Hommage à Xavier Richet

Vendredi 10 juin 2022 – 18h30-20h30

Vendredi 10 juin 2022 – 18h30-20h30

Vendredi 10 juin 2022 – 18h30-20h30

Notre ami Xavier Richet, membre du Conseil scientifique de l’iReMMO, nous a quittés le 16 janvier 2022 vers midi, le jour de son anniversaire, à 77 ans. Sa carrière commencée à Paris pour sa thèse d’économie l’a vu passer par Lyon, Grenoble, Nice, Rennes, et le CNRS… Ses recherches ont tout d’abord porté sur la Hongrie «socialiste», dont il avait appris la langue, puis sur les problèmes économiques du développement de ce qu’on appelait alors les PECO (Pays de l’Europe Continentale et Orientale), et donc du «bloc soviétique» d’avant 1990. Titulaire d’une chaire Jean Monnet (Union Européenne) en économie politique et, depuis quelques années, professeur émérite à la Sorbonne Nouvelle, il était toujours actif sur de nombreux fronts de la recherche: la Chine et son influence économico-politique, notamment les « nouvelles routes de la soie », le Maghreb et ses rapports aux autres économies dans le monde, les Balkans… Il était l’auteur de très nombreux ouvrages et de très nombreux articles en France et à l’étranger en français et en anglais. Il a publié récemment avec Thierry Pairault «Présence chinoise en Méditerranée» dans la collection Bibliothèque de l’iReMMO où il avait publié en 2016 avec Nadji Safir «Le Maghreb à l’épreuve de la mondialisation». Il était par ailleurs responsable du secteur «Asie» aux éditions L’Harmattan et il y avait créé la collection «Questions économiques». Il avait accepté avec enthousiasme notre proposition de rejoindre l’iReMMO où il a très vite joué un rôle important, tant les relations humaines avec lui étaient directes et faciles. Il a coanimé avec Nadji Safir un séminaire sur le Maghreb. Seule la maladie qui l’a emporté l’a empêché de poursuivre cette activité pour laquelle il s’était investi avec passion. Son décès nous prive d’un vrai savant, d’un enseignant passionné, d’un homme chaleureux et d’un vrai ami.

Bruno Péquignot et Jean-Paul Chagnollaud
Portrait de Xavier Richet
Rencontre avec :

Thierry Pairault, sinologue et socio-économiste, directeur de recherche émérite au CNRS, membre du Centre d’études sur la Chine moderne et contemporaine à l’EHESS. Il anime un séminaire sur l’économie et la société de la Chine et coanime un séminaire sur les présences chinoises en Afrique. Auteur notamment de Chine-Algérie, une relation singulière en Afrique (avec Fatiha Talahite, Riveneuve, 2014) et de La Chine en Algérie. Approches socio-économiques (avec A. Adel et F. Talahite, ESKA, 2017). Il a récemment publié avec Xavier Richet Présences économiques chinoises en Méditerranée (Bibliothèque de l’iReMMO, 2021).

Nadji Safir, sociologue et consultant international spécialiste du Maghreb. Il a occupé en Algérie, de 1968 à 1994, des fonctions de chercheur et d’enseignant dans diverses institutions, notamment à l’Institut de sociologie de l’Université d’Alger, ainsi que celles de chef de département, successivement, à la Présidence de la République puis à l’Institut national des études de stratégie globale. De 1994 à 2007, il a été consultant pour diverses organisations internationales, avant de rejoindre la Banque africaine de développement, comme socio-économiste et où il a achevé sa carrière comme représentant-résident de la Banque à Madagascar. Auteur de nombreuses publications en Algérie et à l’étranger, il est actuellement consultant international. Il a édité, avec Xavier Richet, l’ouvrage Le Maghreb à l’épreuve de la mondialisation (Bibliothèque de l’iReMMO, 2016).

Ahmed Silem, économiste, professeur honoraire à l’Université de Lyon, chercheur associé au Centre Magellan, IAE, Université Jean Moulin Lyon 3. Il a publié et dirigé de nombreux travaux académiques dans le domaine des sciences économiques. Parmi ses plus récentes publications, le livre collectif Zone de libre-échange continentale et intégration régionale en Afrique (codirigé avec Cécile Bastidon et Azzedine Ghoufrane) (L’Harmattan, 2020), ou encore « Les coûts du non-Maghreb, une revue de la littérature », chapitre du livre collectif Les frontières revisitées, héritage, fragmentation, recomposition (codirigé par Jean-Paul Chagnollaud et Xavier Richet) (L’Harmattan, 2020).

Modération : Bruno Péquignot, sociologue, professeur des universités émérite, Sorbonne Nouvelle-Paris 3.

Inscription
Lectures

PROCHAINES FORMATIONS

PUBLICATIONS

NOUS REJOINDRE

Lettre d’information