Irak, un destin tragique [DANS LES REVUES]

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vendredi 23 avril 2021 – 18h30-20h30 [EN LIGNE]

En raison de la situation sanitaire actuelle, l’iReMMO organisera toutes ses rencontres
« Controverses » et « Midis » en ligne. 
Ces rencontres sont proposées à tarif libre.

 

N’hésitez pas à nous soutenir.

Présentation du numéro 116 de Confluences Méditerranée Irak, un destin tragique (L’Harmattan) dirigé par Adel Bakawan

CM116_700px
©AFP

Rencontre avec :

Myriam Benraad, politologue spécialiste du Moyen-Orient, professeure associée en relations internationales à l’Institut libre d’étude des relations internationales (ILERI) et auteure, entre autres publications, de Géopolitique de la colère. De la globalisation heureuse au grand courroux (Paris, Le Cavalier Bleu, 2020), Jihad : des origines religieuses à l’idéologie. Idées reçues sur une notion controversée (Paris, Le Cavalier Bleu, 2018) et L’État islamique pris aux mots (Paris, Armand Colin, 2017).

 

Adel Bakawan, responsable de la recherche à l’iReMMO. Il est également directeur du Centre de sociologie de l’Irak (Université de Soran en Irak) et chercheur associé au Programme Turquie et Moyen-Orient de l’Institut français des relations internationales ainsi qu’au Centre d’analyse et d’intervention sociologiques. Il est chargé de cours à l’Université d’Evry depuis 2011 et a publié de nombreux ouvrages parmi lesquels Sociologie des mouvements sociaux au Kurdistan (Gazalnous, 2015), Le Nationalisme, l’islamisme et le terrorisme (Hamdi, 2010 – Irak), et L’Impossible État irakien. Les Kurdes à la recherche d’un État (L’Harmattan, 2019).

 

Jean Marcou, professeur des universités, directeur des relations internationales et directeur du Master « Intégration et mutations en Méditerranée et au Moyen-Orient » à l’Institut d’études politiques de Grenoble. Il est aussi chercheur associé à l’Institut français d’études anatoliennes (IFEA) d’Istanbul. Ses principaux champs d’enseignement et de recherche concernent la vie politique turque, les transitions politiques dans le Sud de l’Europe, l’Union européenne et l’évolution des équilibres politiques au Moyen-Orient (politiques étrangères de la Turquie et de l’Égypte notamment). Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Vingt ans de changement en Turquie (1992-2012) (avec Füsun Türkmen, L’Harmattan, 2013) et La Nouvelle Égypte, idées reçues sur un pays en mutation (Le Cavalier Bleu, collection Idées reçues, 2013).

 

Myriam Yakoubi, maîtresse de conférences en civilisation britannique à l’Université Toulouse Jean-Jaurès et membre du laboratoire CAS (EA 801). Agrégée d’anglais, elle a soutenu en 2016 à Paris 8 une thèse intitulée « La relation anglo-hachémite (1914-1958) : une romance anglo-arabe », codirigée par Henry Laurens et Ann Thomson. Ses recherches portent sur l’Empire britannique au Moyen-Orient (XXe siècle), en particulier l’Irak et la Jordanie, les mandats de la Société des Nations, la relation anglo-hachémite, et enfin les représentations raciales et culturelles.

 

Modération : Pierre Blanc, rédacteur en chef de Confluences Méditerranée.

En collaboration avec

Événement à tarif libre

Pour suivre la conférence en direct sur Zoom et poser vos questions​

Chaîne YouTube de l’iReMMO

Pour suivre la conférence en direct

L’iReMMO vous offre cette rencontre.
Pour nous permettre de continuer, soutenez notre travail en faisant un don.

 

Vous pouvez utiliser l’une de nos plateformes ci-dessous :

 

Livres des intervenant.e.s