Comment sortir le Liban du chaos ?

Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO, est intervenue sur France Culture le jeudi 24 Novembre 2022, autour de la situation libanaise. 

Elle commence par revenir sur le système politique libanais qui révèle son inefficacité devant les crises multiples qui adviennent, sachant qu’elles sont amenées par le système lui-même: 

Je parle volontiers d’un État failli, puisqu’il n’est plus capable d’assurer les biens élémentaires pour la population. [...] Ce qui se passe aujourd’hui et la crise que traverse le Liban est la démonstration que ce système politique qui a été mis en place avec cette répartition du pouvoir est à bout de souffle. C’est ce système qui ne fonctionne plus et c’est lui qui a conduit à la crise actuelle.

Agnès Levallois

Elle précise ensuite les rouages politiques de corruption qui ont amené à cette situation de blocage complet, spécifiques au régime libanais: 

Le pouvoir est détenu par cinq chefs communautaires qui se répartissent le pouvoir et qui se tiennent par un système de véto : aucune décision ne peut être prise en dehors d’une unanimité, ce qui permet de maintenir les mêmes avantages. C’est un système dont tout le monde a profité dans des proportions évidemment différentes, mais qui n’a fonctionné que parce qu’il y avait une manne financière à se partager. Or cette manne financière n’existe plus donc tout s’arrête, tout se bloque.

Agnès Levallois

ÉDITO

ÉDITO

Le sort des migrants et réfugiés pris au piège en Libye. L’UE doit réagir au «naufrage de civilisation»

A la fin de l’année 2017, des images insoutenables d’hommes vendus comme de simples marchandises en Libye faisaient le tour du monde. L’heure était à l’indignation et aux promesses que des mesures seraient prises pour protéger ces réfugiés et ces migrants d’un système criminel organisé d’abus et d’exploitation. Images furtives, l’heure s’est écoulée, laissant la place à une nouvelle indignation, faisant oublier les promesses pourtant faites.

Lire la suite »

LES ANALYSES DE CONFLUENCES

LES ANALYSES DE CONFLUENCES

Partis et recompositions politiques : quelques enseignements du « Printemps arabe »

Longtemps délaissés par les sciences sociales, les partis politiques dans le monde arabe suscitent depuis quelques années un regain d’intérêt. Vingt ans après un travail coordonné par Pierre-Robert Baduel sur le Maghreb dans la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée (1996), dix ans après un numéro dirigé par Myriam Catusse dans la même revue sur le Machrek (2006) il semble que l’appel à un renouveau de l’approche du fait partisan ait été entendu.

Par Robin Beaumont est doctorant en Études politiques à l’EHESS (CETOBaC) allocataire du programme ERC WAFAW (IREMAM) et Xavier Guignard est ATER et doctorant en science politique à l’Université Paris 1 (CESSP), chercheur associé à l’IReMMO.

Lire la suite »
Lettre d’information de l’iReMMO

Lettre d'information d'ireMMO-Suds

Recevez toutes les infos sur les activités de l’iReMMO à Marseille