La tentation de Mars. Guerre et paix au XXIe siècle. Rencontre exceptionnelle avec Ghassan Salamé

Mercredi 29 mai 2024 | 12h30-14h

Rencontre avec :

Ghassan Salamé, politologue, ministre de la culture libanaise de 2000 à 2003 puis en 2005 ministre de la culture et de l’éducation et de l’enseignement supérieur. Il est envoyé spécial de l’ONU en Libye de juin 2017 à mars 2020. Professeur de relations internationales à l’université Saint-Joseph de Beyrouth et à l’Université américaine de Beyrouth, il est membre de l’International Crisis Group, de l’International Peace Institute et du Haut Conseil de la Francophonie. Il est également membre du comité éditorial de la revue Maghreb-Machrek et consultant de l’Institut français des relations internationales.Professeur émérite de l’Institut d’études politiques de Paris. Il est directeur de l’École des affaires internationales de l’IEP de Paris entre 2010 et 2015. Il est également directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS).

Modération: Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO.

Tarifs et inscription
Présentation de l’éditeur

Une nouvelle époque semblait s’ouvrir avec la chute du Mur, dominée par un esprit de convergence démocratique, l’érosion des confrontations idéologiques et un optimisme ambiant autour de l’objectif de « paix perpétuelle ». Mais, si la thèse de l’obsolescence des guerres était devenue un moment majoritaire, il nous faut convenir d’un tournant plus récent : il n’y a plus, dans le monde actuel, d’amitiés automatiques ou d’alignements absolument prévisibles. Nous sommes entrés dans l’âge de la dérégulation de la force. À la fin de la guerre froide, les raisons de croire à l’effacement de Mars, sinon au triomphe de Vénus, s’accumulaient pourtant: la dissuasion nucléaire n’avait-elle pas apaisé les ardeurs des bellicistes? Les idéologies ne s’étaient-elles pas effondrées? Le «doux commerce» international ne devait-il pas garantir la paix?

Après leur floraison simultanée, les fondements d’une telle promesse se sont toutefois érodés les uns après les autres: la vague de démocratisation a atteint un plateau, la mondialisation a décéléré, la révolution technologique a brimé la liberté après l’avoir servie, la culture a été sollicitée pour fracturer plutôt que pour rapprocher, la question nucléaire a été rouverte et le multilatéralisme n’a cessé de s’étioler. Une occasion sans doute historique pour bâtir un système global équilibré et pacifié a été manquée. À présent, il s’agit de comprendre la «tentation de Mars» qui caractérise notre temps et l’urgence de la contrecarrer.

Avec érudition et lucidité, Ghassan Salamé présente un tableau inédit de l’échiquier mondial. À partir de sa vaste expérience, il revisite le tiers de siècle écoulé depuis 1990 et tente d’imaginer le monde tel qu’il éclôt devant nos yeux.

PROCHAINES FORMATIONS

PUBLICATIONS

NOUS REJOINDRE

Lettre d’information de l’iReMMO