RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

L’Espagne en crise(s)

Mercredi 13 janvier 2016

 

 


Barbara Loyer
, professeure à l’université Paris 8, directrice de l’Institut Français de Géopolitique et membre du comité de rédaction de la revue Hérodote. Elle est notamment l’auteure de Géopolitique du Pays Basque : Nations et nationalismes en Espagne, L’Harmattan, 2000 et Géopolitique de l’Espagne, Armand Colin, 2006.

Nacima Baron, professeure à l’université Paris-Est Marne-la-Vallée et à l’Ecole des Ponts. Spécialiste de l’évolution économique et politique de l’Espagne, elle est notamment l’auteure de L’Espagne de la prospérité à la crise, De Boeck, 2010 ; Atlas de l’Espagne, une métamorphose inachevée ?, avec la collaboration d’Aurélie Boissière, Cartographe, Autrement, 2009 ; et Les espagnols déterminés, avec Sylvia Dezazars, Ateliers Henzy Dougier, 2015.

 

00-couvPGP-Espagne26aout.indd

Présentation de l’éditeur :

 

Depuis 2008, l’Espagne est confrontée à une crise économique profonde qui a révélé les faiblesses du système politique mis en place en 1975, à la fin de la dictature franquiste. Les réformes nécessaires pour surmonter les impasses de son modèle de développement ou le déclin démographique annoncé fragilisent la structure d’un pouvoir vacillant et discrédité par l’opinion publique.

Entre mouvements « indignés », exacerbation des velléités indépendantistes, émergence de nouveaux partis, le pays apparaît aujourd’hui comme un territoire fragmenté et socialement fracturé. Quarante ans après sa transition démocratique, l’Espagne va-t-elle entrer dans une nouvelle phase de son histoire ?

Pour saisir ce « moment » collectif crucial pour la société espagnole et l’ampleur des défis à venir, cette géopolitique de l’Espagne au XXIe siècle propose une grille de lecture inédite et originale pour construire une vision globale des enjeux européens actuels.

 

 

Je m'abonne !

En savoir plus