RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

Golfe Persique : vers une nouvelle guerre froide ?

Mardi 22 mai 2018 – 18h30-20h30

Présentation du numéro 38 de la revue « Moyen-Orient » sur le thème Golfe Persique : vers une nouvelle guerre froide ?

Rencontre avec :

Franck Tétart, docteur en géopolitique, diplômé en relations internationales, ancien co-auteur de l’émission « Le Dessous des Cartes » (1994-2008) et rédacteur en chef de la revue « Moyen-Orient » (2009 à 2011). Il est notamment l’auteur de l’Atlas des religions (Autrement, 2015) et directeur du Grand Atlas géopolitique annuel (Autrement).

Clément Therme, chercheur à l’International Institute for Strategic Studies (IISS). Il a auparavant été assistant de recherche pour le programme Moyen-Orient de l’IFRI (Paris) et chercheur à l’Institut français de recherche en Iran puis assistant d’enseignement à l’IHEID (Genève), où il a soutenu en 2011 sa thèse de doctorat dont est tiré l’ouvrage éponyme Les relations entre Téhéran et Moscou depuis 1979, paru chez PUF en 2012.

Modération : Christophe Ayad, rédacteur en chef au Monde, chef du service international.

Présentation de l’éditeur

Screenshot_couvmo38

À force de jouer avec le feu, on l’attise. D’un côté se trouve un royaume prêt à en découdre avec son petit voisin du sud pour montrer sa force au monde; de l’autre, une république en pleine affirmation de puissance soutenant un dictateur pour affirmer sa place sur l’échiquier mondial. Les victimes ? Des millions de civils, au Yémen dans le premier cas et en Syrie dans le second, fuyant la mort (bombes, maladies, famine, totalitarisme, etc.). Problème ? Difficile de sortir de ces enlisements belliqueux qui ont des effets directs sur les populations locales. On le voit par exemple en Irak, où les milices se sont confessionnalisées après la chute de Saddam Hussein en 2003, les divisions entre chiites et sunnites devenant de plus en plus réelles. Alors que l’Arabie Saoudite de l’Iran haussent le ton au nom de la religion pour s’affirmer, réveillant les craintes d’une guerre ouverte que personne n’ose imaginer tant les enjeux politiques et économiques sont importants, les communautés tendent à se renfermer sur elles-mêmes, voire à s’affronter.

.

En partenariat avec :

publication_813_MoyenOrient

.

.

Je m'abonne !

En savoir plus