RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

Société civile tunisienne : émergence confirmée d’un contre-pouvoir ?

Mardi 24 novembre 2015

Hèla Yousfi, maître de conférences à l’Université Paris Dauphine et auteure de l’ouvrage L’UGTT, une passion tunisienne, enquête sur les syndicalistes en révolution (2011-2014) (Karthala, 2015).

Farah Hached, juriste et présidente du Labo’ Démocratique, un think tank basé à Tunis, est co-directrice et co-auteure de l’ouvrage en trois tomes Révolution tunisienne et défis sécuritaires (Med Ali Editions, 2015).

Modération : Jean-Pierre Sereni, journaliste, ancien directeur du Nouvel Économiste et ex-rédacteur en chef de l’Express. Auteur de plusieurs ouvrages sur le Maghreb, le Golfe, l’énergie, les grands patrons et la Ve République.

tunisie

Wided Bouchamaoui (UTIC, patronat), Hocine Abassi (UGTT, syndicat), Abdessetar ben Moussa (Ligue des droits de l’homme) et Mohamed Fadhel Mahmoud (ordre des avocats), représentants des organisations membres du dialogue national tunisien le 21 septembre 2013. ©‎ Fethi Belaid / AFP

Je m'abonne !

En savoir plus