Menu

La question du pouvoir au Maghreb [APPEL À CONTRIBUTION]

Parution en octobre 2020

Numéro thématique sous la responsabilité d’Haoues Séniguer

Depuis plusieurs années, et plus encore au cours de la dernière décennie, les pays du Maghreb, tels que le Maroc, l’Algérie ou la Tunisie, sont entrés dans un cycle d’effervescence sociopolitique inédit depuis les indépendances nationales, et ce de différentes façons. Compte tenu de l’importance cruciale qu’une telle séquence implique, les enjeux politiques, les contradictions sociales et les contraintes économiques sont portés à incandescence. Les divergences d’intérêts entre les différents acteurs du champ politique institué et de la société sont si intenses qu’elles peuvent conduire, ou ont conduit, à sortir du débat pacifié pour basculer dans certaines formes de violence, à commencer par celles des pouvoirs en place. D’où l’intérêt de s’intéresser principalement à la question du pouvoir, à sa structuration et à sa gestion, sans négliger pour autant d’autres aspects importants, à l’instar des formes de mobilisation de la société civile, au travers d’expressions politiques et/ou culturelles aussi diversifiées qu’alternatives.

Voici quelques axes que nous souhaiterions mettre en priorité :

  • Pouvoir et institutions politiques
  • Pouvoirs et institutions économiques
  • Pouvoir, presses et médias
  • Pouvoirs et mobilisations populaires
  • Pouvoirs et minorités
  • Pouvoirs et culture

Les propositions d’articles devront être envoyées avant le 20 mai à Haoues Séniguer : haoues.seniguer[at]sciencespo-lyon.fr

Les propositions d’articles devront nous parvenir avant le 20 mai. La remise des articles devra s’opérer le 31 juillet 2020.

Les articles ne devront pas excéder 30 000 signes, espaces compris, et devront se conformer aux normes éditoriales de la revue indiquées ici.

Je m'abonne !

En savoir plus