L’apartheid d’Israël contre les Palestiniens. Retour sur le rapport d’Amnesty International

Mardi 31 mai 2022 – 18h30-20h30

Mardi 31 mai 2022 – 18h30-20h30

Mardi 31 mai 2022 – 18h30-20h30

Présentation du rapport d’Amnesty International L’apartheid israélien envers le peuple palestinien: un système cruel de domination et un crime contre l’humanité

Depuis le vote de la loi du 19 juillet 2018 qui stipule que « seul le peuple juif a droit à l’autodétermination nationale en Israël » le terme d’apartheid est de plus en plus employé pour critiquer la politique de l’Etat d’Israël envers les Palestiniens.

La notion d’apartheid est définie par une Convention de l’ONU en 1973 comme un crime contre l’humanité commis lorsque de graves violations des droits humains spécifiques sont commises en vue d’instituer ou d’entretenir « la domination d’un groupe racial … sur [un autre] et d’opprimer celui-ci. »

Lors de cette rencontre, les invités ont analysé et commenté les conclusions apportées par le rapport de Amnesty International « L’apartheid israélien envers le peuple palestinien ». Ce rapport, publié le 02 février, est le résultat d’une enquête de l’organisation sur les politiques de l’État juif qui créent une « structure inégale de la nationalité et du statut » entre juifs et arabes et qui constituent un « système d’oppression » envers les Palestiniens.

Rencontre avec :

Cécile Coudriou, présidente d’Amnesty International France (AIF) depuis 2018. En plus de son investissement de longue date au sein des différentes instances d’AIF, Cécile Coudriou est par ailleurs enseignante en sciences de l’information et de la communication à l’Université Sorbonne Paris Nord, où elle a créé une Antenne Jeunes d’AIF. Elle y dispense des cours en anglais sur les médias, la culture et la communication dans le monde anglophone.

Jean-Paul Chagnollaud, professeur émérite des Universités, président de l’iReMMO et directeur de la revue Confluences Méditerranée.

Modération : Dominique Vidal, journaliste et historien.

Présentation du rapport
Rapport de Amnesty international sur l'apartheid en Israel

Amnesty International a analysé la tentative par Israël de créer et d’entretenir un système d’oppression et de domination à l’encontre des Palestinien·ne·s et en a examiné les principaux éléments : la fragmentation territoriale ; la ségrégation et le contrôle ; la dépossession des terres et des propriétés ; et la privation des droits économiques et sociaux. L’organisation est arrivée à la conclusion que ce système s’apparente à de l’apartheid. Israël doit mettre un terme à ce système cruel, et la communauté internationale doit faire pression sur le pays à cette fin.

Un groupe de personnes marche dans un camp palestien
Photo : Jeremy Suyker

PROCHAINES FORMATIONS

PUBLICATIONS

NOUS REJOINDRE

Lettre d’information