Du conflit israélo-palestinien au nucléaire iranien : l’humiliation, la variable oubliée des négociations

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Septembre 2021 –  N°41

Marie Durrieu

Les accords israélo-palestiniens de 1993 et l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 représentaient un espoir pour la paix, rapidement déçu par l’échec de leur mise en oeuvre qui a replongé le Moyen-Orient dans l’incertitude. À l’heure où la région est embrasée, où les tensions resurgissent, et où le nucléaire iranien est au sommet de l’agenda diplomatique, il devient urgent de comprendre les mécanismes qui bloquent la résolution de ces conflits. Cet ouvrage s’intéresse à une variable trop souvent oubliée : l’humiliation. A-t-elle un rôle dans l’impossible résolution de ces conflits ? Par la diplomatie, nous savons faire la paix avec un ennemi, mais peut-on faire la paix avec celui qui nous a humiliés ?

Autrice :

Marie Durrieu est diplômée de l’École doctorale de Sciences Po Paris en Relations internationales. Actuellement, doctorante associée à l’Institut de recherche stratégique de l’école militaire (Irsem), enseignante à Sciences Po Paris et à l’Université de Clermont. Elle a reçu un prix scientifique de l’IHEDN pour ce travail de recherche.