Bernard Hourcade

Portrait de Bernard Hourcade

Géographe, directeur de recherche émérite au CNRS, (Centre de recherche sur le monde iranien, CeRMI). Il a dirigé l’Institut français de recherche en Iran (1978-1993) et l’équipe de recherche «Monde iranien» (1992-2003). Ses travaux, souvent en collaboration avec des chercheurs iraniens, ont porté sur la géographie sociale, politique et culturelle et la géopolitique de l’Iran. Il a notamment publié L’Iran au XXe siècle (Fayard, 2003), Atlas de Téhéran métropole (2005), Géopolitique de l’Iran, les défis d’une renaissance (A. Colin, 2016) et Atlas des élections présidentielles en Iran (Cartorient, 2021). Il participe au magazine en ligne Orient XXI.

ÉDITO

ÉDITO

« Ecraser Rafah constitue l’ultime étape de cette stratégie de liquidation afin que les Gazaouis quittent en masse leur territoire»

Interview d’Agnès Levallois et Jean-Paul Chagnollaud, vice-présidente et président de l’Institut de recherche et d’études Méditerranée – Moyen-Orient

L’offensive contre Rafah sert la stratégie israélienne menée par Nétanyahou : se débarrasser de la question palestinienne en rendant invivable la bande de Gaza et en poussant les Gazaouis à fuir le territoire.

 

Lire la suite »

LES ANALYSES DE CONFLUENCES

LES ANALYSES DE CONFLUENCES

La Syrie, un nouvel échec pour l’ONU ?

Ban Ki-moon était, la semaine dernière, le premier secrétaire général de l’ONU à se rendre à Srebrenica où en 1995 les troupes serbes de Bosnie ont massacré près de 8 000 hommes alors que le Conseil de sécurité en avait fait une zone de sécurité sous la protection de Casques bleus. Massacre qualifié de génocide par la justice pénale internationale… Cette visite a son importance, pour la mémoire des Bosniaques assassinés et leurs familles mais aussi pour les Nations unies qui viennent officiellement, par la voix de leur plus haut responsable, de reconnaître leur faute. Comme l’a dit Ban Ki-moon devant le parlement bosniaque : «Les Nations unies n’ont pas été à la hauteur de leurs responsabilités… La communauté internationale a échoué à empêcher le génocide de Srebrenica… qui résonne comme l’un des chapitres les plus noirs de l’histoire moderne.»

Lire la suite »
Lettre d’information de l’iReMMO

Lettre d'information d'ireMMO-Suds

Recevez toutes les infos sur les activités de l’iReMMO à Marseille