Festival Algérie en mouvement : « Médias, réseaux sociaux et nouveaux acteurs du web algérien »

Mercredi 26 septembre 2018
Dans le cadre du festival « Algérie en Mouvement 2018 »
1re Rencontre
Nouvelles technologies, média satirique, ubérisation… Comment Internet change la vie des Algériens ? avec Nazim Baya​, El Manchar, Shirine Boutella​, bloggeuse et actrice algérienne, Mme Sara Maache​, Yassir, Ihsane El Kadi​, Interface Médias, Mehdi Bouzid​, Oued Kniss, Nadjia Bouzeghrane​, El Watan, Farid Yaker, président du Forum France-Algérie
Modération​ : Khaled Drareni, journaliste
2e Rencontre
Comment évolue le paysage audiovisuel algérien? Les nouveaux acteurs de l’audiovisuel et de la presse en ligne, avec Nadjia Bouzeghrane​, El Watan, Khaled Drareni​, Casbah Tribune, Ihsane El Kadi​, Interface Médias, Chahrazad Kracheni​, actrice, Saddek Fenardji, membre Nabni.
Modération​ : Soraya Derais, journaliste

Festival Algérie en mouvement : « Écrire et éditer en Algérie »

Mardi 25 septembre 2018
Dans le cadre du festival « Algérie en Mouvement 2018 »
1re Rencontre
Le paysage de l’édition littéraire en Algérie : contraintes et opportunités, avec Karim Chikh, éditions Apic, Samira Bendris, éditions El Ibriz, Mohamed Sari, membre du centre national du livre.
2e Rencontre
Histoires transverses : quand la fiction explore et révèle la complexité de l’Histoire, avec les écrivain.e.s Fatima Besnaci-Lancou, ​historienne et essayiste, Abdelkader Djemai​, auteur de La vie presque vraie de l’abbé LambertAdlene Meddi​, auteur de 1994, Mohamed Sari, ​auteur de Pluies d’or

Le grand jour

Les chroniques d’Uri Avnery, 21 avril 2018
Il y a deux jours, l’État d’Israël célébrait son 70e anniversaire. Des jours durant nous n’entendîmes rien d’autre. D’innombrables discours pleins de platitudes. Un énorme festival de kitsch. Tout le monde était d’accord : c’était un moment historique, celui où David Ben-Gourion se leva dans une petite salle de Tel Aviv pour déclarer la création de l’État. À tous ceux qui étaient encore vivants, on demanda cette semaine : où étiez-vous à ce moment-là ? Qu’avez-vous ressenti, lorsque l’histoire a frappé à la porte ? Eh bien, j’étais vivant. Et je n’ai rien ressenti du tout.

La France en Méditerranée : de Charles de Gaulle à Emmanuel Macron – Séance de clôture 2017-18

Samedi 16 juin 2018 – 14h30-19h30
Maison des Métallos, 94 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e
Dans le cadre du cycle 2017-2018 de l’Université populaire sur le thème: Histoire méditerranéenne de la France.
Projection de vidéos courtes 
Racines et raisons de la présence française en Méditerranée, avec Marc Pierini, ancien ambassadeur de l’Union européenne en Turquie, Tunisie, Libye, Syrie, et Maroc, chercheur à Carnegie Europe, Valérie Stieglerdoctorante à l’Université Paris I (Panthéon-Sorbonne), chercheuse associée à la chaire d’histoire contemporaine du monde arabe du Collège de France, Giovanna Tanzarella, vice-présidente du Réseau Euromed France et membre de l’iReMMO, modération : Estelle Brack, membre de l’iReMMO, enseignante à l’Université Paris II (Panthéon-Assas). France – Méditerranée : l’horizon de notre avenir ?, avec  Jean Paul Chagnollaud, président de l’iReMMO, Ziad Majed, professeur à l’Université américaine de Paris, politologue, spécialiste des transitions et crises politiques au Moyen-Orient, Benjamin Stora, professeur des universités, spécialiste de l’histoire du Maghreb contemporain, de la décolonisation et de l’histoire de l’immigration maghrébine en Europe, modération : Agnès Levallois, consultante, spécialiste du Moyen-Orient et vice-présidente de l’iReMMO.
Clôture par Jean Paul Chagnollaud, président de l’iReMMO.
À suivre concert du groupe Liwan

Migrations méditerranéennes au XXe siècle : de l’accueil à la fermeture

Samedi 26 mai 2018 – 13h45-18h30
Dans le cadre du cycle 2017-2018 de l’Université populaire sur le thème: Histoire méditerranéenne de la France.
Immigration au XXe siècle : comment change la population française, avec François Héran, sociologue, démographe et anthropologue, professeur au Collège de France, directeur de l’Institut Convergences Migrations, Les immigrations algériennes en France : diversité et spécificités, avec Emmanuel Blanchard, historien et sociologue, agrégé de sciences économiques et sociales, maître de conférences à l’Université de Versailles–Saint-Quentin-en-Yvelines, Exilés, réfugiés, travailleurs immigrés : la Méditerranée s’invite en France, avec Catherine Wihtol de Wenden, politiste, spécialiste des migrations internationales et directrice émérite de recherche au CNRS (CERI-Sciences Po).

Islam de France et République : construction d’un dialogue

Jeudi 12 avril 2018
Entretien avec Jean-Louis Bianco, président de l’Observatoire de la laïcité depuis 2013. Il a été secrétaire général de l’Élysée de 1982 à 1991, ministre des affaires sociales et de l’intégration dans le gouvernement d’Édith Cresson puis ministre de l’équipement, des transports et du logement dans le gouvernement de Pierre Bérégovoy. Il a également été député de la 1re circonscription des Alpes de Haute-Provence et président du Conseil général des Alpes-de-Haute-Provence de 1998 à 2012.

Une vie pour l’histoire de l’Algérie : Hommage à Gilbert Meynier (1942-2017)

Mercredi 4 avril 2018
Historien, spécialiste de l’Algérie, professer émérite de l’Université de Nancy II, membre de l’iReMMO et du comité de rédaction de Confluences Méditerranée, Gilbert Meynier laisse une oeuvre et un héritage considérable sur l’histoire moderne de l’Algérie.
Présentation et modération d’Omar Carlier, professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris VII et spécialiste de l’Algérie, et avec interventions de Gilbert Grandguillaume,
Jean-Paul Chagnollaud, Frédéric Abécassis, Tahar Khalfoune, Mohamed Harbi. 

[Tribune] « La dignité n’a pas de prix » : 5 millions de Palestiniens otages de Trump

Pictogramme éditorial

Tribune à Lire sur Libération

Imaginons : le 1er mai prochain, en France, toutes les écoles, les hôpitaux, les centres d’aide sociale ferment brutalement, jusqu’au 31 décembre 2018. Il n’y a plus de fonds pour les faire fonctionner. Impensable ! En France, oui. Mais ce désastre est sur le point de se réaliser pour les 5 millions de Palestiniens qui vivent en Jordanie, au Liban, en Syrie, à Gaza, en Cisjordanie occupée…

Que reste-il de la Révolution française en Méditerranée ?

Samedi 10 mars 2018
Dans le cadre du cycle 2017-18 de l’Université populaire sur le thème: Histoire méditerranéenne de la France.
Les étrangers et la Révolution, avec Sophie Wahnich, directrice de recherche au CNRS en histoire et sciences politiques, La réception du Code civil des Français (1804) au Proche-Orient : l’exemple de l’Egypte, avec Aya Bejermi, doctorante en droit à l’université Paris 2, à l’École doctorale de droit international, droit européen, relations internationales et droit comparé, La révolution française, l’expédition d’Égypte et l’Empire ottoman, avec Faruk Bilici, professeur des universités à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), historien, spécialiste de l’Empire Ottoman et de la Turquie contemporaine.

Djihadisme : un carrefour de multiples trajectoires

1er décembre 2017
Interview avec Michel Wieviorka, docteur d’État ès Lettres et Sciences humaines, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, président du directoire de la Fondation de la Maison des sciences de l’homme (FMSH).

France-Syrie : les secrets d’une diplomatie

Vendredi 19 janvier 2018
Rencontre avec Manon-Nour Tannous, docteure en relations internationales, chercheure associée à la chaire d’histoire contemporaine du monde arabe au Collège de France et au Centre Thucydide à l’Université Panthéon-Assas Paris II.
Modération : Dominique Vidal, journaliste et historien.

Guerres saintes et représentations réciproques au Grand siècle

Samedi 10 février 2018

Dans le cadre du cycle « Histoire méditerranéenne de la France.« 

1683 : Un 1492 français ? La royauté absolue assume sa dimension impériale en Méditerranée, avec Jean-Frédéric Schaub, historien, directeur d’études à l’EHESS (École des Hautes Etudes en Sciences Sociales), Laboratoire Mondes américains, 1715 : Les Persans à la cour de Louis XIV, avec Thierry Sarmant, archiviste, historien, numismate, conservateur en chef du patrimoine au Service historique de la Défense, 1712 : Les Mille et une nuits, ou la forgerie d’Antoine Gallandavec Sylvette Larzul, docteure ès lettres, chercheure associée à l’Institut des mondes africains (IMAf-EHESS).

France-Maroc : réseaux, clientélisme et censure

Mercredi 20 décembre 2018
Rencontre avec : Omar Brouksy, universitaire et journaliste, enseignant à l’université de Settat.
Modération : Khadija Mohsen-Finan, membre du comité de rédaction d’Orient XXI, universitaire à Paris 1.

Europe, réveille-toi, le café est prêt

L’Israël de Netanyahou se moque ouvertement des valeurs que l’Europe prétend chérir. Quand les dirigeants européens vont-ils enfin se réveiller et rejeter la réalité inacceptable de ces 50 dernières années ?
Par Hagai El-Ad

[Tribune] Après la décision irresponsable de Donald Trump, que la France s’engage !

Depuis des années, on ne parle plus guère du conflit israélo-palestinien. Ce silence ne recouvre pas un statu-quo synonyme d’immobilisme comme s’il ne se passait plus rien sur le terrain. Il occulte au contraire une politique de colonisation chaque jour plus intense déployée par le gouvernement Netanyahou partout en Cisjordanie et plus particulièrement à Jérusalem-Est et dans ses environs immédiats avec tout ce que cela implique de violences physiques, matérielles et symboliques aux conséquences irréversibles à l’encontre des Palestiniens […].

C’est dans un tel contexte que Donald Trump a choisi d’annoncer que les Etats Unis reconnaissaient Jérusalem comme capitale d’Israël.

Colloque « Israël-Palestine : que la France s’engage »

Lundi 27 novembre 2017 – 9h-17h30
Palais du Luxembourg – Paris 6e

 

3 tables-rondes :
« État des lieux », modérée par Marie-France Chatin, journaliste à RFI.
« Ce que veulent les acteurs », modérée par René Backmann, chroniqueur à Mediapart.
« Quel rôle pour la France ? », modérée par Jean-Christophe Ploquin, rédacteur en chef du journal La Croix

La France avant la France, rencontre avec l’islam

Samedi 18 novembre 2017
Dans le cadre du cycle 2017-2018 de l’Université populaire sur le thème :  Histoire méditerranéenne de la France.
Avec le Royaume franc fondé par Clovis (Ve s.), une nouvelle entité politique se crée qui se retrouvera au cœur de l’Empire de Charlemagne (VIIIe s.). Une religion orientale, le christianisme, arrivée clandestinement avec les marchands et les moines d’outre-Méditerranée, devient facteur d’unification y compris face aux nouveaux venus qui frappent aux portes du pays des Francs, les musulmans. De vastes mouvements de populations au Nord comme au Sud poussent à des acculturations réciproques. Enfin, les logiques des trois empires en présence – carolingien, byzantin et abbasside – compliquent le jeu des conflits et des alliances politiques.
Les Empires et leurs marges : Islam et Carolingiens avec Gabriel Martinez-GrosCharles Martel et la bataille de Poitiers : de l’histoire au mythe identitaire avec William Blanc et Christophe NaudinPopulations musulmanes en France du VIIIème siècle à nos jours avec William Blanc et Christophe Naudin.

Terrorisme(s)

N°102 – Automne 2017
Dossier dirigé par Jean-Paul Chagnollaud
Un des paradoxes majeurs du terrorisme réside dans l’écart abyssal existant entre les logiques de des modalités d’action, toujours à peu près les mêmes à travers le temps et l’espace, et ses racines sociologiques multiples et changeantes selon les séquences historiques dans lesquelles il fait irruption.  L’acte terroriste s’inscrit toujours dans une logique spécifique qui n’est jamais irrationnelle même si elle peut apparaître comme telle. Il instrumentalise des victimes innocentes pour faire pression sur un adversaire qui est en fait la véritable cible dans une situation conflictuelle où les auteurs se trouent engagés. Tout se passe comme si la relation à deux (terroriste et victime) se métamorphosait en un « triangle terroriste-victime-cible »

L’Algérie et la France : deux siècles d’histoire croisée

Couverture du numéro 28 de la Bibliothèque de l'iReMMO "L'Algérie et la France"

Septembre 2017 – N° 28
Auteur : Gilbert Meynier
Après un rappel de la tradition historiographique coloniale française, cet ouvrage, qui traite du système colonial entre politique et primat des armes, renvoie le lecteur au temps long d’une histoire, peu ou prou partagée entre le nord et le sud de la mer Méditerranée – en arabe, la mer moyenne ; ce qui explique in fine la conquête militaire de l’Algérie à partir de 1830, puis la mise en place dudit système. Ce livre tente de synthétiser les formes et le fond des répliques à la colonisation, qui aboutissent à la guerre d’indépendance de 1954-1962, sans pour autant effacer l’entrelacement – traumatique certes, mais bien tangible – entre Algériens et Français.

 

Islamophobie : vieux terme, nouvelle discrimination ?

Mercredi 13 septembre 2017
En partenariat avec l’Organisation de la Coopération Islamique
Rencontre avec Salima Dalibey, chargée de liaison de l’Organisation de la coopération islamique auprès de l’Unesco, Alain Gresh, journaliste, ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique, fondateur du journal en ligne « Orient XXI »,
Gilbert Achcar, Professeur à la School of Oriental and African Studies (SOAS) à l’Université de Londres, Marwan Muhammad, directeur exécutif du Collectif Contre l’Islamophobie en France.
Modération: Louis Blin, diplomate, docteur en histoire contemporaine et spécialiste du monde arabe.

Emmanuel Macron doit défendre Salah Hamouri

Couper la poire en deux : c’est ce qu’a fait, ce mardi, la Cour de Jérusalem…Elle a annulé les six mois de détention administrative infligés par le ministre israélien de La Défense Avigdor Lieberman au Franco-Palestinien Salah Hamouri. Mais elle « réactive » – du jamais vu ! – le reliquat de trois mois qui lui restaient à purger lors de sa libération, en décembre 2011, dans le cadre de l’échange d’un millier de prisonniers palestiniens contre le soldat franco-israélien Gilad Shalit.

Cycle « Histoire méditerranéenne de la France » 2017-18

A partir de la rentrée 2017 l’iReMMO propose un nouveau cycle d’Université Populaire qui pour la première fois place au centre l’Histoire de France et tente d’expliquer la France par la Méditerranée. La thématique de ce nouveau cycle s’inspire explicitement de l’Histoire mondiale de la France, ouvrage polyphonique dirigé par Patrick Boucheron qui a suscité un débat public fécond depuis sa sortie.
L’iReMMO reste fidèle à sa raison d’être en creusant l’étude de la relation que nous entretenons avec l’Orient, la Méditerranée, les mondes arabes, mais en déplaçant notre focale sur la France elle-même, nous entendons interroger les raisons de notre tropisme méditerranéen.

Isolement du Qatar et recompositions stratégiques au Moyen-Orient

Mardi 21 juin 2017
Entretien avec Agnès Levallois, consultante, spécialiste du Moyen-Orient et vice-présidente de l’iReMMO. Elle a occupé les fonctions d’analyste Proche-Orient au Secrétariat général de la défense nationale puis de responsable du bureau monde arabe et persan à la Délégation aux affaires stratégiques au ministère de la défense. Elle a également été journaliste à Nord Sud Export, groupe Le Monde, collaboratrice au Monde de l’économie avant d’être directrice de l’information et des programmes de RMC MO – filiale arabophone de RFI – puis directrice adjointe de la rédaction de France 24 en charge des contenus en langue arabe.

La région Maghreb-Moyen-Orient, priorité de politique étrangère pour le nouveau quinquennat?

Mardi 13 juin 2017
Présentation du rapport Avicenne 2017 « Maghreb-Moyen-Orient, Une priorité de politique étrangère pour la France ».
Rencontre avec: Denis Bauchard, Conseiller pour le Moyen-Orient à l’Institut français des relations internationales (Ifri), Agnès Levallois, consultante, spécialiste du Moyen-Orient et vice-présidente de l’iReMMO.
Modération: René Backmann, chroniqueur à Mediapart et membre de l’iReMMO.

Maghreb-Moyen-Orient: une région stratégique pour la France

Mardi 13 juin 2017
Entretien avec Denis Bauchard, conseiller pour le Moyen-Orient à l’Institut français des relations internationales (Ifri). Ancien diplomate, il a été notamment ministre conseiller chargé des questions économiques à la mission permanente de la France auprès des Nations Unies, ambassadeur en Jordanie, directeur pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, directeur du cabinet du ministre des Affaires étrangères Hervé de Charrette et ambassadeur au Canada (1998-2001). Ancien président de l’Institut du monde arabe, auteur de Le nouveau monde arabe (André Versailles, 2012), et de nombreux articles et études, consultables en particulier sur le site de l’Ifri.

Israël-Palestine, une histoire française (1967-2017)

Jeudi 1er juin 2017
Rencontre avec Alain Gresh,  journaliste, ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique, fondateur du journal en ligne « Orient XXI », et Hélène Aldeguer: dessinatrice, diplômée de l’École Estienne en illustration, auteure d’une bande dessinée, Souvenir de la révolution, entre fiction et reportage, sur les élections en Tunisie fin 2014.
Modération : Dominique Vidal, journaliste et historien, ancien rédacteur en chef adjoint du Monde Diplomatique.

Israël-Palestine : la politique française hier et demain

Jeudi 1er juin 2017
Entretien avec Alain Gresh, journaliste, ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique, fondateur du journal en ligne « Orient XXI ». Il est auteur de la BD Un chant d’amour. Israël-Palestine, une histoire française.

France, le retour d’une « politique arabe » ?

Mardi 9 mai 2017
Présentation du numéro 34 de la revue « Moyen-Orient ».
Rencontre avec : Khadija Mohsen-Finan, politologue, enseignante et chercheure en relations internationales à l’université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne et collaboratrice du site d’information Orient XXI, et Alexandrine Barontini, maître de conférences en arabe marocain (sociolinguistique et anthropologie) à l’INALCO.
Modération: Giovanna Tanzarella, spécialiste de la société civile méditerranéenne, membre du Conseil d’administration de l’iReMMO.

Maghreb : la politique étrangère de la France

9 mai 2017
Entretien avec Khadija Mohsen-Finan, politologue, enseignante et chercheure en relations internationales à l’université de Paris-I-Panthéon-Sorbonne, collaboratrice du site d’information Orient XXI. Elle est auteure de l’ouvrage Le Maghreb dans les relations internationales (CNRS éditions, 2011).

Islam : histoire et enjeux, comprendre la deuxième religion de France

mardi 25 avril  2017
Rencontre avec Jacques Huntzinger, professeur des facultés de droit, haut fonctionnaire aux Nations unies, ancien ambassadeur de France, Jacques Huntzinger est directeur de recherche au Collège des Bernardins.
Modération : Jean-Paul Chagnollaud, président de l’iReMMO et professeur émérite des universités.

La guerre froide

Samedi 4 mars 2017
1956 : Les secrets de l’expédition de Suez avec Denis Lefebvre, journaliste, historien du socialisme et de la franc-maçonnerie, Les guerres israélo-arabes : 1967 et 1973 avec Jean-Paul Chagnollaud, président de l’iReMMO et professeur émérite des Universités, Les États-Unis et l’Iran pendant la Guerre froide avec Claudia Castiglioni, docteure en histoire internationale.

Israël-Palestine : l’urgence d’agir

Même si la communauté internationale semble avoir conscience de l’extrême gravité de la situation, la diplomatie déclamatoire s’avère radicalement insuffisante face au gouvernement de Nétanyahou, prêt à tout pour réaliser ses objectifs politiques.

Dr. Saoud et Mr. Jihad, la diplomatie religieuse de l’Arabie saoudite

mardi 22 novembre 2016
Pierre Conesa, ancien haut fonctionnaire au ministère de la Défense, spécialiste des questions stratégiques internationales et maître de conférences à Sciences Po.
Caroline Delage, journaliste présentatrice sur la chaîne d’information en continu itélé.

La barbe et le voile

mercredi 18 novembre 2016 – Autour des livres/Controverse
Rencontre avec : Faïza Zerouala, journaliste spécialisée dans les questions de société, elle a travaillé au Bondy Blog et au Monde. Elle est l’auteure de Des voix derrière le voile (Editions Première Parallèle, 2015). Omar Benlaala, auteur de la Barbe. Il est né à Ménilmontant (Paris) en 1974, dans une famille d’immigrés algériens. Précocement déscolarisé, il vagabonde pendant plusieurs années, passe de CDD en CDD, avant de publier en ligne Inspire, premier volume d’une trilogie qui tient du roman d’anticipation et de la fiction à thèse. En janvier 2014, il poste un bref récit autobiographique sur le site Raconter la vie. Les éditeurs de la collection éponyme lui proposent alors d’en faire un livre : La Barbe paraît au Seuil un an plus tard.
Modération : Nora Hamadi, journaliste à Public Sénat, responsable d’édition et rédactrice en chef des émissions Docu-Débat et Europe Hebdo.

Partis et recompositions politiques : quelques enseignements du « Printemps arabe »

Longtemps délaissés par les sciences sociales, les partis politiques dans le monde arabe suscitent depuis quelques années un regain d’intérêt. Vingt ans après un travail coordonné par Pierre-Robert Baduel sur le Maghreb dans la Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée (1996), dix ans après un numéro dirigé par Myriam Catusse dans la même revue sur le Machrek (2006) il semble que l’appel à un renouveau de l’approche du fait partisan ait été entendu.

Par Robin Beaumont est doctorant en Études politiques à l’EHESS (CETOBaC) allocataire du programme ERC WAFAW (IREMAM) et Xavier Guignard est ATER et doctorant en science politique à l’Université Paris 1 (CESSP), chercheur associé à l’IReMMO.