RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

Transition politique au Maroc

N° 31 Automne 1999

Considéré comme un authentique démocrate, le nouveau roi Mohamed VI représente pour les Marocains un immense espoir de changement et de modernisme. Il devra maîtriser l’armée et les islamistes, poursuivre et approfondir la politique d’ouverture démocratique entamée — bien tardivement, il est vrai — par son père et établir une réforme sociale négligée par celui-ci.

Dossier dirigé par:

Gema Martin Muñoz et Abderrahim Lamchichi

31

Auteurs:
Abderrahim Lamchichi, Introduction : De formidables défis pour le jeune roi Mohamed VI
Paul Balta, Hassan II, du féodal au (presque) libéral
Abraham Serfaty, Après la mort de Hassan II, que triomphe la démocratie !
Abderrahim Lamchichi, Islamisme et politique au Maghreb
Aziz Enhaili, Une transition politique verrouillée
Gema Martin Muñoz et Isaìas Barrenada, Emergence de la transition marocaine ou alternance par le haut
Mohamed Tozy, L’islamisme marocain à l’épreuve du politique
Maria Angeles et López Plaza, Les femmes sur la scène politique
Antoni Segura I Mas, La question du Sahara dans la dynamique géopolitique du Maghreb
Mohammed Abed Al-Jabri, L’ambition du gouvernement Youssoufi : une société démocratique 

Actuel
Abderrahim Lamchichi, L’immigration marocaine en France
Michel Verrier, Abdulah Oçalan : une nouvelle logique politique ? 

Confluences culturelles
Claude Liauzu, La Méditerranée selon Fernand Braudel

Disponible en librairie et sur le site de l’Harmattan

Je m'abonne !

En savoir plus