« Chacun à sa manière est dans une logique jusqu’au-boutiste »

Les attaques entre Israël et l’Iran marquent-elles une nouvelle phase au conflit ?

Un cap a indéniablement été franchi. L’assassinat d’un conseiller des gardiens de la révolution présent en Syrie, au mois de décembre, marqué déjà un signal fort. En bombardant le consulat à Damas le 1er avril, Iraël a franchi un pas pour pousser Téhéran à réagir, à ne plus seulement réagir par le biais de ses proxys.

L’attaque de l’Iran elle, a montré la faiblesses des missiles iraniens, dont beaucoup se sont révélés inopérants et d’un autre côté la force du « Dôme de fer » israélien.

 

Quel est l’intérêt pour Israël de s’attaquer à l’Iran ?

L’obsession israélienne pour la menace iranienne ne date pas d’hier. En revanche, dans un contexte d’intense pression, liée à la conduite de la guerre à Gaza, de la part de la communauté internationale et, en particulier, des États-Unis, Netanyahou a pu voir là une opportunité de détourner l’attention et de resserrer les rangs de ses soutiens. Il faut prendre un peu de recul, comme dans le cas du 7 octobre, pour comprendre pourquoi les événements surviennent.

Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO.

ÉDITO

ÉDITO

LES ANALYSES DE CONFLUENCES

LES ANALYSES DE CONFLUENCES

L’hubris, la puissance et la faiblesse

Jusqu’au bout, malgré tous les appels au cessez-le-feu, Benyamin Netanyahou aura semé la mort et la destruction dans la bande de Gaza. Il voulait non seulement détruire jusqu’au dernier lanceur de roquettes du Hamas et du Djihad islamique, mais surtout terroriser deux millions de Palestiniens – et au-delà les cinq autres millions qui vivent en Cisjordanie et en Israël. Comme toujours, le chef du Likoud préfère tuer que discuter.

Lire la suite »
Lettre d’information de l’iReMMO

Lettre d'information d'ireMMO-Suds

Recevez toutes les infos sur les activités de l’iReMMO à Marseille