Comment sortir le Liban du chaos ?

Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO, est intervenue sur France Culture le jeudi 24 Novembre 2022, autour de la situation libanaise. 

Elle commence par revenir sur le système politique libanais qui révèle son inefficacité devant les crises multiples qui adviennent, sachant qu’elles sont amenées par le système lui-même: 

Je parle volontiers d’un État failli, puisqu’il n’est plus capable d’assurer les biens élémentaires pour la population. [...] Ce qui se passe aujourd’hui et la crise que traverse le Liban est la démonstration que ce système politique qui a été mis en place avec cette répartition du pouvoir est à bout de souffle. C’est ce système qui ne fonctionne plus et c’est lui qui a conduit à la crise actuelle.

Elle précise ensuite les rouages politiques de corruption qui ont amené à cette situation de blocage complet, spécifiques au régime libanais: 

Le pouvoir est détenu par cinq chefs communautaires qui se répartissent le pouvoir et qui se tiennent par un système de véto : aucune décision ne peut être prise en dehors d’une unanimité, ce qui permet de maintenir les mêmes avantages. C’est un système dont tout le monde a profité dans des proportions évidemment différentes, mais qui n’a fonctionné que parce qu’il y avait une manne financière à se partager. Or cette manne financière n’existe plus donc tout s’arrête, tout se bloque.

ÉDITO

ÉDITO

LES ANALYSES DE CONFLUENCES

LES ANALYSES DE CONFLUENCES

Le pâté d’alouette de Naftali Bennett

On connaît le principe du pâté d’alouette : contrairement à ce que son nom laisse croire, il comprend peu d’alouette et beaucoup de… cheval. Imaginons-en une version casher : près de six mois après son investiture par la Knesset, c’est plus ou moins ce à quoi ressemble le bilan du gouvernement du Premier ministre Naftali Bennet et du ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapi.

Lire la suite »
Lettre d’information de l’iReMMO

Lettre d'information d'ireMMO-Suds

Recevez toutes les infos sur les activités de l’iReMMO à Marseille