Le lobby saoudien en France [EN LIGNE]

Partagez

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Vendredi 18 juin 2021 – 18h30-20h30

En raison de la situation sanitaire actuelle, l’iReMMO organisera toutes ses rencontres
« Controverses » et « Midis » en ligne.
Ces rencontres sont proposées à tarif libre.

 

N’hésitez pas à nous soutenir

Présentation du livre « Le Lobby saoudien en France. Comment vendre un pays invendable« 

de Pierre Conesa, Sofia Karampali Farhat, Haoues Seniguer et Régis Soubrouillard (Denoël, 2021)

Rencontre avec :

Pierre Conesa, agrégé d’histoire et ancien élève de l’ENA. Il fut membre du Comité de réflexion stratégique du ministère de la Défense. Enseignant à Sciences-Po, il écrit régulièrement dans le Monde diplomatique et diverses revues de relations internationales. Il est notamment l’auteur de Guide du Paradis : publicité comparée des au-delà (L’Aube, 2004 et 2006), de Les Mécaniques du chaos : bushisme, prolifération et terrorisme (L’Aube, 2007) et de La Fabrication de l’ennemi (Robert Laffont, 2011).

Sofia Karampali Farhat, analyste géopolitique arabisante et spécialiste du Proche-Orient et du Golfe. Après des études en Sciences politiques, en Histoire (Paris 1) et en Géopolitique (ENS), elle a contribué à des études sur la révolte libanaise d’octobre 2019 et sur le lobby saoudien en France qui fait désormais l’objet de l’ouvrage collectif présenté ici. Elle est également poète engagée et traductrice de poèmes de l’arabe au français publiés dans la revue de poésie féministe Sœurs.

Régis Soubrouillard, journaliste à Marianne pendant dix ans. Il collabore aujourd’hui à divers médias, notamment économiques.

Modération : Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO, maîtresse de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS) et chargée de cours à Sciences Po.

L’Arabie saoudite rivalise avec la Corée du Nord en matière d’atteintes aux droits de l’homme ; d’absence totale de droits de la femme ; d’usage de la torture ; d’intolérance religieuse absolue ; d’interventions militaires extérieures (Bahreïn, Yémen) ; d’absence de liberté de conscience, de la presse et de liberté d’opinion, etc. Une spécificité supplémentaire propre à l’Arabie : la peine de mort pour « blasphème » et l’athéisme assimilé à du terrorisme. Longtemps le régime s’est recroquevillé dans sa superbe indifférence avant que la guerre au Yémen ou l’assassinat de Khashoggi ne l’obligent à soigner son image. La solution a donc consisté à contracter avec toutes les sociétés internationales de relations publiques et les cabinets de lobbying, en particulier aux Etats-Unis et en France.

L’iReMMO vous offre cette rencontre.
Pour nous permettre de continuer, soutenez notre travail en faisant un don.

 

Vous pouvez utiliser l’une de nos plateformes ci-dessous :

 

Livres des intervenants