Quels changements peut-on attendre de la politique de la France au Moyen-Orient si Marine Le Pen est élue ?

La France s’apprête à choisir son nouveau président ou sa nouvelle présidente de la République et le gagnant ou la gagnante devra gérer, en plus de la politique intérieure, la politique internationale et notamment les relations avec les pays du Moyen-Orient: Syrie, Liban, Irak, Qatar, Israël etc. Qu’est-ce qui changera dans la politique de la France si la candidate d’extrême-droite est élue? Est-ce que cela pourrait poser des problèmes dans nos relations avec certains pays? Quant à Emmanuel Macron, quelle politique a-t-il menée au Moyen-Orient durant ces cinq dernières années?

ÉDITO

ÉDITO

Le sort des migrants et réfugiés pris au piège en Libye. L’UE doit réagir au «naufrage de civilisation»

A la fin de l’année 2017, des images insoutenables d’hommes vendus comme de simples marchandises en Libye faisaient le tour du monde. L’heure était à l’indignation et aux promesses que des mesures seraient prises pour protéger ces réfugiés et ces migrants d’un système criminel organisé d’abus et d’exploitation. Images furtives, l’heure s’est écoulée, laissant la place à une nouvelle indignation, faisant oublier les promesses pourtant faites.

Lire la suite »

LES ANALYSES DE CONFLUENCES

LES ANALYSES DE CONFLUENCES

Emmanuel Macron doit défendre Salah Hamouri

Couper la poire en deux : c’est ce qu’a fait, ce mardi, la Cour de Jérusalem…Elle a annulé les six mois de détention administrative infligés par le ministre israélien de La Défense Avigdor Lieberman au Franco-Palestinien Salah Hamouri. Mais elle « réactive » – du jamais vu ! – le reliquat de trois mois qui lui restaient à purger lors de sa libération, en décembre 2011, dans le cadre de l’échange d’un millier de prisonniers palestiniens contre le soldat franco-israélien Gilad Shalit.

Lire la suite »
Lettre d’information