RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

Hamas – Hezbollah : mouvements islamistes au Levant

13 novembre 2015

Rencontre  avec :

Didier Leroy, chercheur à l’École Royale Militaire (ERM) de Belgique et enseigne à l’Université libre de Bruxelles (ULB) et à l’Institut d’Études Politiques (IEP) de Grenoble. Il est également chercheur associé à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et à l’Institut Européen de Recherche sur la Coopération Méditerranéenne et Euro-Arabe (MEDEA).

Il est l’auteur de Le Hezbollah libanais – De la révolution iranienne à la guerre syrienne, collection Bibliothèque de l’iReMMO, Harmattan, 2015.

Leila Seurat, chercheure associée au CERI. Elle est titulaire d’un doctorat en science politique de Sciences Po depuis juin 2014 et vient de publier récemment Le Hamas et le monde (Paris, Editions du CNRS 2015).

Présentation de l’éditeur :

Il y a plus de trente ans, une milice chiite de petite envergure émergeait dans un Liban déchiré par la guerre civile (1975-1990). Intrinsèquement soutenue par la République islamique d’Iran, cette force paramilitaire a progressivement muté pour devenir l’acteur politique le plus influent du pays des cèdres, particulièrement actif dans son projet de « société résistante » face à l’occupation israélienne. Aujourd’hui critiqué sur le plan national pour son arsenal échappant au contrôle étatique et largement « blacklisté » sur le plan international pour certaines activités jugées terroristes, le mouvement dirigé par Hassan Nasrallah ne cesse pas pour autant de défrayer la chronique. Après une brève euphorie liée aux « printemps arabes », le parti de Dieu a pris la décision de s’engager dans la guerre syrienne et assume depuis lors son statut de force régionale présente sur plusieurs théâtres d’opération au Moyen-Orient. Jusqu’où ira le Hezbollah ?

 

 

 

Présentation de l’éditeur :

Comment comprendre l’identité profonde du Hamas, mouvement surmédiatisé et pourtant méconnu, obsédé par la culture du secret, pièce maîtresse de la géopolitique au Moyen-Orient et brandon de discorde entre musulmans ? Par une fine analyse de sa politique étrangère, Leila Seurat propose des clés inattendues pour pénétrer la « boîte noire » de l’organisation islamiste. Né dans le creuset des Frères musulmans, le Hamas revendique une souveraineté que lui dénient la plupart des acteurs de la communauté internationale. Mélange d’exceptionnalité et de banalité, sa diplomatie revêt un caractère hybride, à la croisée de la force et du droit. Grâce à une excellente connaissance du terrain palestinien et de ses acteurs, Leila Seurat jette un éclairage stimulant sur cette configuration inédite, qui écorne l’image répandue d’un mouvement unifié et vertical.

Une étude à rebours des idées reçues sur la politique du Hamas, entrepreneur d’idéologie et stratège pragmatique, intransigeant et négociateur, parti de gouvernement et force en exil, organisation sunnite paradoxalement alliée à la plus chiite des puissances régionales, l’Iran.

Je m'abonne !

En savoir plus