Libye : la poudre et les urnes. Le chaos libyen à l’heure des élections

Vendredi 10 décembre 2021 – 14h-18h30
Collège de France – 3 rue d’Ulm, 75005 Paris

La rencontre aura lieu au Collège de France dans la limite des places disponibles.
En raison de la situation sanitaire actuelle, le pass sanitaire sera demandé à l’entrée.

Présentation du numéro 118 de la revue Confluences Méditerranée « Libye : guerres et convoitises« , du numéro 182 de la revue Hérodote « Libye. Géopolitique d’un chaos » et du Cahier du Ref numéro 7 « Libye, une histoire heurtée, un présent énigmatique, une société engagée« .
Programme de la journée
14h
Introduction

Henry Laurens, professeur au Collège de France, titulaire de la chaire d’Histoire contemporaine du monde arabe, Barah Mikaïl, coordinateur du numéro 118 de Confluences Méditerranée « Libye : guerres et convoitises », Ali Bensaad, coordinateur du numéro 182 de Hérodote « Libye, géopolitique d’un chaos », Marion Isvi, directrice exécutive du Ref.

14h30
Le chaos libyen sous le prisme politique et sécuritaire

Première table ronde

Ali Bensaad, professeur des universités, Institut français de géopolitique, Université Paris VIII. Auteur de l’article « Un pays fragmenté au carrefour de plusieurs mondes » dans « Libye, une histoire heurtée, un présent énigmatique, une société engagée » (Les Cahiers du Ref N°7, juillet 2021). Coordinateur de Hérodote N°182 : « Libye, géopolitique d’un chaos », 3e trimestre 2021 et auteur de l’article « Libye, anatomie d’un chaos« .
Chloé Berger, faculty and research adviser, Collège de défense de l’OTAN. Auteure de l’article « Repenser la gouvernance sécuritaire en Libye: contraintes et opportunités » (Confluences Méditerranée, « Libye : guerres et convoitises », N°118, automne 2021).

Saïd Haddad, sociologue, maître de conférence et chercheur à l’Académie de Saint-Cyr Coëtquidan. Auteur de l’article « Dynamiques et limites d’une restauration militaire autoritaire » (Hérodote N°182 : « Libye, géopolitique d’un chaos », 3e trimestre 2021).

Modération : Barah Mikaïl, professeur associé à l’Université Saint Louis – Campus de Madrid, directeur de Stractegia Consulting. Coordinateur de Confluences Méditerranée N°118 : « Libye : guerres et convoitises », automne 2021 et auteur de l’article « Libye, une faillite révolutionnaire?« .
16h30
Société civile, culture(s) et mobilisations sociales en Libye

Deuxième table ronde

Reem Alfurjani (avec traduction), chercheuse et militante du patrimoine et des politiques culturelles. Fondatrice et directrice générale de l’association Scene : Culture & Heritage. Auteure de l’article « Une nation de cultures plurielles » (Les Cahiers du Ref N°7 : « Libye, une histoire heurtée, un présent énigmatique, une société engagée », juillet 2021).
Emadeddin Badi, chercheur à l’Atlantic Council. Auteur de l’article “Libya’s government of national (dis)unity : the misleading choregraphy of conflict resolution” (Confluences Méditerranée N°118 : “Libye : guerres et convoitises », automne 2021) et de l’article “‘Histoire d’une mobilisation’. Dynamiques de mobilisations locales et influences internationales au sein de trois communautés libyennes” (Hérodote N°182: “Libye, géopolitique d’un chaos”, 3e trimestre 2021).
Nadège Lahmar, chercheuse Maghreb au Cairo Institute for Human Rights Studies. Auteure de l’article « Soutenir l’action de la société civile libyenne, condition sine qua non pour la paix » (Les Cahiers du Ref N°7 : « Libye, une histoire heurtée, un présent énigmatique, une société engagée« , juillet 2021).
Modération : Giovanna Tanzarella, vice-présidente du Réseau Euromed France (Ref) et membre du bureau de l’iReMMO. Coordinatrice des « Cahiers du Ref ». Ancienne déléguée-générale de la Fondation Seydoux pour la Méditerranée.
Retrouvez les revues
Dans un bureau de vote en Libye une femme de dos avec un voile avec les couleurs du drapeau libyen contrôle les opérations de vote de deux autres femmes
Photo : PNUD

En partenariat avec

ConfluencesMed_lowDef
Logo de la revue Hérodote
REF_COUL

Avec le soutien de

Lettre d’information