RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

Les révoltes dans l’histoire égyptienne ou l’émergence du citoyen moderne

Mercredi 13 février – 12h30-14h

Présentation du livre Les révoltés du Nil. Une autre histoire de l’Egypte moderne de Mahmoud Hussein (Grasset, 2018).

Rencontre avec :

Bahgat El Nadi et Adel Rifaat dont Mahmoud Hussein est le pseudonyme commun. Militants révolutionnaires sous Nasser, ils sont incarcérés et détenus dans divers camps de concentration avant d’arriver en France en tant que réfugiés politiques. Docteurs d’Etat de philosophie politique (thèse soutenue en commun en 1975), ils ont été membres du secrétariat de l’UNESCO, d’abord en tant que conseillers du directeur général, puis en tant que co-directeurs du Courrier de l’Unesco, mensuel culturel de l’Organisation internationale. Auteurs notamment de Al-Sîra, le Prophète de l’islam raconté par ses compagnons (Grasset, 2 volumes, 2005 et 2007), Penser le Coran (Grasset, 2009) et Ce que le Coran ne dit pas (Grasset, 2013).

Modération: Agnès Levallois, consultante spécialiste du Moyen-Orient, vice-présidente de l’iReMMO.


Présentation de l’éditeur :

A partir du 25 janvier 2011, la place Tahrir a été le haut-lieu d’un soulèvement populaire qui, défiant un formidable appareil de répression, s’est mué en kermesse festive et en agora permanente. Ce bouillonnement révolutionnaire, qui a gagné toutes les grandes villes du pays, s’est perpétué avec des hauts et des bas, durant deux ans et demi. Puis la place a été réduite au silence.
On peut ne retenir du soulèvement que son issue fatale, n’y voir que la défaite politique des héros de Tahrir. Mais on passe ainsi à côté de l’essentiel – l’avènement d’un nouvel acteur collectif sur la scène historique égyptienne, une jeunesse anti-autoritaire qui a su mobiliser autour d’elle de vastes forces populaires et, pour la toute première fois, briser l’aura de légitimité dont se prévalaient les autocrates depuis des millénaires.
Pour saisir la profondeur de l’événement, nous dit Mahmoud Hussein, il faut le situer dans l’histoire longue du pays, y voir le point d’orgue d’une série de soulèvements qui, de la révolte contre l’expédition de Bonaparte en Egypte au renversement de Moubarak, jalonnent l’entrée des gouvernés égyptiens dans la modernité. Il s’agit là d’une grille de lecture, jamais été utilisée dans le monde de l’islam, qui explore l’histoire contemporaine comme un long arrachement à la pensée théologique et à la légitimité de la soumission, une lente sécularisation des esprits, l’affirmation progressive de l’autonomie de l’ici-bas par rapport à l’au-delà, et de l’individu par rapport à la communauté. La conquête progressive du libre-arbitre et d’une conscience citoyenne. Ce livre raconte l’épopée d’un peuple qui se délivre, pas à pas, des chaînes intimes de la servitude.

 

Inscriptions en ligne

Participation de 8 €*
*5 € pour les étudiant.e.s et demandeur.se.s d’emploi

Je m'abonne !

En savoir plus