RECHERCHER PAR
  • Date :

  • Catégorie :

Menu

Les minorités ésotériques du Moyen-Orient

Samedi 19 octobre 2019 – 11h30-17h30

Dans le cadre du cycle 2019-20120 de l’Université populaire sur le thème « Des hommes, des femmes et des dieux ».

Photo de israeltourism

Les minorités musulmanes ou issues de l’islam représentent 42 millions de croyants dans le monde (confessions ibadite, alaouite, druze, alévie, yézidie, bahaïe, etc.) mais restent cependant méconnues, aussi bien du point de vue de leur histoire que de leurs croyances. Souvent considérées comme hérétiques par les sunnites et les chiites, le principe de taqiyya (dissimulation) a été en grande partie appliqué dans l’intérêt de la survie des communautés. Mais l’opacité qui les entoure tient aussi sans doute aux influences mystiques de ces confessions et à leur aspect ésotérique, au sens premier du terme, à savoir compréhensible seulement par les initiés et dont la pratique devait rester inconnue des profanes.
Dans ce contexte, la présence d’Alaouites, de Druzes et de Yézidis au Moyen-Orient ajoute une source de complexité supplémentaire dans le cadre des conflits actuels, avec des sociétés repliées sur leurs identités confessionnelles dans des États à la légitimité fragile. Quelles sont leurs croyances et leurs rapports au monde, et comment ces communautés s’adaptent à leur environnement ? Quel est leur avenir dans un contexte politique et sécuritaire incertain ?

11h30-13h00
Les Alaouites : un passé mystérieux, un avenir incertain
avec Abdallah Naaman, docteur ès Lettres, écrivain, et traducteur, il a également été conseiller culturel auprès de l’ambassade du Liban à Paris et est membre des délégations libanaises à l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et à l’Unesco. Il a publié une trentaine d’ouvrages, préfacé une dizaine d’autres et collaboré à la rédaction de plusieurs encyclopédies. Auteur notamment de Le Liban. Histoire d’une nation inachevée (trois tomes, Glyphe, 2015, Prix de l’Académie des sciences d’outre-mer), et de Les Alawites. Histoire mouvementée d’une communauté mystérieuse (Erick Bonnier, 2018).

14h15-15h45
L’inscription de la population yézidie au nord de l’Irak : rapports de pouvoir, quotidien et devenir
avec Juliette Duclos Valois, anthropologue, doctorante à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Elle travaille actuellement sur les migrations et le quotidien des personnes, notamment les yézidis aux prises avec le conflit irakien, et conduit régulièrement des enquêtes dans le nord de l’Irak depuis 2013.

16h-17h30
La foi en la réincarnation chez les Druzes, un ferment de l’unité communautaire?
avec Eléonore Armanet, anthropologue, maître de conférence à l’Université d’Aix-Marseille. Ses champs thématiques de recherche sont ceux du corps, des affects et du sacré, mais aussi ceux de la santé et des soins en contexte de migration. Elle est l’auteure de l’ouvrage Le ferment et la grâce. Une ethnographie du sacré chez les Druzes d’Israël, paru aux Presses Universitaires du Mirail en 2011.

 

Inscription en ligne

 

Participation
pour la journée : 20 € / 12 €*
pour la séance : 8 € / 5 €*
* Tarif réduit pour les étudiant.e.s et les demandeur.se.s d’emploi
En partenariat avec

Je m'abonne !

En savoir plus