Les pays du Golfe, partenaires malgré tout ? – Intervention d’Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO

Les pays du Golfe, partenaires particuliers mais incontournables ?
Tous les regards étaient tournés vers la visite officielle – et expresse – d’Emmanuel Macron dans le Golfe. Le point culminant de ces deux jours ? La rencontre avec le très controversé Mohammed ben Salmane, prince héritier saoudien. Au programme de cette rencontre en tête-à-tête, la vente par l’Hexagone de 80 avions Rafale, la situation au Liban et au Yémen ainsi que l’épineuse question des droits de l’homme. Si le président français défend cet entretien, cet événement politique questionne : il est désormais le premier dirigeant occidental à avoir rencontré MBS après le meurtre du journaliste dissident Jamal Khashoggi. Bien qu’ils bafouent les droits humains, les pays du Golfe restent-ils des partenaires incontournables de la France ?

ÉDITO

ÉDITO

Le sort des migrants et réfugiés pris au piège en Libye. L’UE doit réagir au «naufrage de civilisation»

A la fin de l’année 2017, des images insoutenables d’hommes vendus comme de simples marchandises en Libye faisaient le tour du monde. L’heure était à l’indignation et aux promesses que des mesures seraient prises pour protéger ces réfugiés et ces migrants d’un système criminel organisé d’abus et d’exploitation. Images furtives, l’heure s’est écoulée, laissant la place à une nouvelle indignation, faisant oublier les promesses pourtant faites.

Lire la suite »

LES ANALYSES DE CONFLUENCES

LES ANALYSES DE CONFLUENCES

[Tribune] Après la décision irresponsable de Donald Trump, que la France s’engage !

Depuis des années, on ne parle plus guère du conflit israélo-palestinien. Ce silence ne recouvre pas un statu-quo synonyme d’immobilisme comme s’il ne se passait plus rien sur le terrain. Il occulte au contraire une politique de colonisation chaque jour plus intense déployée par le gouvernement Netanyahou partout en Cisjordanie et plus particulièrement à Jérusalem-Est et dans ses environs immédiats avec tout ce que cela implique de violences physiques, matérielles et symboliques aux conséquences irréversibles à l’encontre des Palestiniens […].

C’est dans un tel contexte que Donald Trump a choisi d’annoncer que les Etats Unis reconnaissaient Jérusalem comme capitale d’Israël.

Lire la suite »
Lettre d’information