Yémen : renversement d'alliances, tournant de la guerre ? - iReMMO
RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

Yémen : renversement d’alliances, tournant de la guerre ?

Mardi 12 décembre 2017 – 12h30-14h

Présentation du livre de Laurent Bonnefoy, Le Yémen : de l’Arabie heureuse à la guerre

Rencontre avec :

Laurent Bonnefoy, politologue, chargé de recherche au CNRS (Ceri/Sciences Po Paris), porteur-adjoint du projet du Conseil européen de la recherche (ERC), When Authoritarianism Fails in the Arab World (2013-2017). Chercheur associé au Centre français d’archéologie et de sciences sociales de Sanaa (CEFAS) et chercheur MAE à l’Institut français du Proche-Orient (Ifpo). Spécialiste de l’islamisme dans la péninsule Arabique. Auteur notamment de Le Yémen. De l’Arabie heureuse à la guerre (Fayard, 2017).

Modération: Philippe Gunet, ancien général de l’armée de l’air et ancien attaché militaire au Yémen, membre du comité de rédaction du magazine en ligne Orient XXI.

 

Yemen_BonnefoyPrésentation de l’éditeur

Le Yémen a longtemps fasciné bien des voyageurs, parfois illustres, d’Ibn Battuta à Arthur Rimbaud et André Malraux. Il apparaît comme l’incarnation d’une authenticité tant arabe que musulmane. Toutefois, bien que pris dans les soubresauts de l’histoire mondiale (colonisation, guerre froide et terrorisme) et occupant une place stratégique à la croisée des continents, il reste mal connu et perçu comme marginal et passif.
Patrie d’origine de la famille Ben Laden, lieu où l’attentat contre Charlie Hebdo a été commandité, le Yémen a émergé en tant que menace à la sécurité internationale dans le contexte de la guerre mondiale contre le terrorisme et a vu son image se détériorer. L’offensive armée saoudienne lancée en mars 2015 en a fait une victime directe de la lutte entre puissances régionales.
L’ambition de cet ouvrage est de dépasser ces perceptions catastrophistes et cette lecture purement sécuritaire pour s’intéresser aux modes d’intégration du Yémen dans les relations internationales. Il s’agit, à partir de figures et d’interactions spécifiques (du diplomate au terroriste en passant par le migrant et l’artiste), d’analyser la place qu’occupent cet État et cette société dans les enjeux contemporains.
Car le Yémen, loin d’être une marge, se trouve au cœur de processus fondamentaux qui ont trait aux flux transnationaux, aux mécanismes de domination et aux résistances qu’ils engendrent. Mieux le comprendre, c’est aussi mieux appréhender un Moyen-Orient et un monde en crise.

 

 

en partenariat avec Orient XXI

OXXI_logo

Je m'abonne !

En savoir plus