Les Chrétiens d’Orient

Joseph Maïla, 28 juin 2008
Le regain d’intérêt pour la situation des chrétiens d’Orient n’est pas étonnant. Une actualité tragique a mis en lumière les menaces auxquelles un certain nombre d’entre eux sont exposés. Au premier chef, les chrétiens d’Irak. Mais d’autres situations difficiles perdurent en Egypte, au Liban, au Soudan ou en Turquie, situations qui sont rappelées au gré de l’évolution d’une région du monde tourmentée. Car tel est le paradoxe : si les événements récents focalisent l’attention sur telle ou telle communauté, en réalité c’est la condition générale des minorités religieuses, les chrétiennes en particulier, qui en Orient ne cesse de poser problème. Certes, le rappel des équations existentielles qui permettent aux communautés chrétiennes de vivre, d’aucuns diront de survivre, doit à chaque fois être précisé tant les trajectoires de leur insertion sont spécifiques de leur histoire et de leur culture et particulières à chaque pays.

Vous a-t-on lavé le cerveau



Les chroniques d’Uri Avnery, 9 juin 2018
C’EST EFFRAYANT. Des psychologues sans scrupules, au service d’un régime malfaisant, ont recours à des techniques sophistiquées pour contrôler à distance l’esprit d’une personne. L’expression ‟lavage de cerveau” est née en 1950. C’est un mot chinois (‟xinao”, littéralement laver le cerveau). À l’origine il était employé pour décrire une technique utilisée – prétendit-on – par des génies chinois pour manipuler les esprits de prisonniers américains au cours de la guerre de Corée. Ils modifiaient leurs processus mentaux inconscients pour en faire les agents de forces menaçantes.

Les chroniques d’Uri Avnery

epuis plusieurs décennies, Uri Avnery écrit une chronique hebdomadaire en hébreu et en anglais diffusée sur le site de Gush Shalom qui en assure également la traduction et la publication en arabe et en russe. Elle est aussi traduite dans plusieurs pays : Allemagne, France, Angleterre, Espagne... Depuis l’année 2000, Sylviane de Wangen, membre du comité de rédaction de Confluences Méditerranée, assure les traductions en français de ces articles. À partir de début mars 2017, la traduction en français des chroniques hebdomadaires qu’Uri Avnery continue de produire est publiée sur le site de le revue de l’iReMMO, « Confluences Méditerranée ».

Trump et les effets pervers

En faisant cette fracassante déclaration sur la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, Donald Trump a agi, une fois de plus, de manière irresponsable avec une totale indifférence aux implications internationales de son acte.

Les crises d’Orient (1768-1914)

Jeudi 23 mars 2017
Rencontre avec Henry Laurens titulaire, depuis 2003, de la chaire d’histoire contemporaine du monde arabe au Collège de France.
Modération : Jean-Paul Chagnollaud, président de l'iReMMO et professeur émérite des Universités.

Le Maroc, entre blocage politique, diplomatie africaine et essor de la société civile

Mercredi 22 mars 2017
Kenza Sefrioui, journaliste, fondatrice de la maison d'édition casablancaise "En toutes lettres" et auteure entre autre de La revue Souffles 1966-1973. Espoirs de révolution culturelle au MarocHicham Houfaïda, journaliste et auteur entre autre de Extrémisme religieux. Plongée dans le milieux radicaux au Maroc.
Modération, Giovanna Tanzarella, spécialiste des questions méditerranéennes.

Yémen : une guerre oubliée

Mardi 14 mars 2017
Stéphane Lacroix, politiste, spécialiste du monde arabe, professeur associé à Sciences Po et chercheur associé au Centre d’Etudes et de Documentation Économiques, Juridiques et Sociales (CEDEJ) du Caire. Laurent Bonnefoy, politologue, spécialiste des mouvements salafistes et de la péninsule arabique contemporaine, chargé de recherche au CNRS.
Modération, jean-Paul Chagnollaud, président de l'iReMMO et professeur émérite des Universités.

La société libanaise à l’épreuve du drame syrien

N° 92 Hiver 2014 - 2015
Dossier dirigé par Elisabeth Longuenesse
20 ans après la fin d’une guerre civile de 15 ans (1975-1990), 10 ans après le départ de l’armée syrienne, qui avait mis le pays en coup réglée, le Liban est confronté depuis près de quatre ans à une nouvelle épreuve qu’aucun Libanais n’aurait pu imaginer. C’est aujourd’hui le tour de son grand voisin d’être déchiré par un conflit atroce, qui avait pourtant démarré comme un soulèvement populaire non violent, tandis que la population syrienne fuit la répression, les bombardements, la crise économique, en se réfugiant dans les pays voisins. La présence de plus d’un million de réfugiés, équivalent au quart de la population résidente du Liban en 2011, bouleverse de fond en comble un équilibre social et politique déjà précaire. Derrière l’image d’un capitalisme clinquant, d’une société de consommation débridée, d’une vie culturelle particulièrement dynamique, le délabrement des services publics, le creusement des écarts sociaux, la multiplication des poches de pauvreté, sont à l’origine d’une combinaison étonnante de résistances civiles et de violences incontrôlées. La façon dont la « crise des réfugiés » est gérée est à l’image des contradictions du pays.

Femmes et islamisme 2006

N° 59 Automne 2006
Dossier dirigé par Régine Dhoquois-Cohen et Olfa Lamloum
A l’automne 1998, le numéro 27 de Confluences Méditerranée était consacré à “Femmes et islamisme”. Ce dossier entendait poser la question des relations difficiles entre femmes, féminisme et islamisme. Il faisait le pari de la complexité en multipliant les exemples, de la France à l’Algérie, de la Tunisie à la Turquie, de la Palestine à l’Iran et à l’Afghanistan. Ce numéro a été rapidement épuisé. Fallait-il publier un nouveau dossier sur ce thème ? La plupart des articles parus restaient d’actualité ou bien présentaient un intérêt historique. Mais huit ans plus tard, après la chute des talibans, les nouveaux codes de la famille au Maroc et en Algérie, le vote en 2004 de la loi sur les signes religieux à l’école en France, les changements politiques en Iran, la victoire du Hamas aux élections législatives palestiniennes, le sujet méritait un éclairage complémentaire. Nous avons donc décidé d’apporter cet éclairage avec un nouveau volet de “Femmes et islamisme”, mais aussi de reprendre sous l’intitulé “Documents”, en seconde partie, l’intégralité de l’édition 1998.

Décolonisations et nouvelles guerres

Mercredi 30 mars 2016- 18h30-20h30
Rencontre avec Pierre Vermeren, professeur en histoire du Maghreb contemporain à l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne, et membre du Laboratoire IMAF (Institut des Mondes Africains). Jean-Marie Le Gall est professeur d’histoire moderne à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Denis Crouzet est professeur d’histoire moderne à l’université Paris 4 Sorbonne.

Nouveaux enjeux au Moyen-Orient

N° 53 Printemps 2005
Dossier dirigé par Jean-Paul Chagnollaud


 Depuis plusieurs mois de multiples événements montrent que le Proche-Orient est en train de bouger au Liban, en Irak, en Syrie, et, peut-être, en Palestine. Là où tout était figé, apparaissent enfin quelques signes de changements possibles. Qui aurait parié sur la possibilité d’une protestation libanaise massive contre la tutelle syrienne ? Qui aurait imaginé, il y a quelques années, que l’Irak pourrait élire un président kurde, ancien pershmerga ou que le gouvernement Sharon déciderait d’évacuer Gaza ? Bien entendu, ces signes demeurent encore très fragiles ; rien ne permet de penser que ces mouvements iront dans le bon sens ; le pire est donc encore possible avec un retour des violences au Liban, le chaos de la guerre civile en Irak ou une nouvelle impasse tragique en Palestine... Ce numéro tente d’apporter des éléments de compréhension de cette situation complexe avec un débat approfondi sur les dynamiques actuellement à l’oeuvre, des articles sur la question pétrolière et deux études sur les frontières de la Turquie. Nous poursuivrons cet effort de réflexion dans le numéro suivant (numéro de juin) qui sera consacré aux sociétés israélienne et palestinienne.

Palestiniens et Israéliens : La paix humiliée

N° 18 Eté 1996
Dossier dirigé par Jean-Paul Chagnollaud
A une semaine d’intervalle, entre fin février et début mars, deux séries d’attentats en Israël ont entraîné la mort de plusieurs dizaines de personnes et blessé gravement des dizaines d’autres. Ces attentats ont profondément choqué la société israélienne par leur localisation, en plein coeur de Jérusalem et de Tel Aviv, par leur caractère répétitif et par leur forme : attentat.s-suicides dans lesquels un homme se révèle assez fanatique pour se transformer en bombe humaine. Cette irruption de violence aveugle fût d’autant plus éprouvante qu’elle intervint peu de temps après les élections palestiniennes qui avaient constitué un moment assez exceptionnel puisqu’elles semhlaient annoncer une rassurante normalisation. Dans ce monde depuis si longtemps déchiré et tourmenté, un acte, ailleurs aussi banal que des élections, prenait soudain une dimension presqu’exemplaire. Les Palestiniens en tiraient une profonde satisfaction, les hraéliens un profond soulagement. Tout cela nourrissait l’espoir d’un avenir moins sombre que tout ce qui avait été vécu jusqu’à maintenant.

La France a-t-elle encore une politique au Moyen-Orient ?

Vendredi 2 octobre 2015
Palais du Luxembourg
3 tables-rondes :
"Reconnaître, dialoguer ?" modérée par Denis Sieffert, directeur de la rédaction de Politis
"Intervenir ?" modérée par Christian Jouret, diplomate, ancien chef d'Unité Moyen-Orient, Golfe, Méditerranée au Secrétariat général du Conseil de l'Union européenne
"Agir seule ?" modérée par Agnès Levallois,​ journaliste et consultante

L’engagement des femmes dans les conflits armés

Mercredi 11 juin 2014- Controverse/ Autour des livres
Rencontre avec Carole André-Dessornes, consultante en géopolitique, docteur en sociologie (EHESS), membre associée du Centre d’Analyse et d’Intervention Sociologique (CADIS) et auteure de Les femmes- martyres dans le monde arabe : Liban, Palestine, Irak, ed L’Harmattan, 2013. Laetitia Bucaille, sociologue, maîtresse de conférences à l’Université Victor-Segalen/Bordeaux 2, membre de l’Institut Universitaire de France et responsable du dossier Femmes combattantes, du numéro 60 (juillet-septembre 2013) de la revue Critique Internationale, ed Presses de Sciences Po.

Plaidoyer pour la Turquie

Mardi 13 mars 2012- Controverse/ Autour des livres
Rencontre avec Jean-Pierre Salvetat, président de l’Association Méditerranée France-Turquie (AMFT). Catherine Izzo, photographe