RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

La question de Palestine, la paix impossible

1er décembre 2015

Rencontre avec :

Henry Laurens, professeur au Collège de France, titulaire de la chaire d’Histoire contemporaine du monde arabe, il avait auparavant été maître de conférences à l’Université de la Sorbonne (Paris IV) et professeur des Universités à l’INALCO.

Il est l’auteur de nombreux ouvrages de référence, dont La Question de Palestine, tomes I, II, III, IV et V (Fayard, 1999/2002/2007/2011/2015), Orientales I, II, III (CNRS-Editions, 2004), Paix et guerre au Moyen-Orient : l’Orient arabe et le monde de 1945 à nos jours (Armand Colin, 2005), L’Orient arabe : arabisme et islamisme de 1798 à 1945, (Armand Colin, 1993, nouv. éd 2015).

Modération : Dominique Vidal, journaliste et historien.

 

 

la-question-de-Palestine_VPrésentation de l’éditeur

Juin 1982-janvier 2001 : si cette vingtaine d’années est marquée, en Israël et dans les territoires palestiniens, par de nombreuses violences, elle voit aussi la mise en place de ce qu’on appelle depuis le processus de paix.
Se confrontent ici deux logiques : la situation sur le terrain et les initiatives diplomatiques. Henry Laurens propose une chronique détaillée de la première comme des secondes, tout en exposant les évolutions politiques internes aux différentes parties impliquées – l’Autorité palestinienne et Israël, mais aussi les États-Unis, la Syrie, l’Égypte. Il explique avec clarté les avancées, les revirements, les blocages et les principaux points d’achoppement, rendant intelligibles des notions et des événements qui paraissent parfois obscurs aux non-spécialistes. En se plaçant au plus près des acteurs, il montre toute l’importance du facteur humain dans des négociations qui concernent des peuples et des territoires.
Dans cet ouvrage sans équivalent, issu d’un enseignement de plusieurs années au Collège de France, Henry Laurens poursuit sa grande synthèse historique d’un conflit qui trouve ses origines à la fin du XVIIIesiècle.
Tout en exposant les évolutions politiques internes aux différentes parties impliquées – l’Autorité palestinienne et Israël, mais aussi les États-Unis, la Syrie, l’Égypte… –, Henry Laurens retrace minutieusement les discussions bilatérales ou multilatérales, de sommet en sommet. Il explique avec une grande clarté les avancées, les revirements, les blocages et les principaux points d’achoppement (le retour des réfugiés, la question de Jérusalem, les frontières de 1967…).
En se plaçant au plus près des acteurs, il montre combien le facteur humain peut avoir de l’importance dans des négociations qui tournent autour de peuples et de territoires.

Acheter le livre

Je m'abonne !

En savoir plus