des populations d’origine nord-africaine en France.
En son sein sont aussi pris en compte les Juifs d’Afrique du Nord qui s’en distinguent, tout en s’y incluant. Outre la gastronomie, ce qui unifie ces populations, c’est la langue française, leur lingua franca avec l’anglais. Sans faire preuve d’angélisme, la vision offerte dans cet ouvrage est celle d’une intégration réussie, sans pour autant occulter les ratés du rêve américain.

 

 

Je m'abonne !

En savoir plus