Méditerranée: notre mer au XXIe siècle [Dans les revues]

Mercredi 15 juin 2022 – 18h30-20h30

Mercredi 15 juin 2022 – 18h30-20h30

Mercredi 15 juin 2022 – 18h30-20h30

Présentation du numéro 120 de la revue Confluences Méditerranée « Méditerranée: notre mer au XXIe siècle »
Vue de falaise contre la mer avec l'écume provoquée par les vagues
Photo : © Plan Bleu
Rencontre avec :

Jean-François Daguzan, docteur d’État en Science politique. Actuellement vice-président de l’Institut Choiseul, il a occupé diverses responsabilités dans le domaine de la recherche économique et de la défense. Il a notamment été directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique et chargé de mission au Secrétariat général de la Défense nationale. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et articles sur la Méditerranée, les questions de défense, de sécurité et de politique publique technologique. Ancien rédacteur en chef de la revue « Géoéconomie »,  il est l’auteur de l’article « Rapports de force en Méditerranée: le retour de la question maritime ».

Elen Lemaître-Curri (en ligne), ingénieure en chef des ponts, des eaux et des forêts, spécialisée politique environnementale, elle est directrice adjointe du CIHEAM-IAMM (Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes, antenne française). Ancienne directrice du Plan Bleu (observatoire méditerranéen de l’environnement et du développement durable et centre d’activités régionales du Plan d’action pour la Méditerranée du Programme des Nations unies pour l’environnement), elle est l’autrice, avec François Guerquin, de l’article «La mer Méditerranée entre changements climatiques et dégradations environnementales: quels défis pour la coopération?» et avec Matthieu Brun du texte d’introduction «Mare Nostrum», et a coordonné ce numéro.

Modération: Matthieu Brun, directeur scientifique de la Fondation pour l’agriculture et la ruralité dans le monde (Farm), docteur en science politique et chercheur associé à Sciences Po Bordeaux. Il a occupé différentes fonctions de recherche et d’analyse sur les politiques et les enjeux agricoles dans différentes institutions. Il a également travaillé au Centre de recherche agronomique pour le développement (Cirad) et a été chercheur invité au King Faisal Center for Research and Islamic Studies à Riyad. Il est membre du comité de rédaction de «Confluences Méditerranée» et a coordonné ce numéro.

Inscription
Présentation de Confluences Méditerranée
Avec ce numéro 120, Confluences Méditerranée met le cap sur la mer et comble ce manque en rassemblant une grande diversité de contributions toutes dévolues à ce véritable «continent liquide», écrivent Matthieu Brun et Elen Lemaître-Curri, tandis que Jean-François Daguzan analyse les rapports de force en Méditerranée et Philippe Dézéraud, le lien entre la territorialisation de l’espace maritime et le concept de bien commun de l’humanité. Paul Tourret étudie les enjeux des passages maritimes méditerranéens et Tancrède Josseran et Philippe Migault se penchent respectivement sur les places turque et russe dans la région. Manon Poirier analyse d’autres enjeux de la région, à savoir l’immigration clandestine et Elen Lemaître-Curri et François Guerquin collaborent sur les défis du changement climatique dans la région. La recherche autour des ressources en Méditerranée se poursuit avec Christophe Le Visage qui se penche sur l’énergie éolienne, Noémie Rebière évoque la question du gaz et Julien Panaget analyse les enjeux de la pêche excessive. Jean-François Coustillière et Lilly Formaleoni concluent sur différentes questions de la coopération: la responsabilité de l’UE et l’entraide pour la reconstruction du port de Beyrouth.

PROCHAINES FORMATIONS

PUBLICATIONS

NOUS REJOINDRE

Lettre d’information