Menu

Étude États-Unis / Maghreb

Les objectifs de la diplomatie américaine dans la région Middle East and North Africa (MENA) s’articule autour des axes suivants : l’approvisionnement en pétrole, la non-prolifération des armes de destruction massive, la défense de la sécurité d’Israël, la lutte contre le terrorisme, l’encouragement à l’ouverture des marchés, au libre-échange, à la démocratisation des régimes et enfin à la paix et à la stabilité. A partir de l’exposé de ces objectifs il est clair que le Maghreb apparaît au second plan des priorités par rapport au Moyen-Orient. Mais les attentats du 11/09 et le développement des mouvements djihadistes comme AQMI, dans la région du Sahel, contraignent Washington à renforcer sa coopération avec des pays comme l’Algérie mais en évitant d’être en première ligne car la politique du président Obama est plutôt au désengagement, tout au moins physique, de la région.

Télécharger le document : Étude États-Unis Maghreb.pdf

Table des matières

La perception du Maghreb par les États-Unis

  • « La politique américaine au Maghreb ? Y en a-t-il une ? »

  • Domination de la question sécuritaire
  • Washington en faveur du regime change

  • De l’interventionnisme au leadership from behind

Qu’en est-il des relations entre les États-Unis et le Maghreb ?

  • Le programme Eizenstat, une offre de partenariat sans aide

  • Les conséquences du 11/09

  • Création de l’AFRICOM

  • Le Dialogue méditerranéen de l’OTAN
  • Le Dialogue méditerranéen après le 11/09

  • Le Dialogue méditerranéen face aux révolutions

État des lieux de la relation 

  • Partage des responsabilités

  • La doctrine Obama

  • Réaffirmation de l’importance de la question sécuritaire

  • Le Maroc l’allié fidèle

  • États-Unis et Tunisie : des alliés de longue date

  • États-Unis et Algérie, attraction et répulsion

Démocratie et bonne gouvernance

  • La question de l’islam politique

  • Investir dans la prochaine génération

Conclusion

Je m'abonne !

En savoir plus