Biden dévoile le plan israélien pour un cessez-le-feu

Logo de Radio Canada

1er juin 2024

Intervention d’Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO.

Le président américain Joe Biden a détaillé et approuvé une proposition israélienne de cessez-le-feu dans la bande de Gaza. Quel est l’espoir de voir ce plan aboutir?

La reconnaissance de l’État de Palestine: et après ?

logo de RFI

29 mai 2024

Intervention d’Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO.

L’Espagne, la Norvège et l’Irlande ont officiellement reconnu hier (28 mai 2024) l’État de Palestine. « Une nécessité » pour « parvenir à la paix », selon le Premier ministre espagnol. Mais une décision qui provoque la colère des autorités israéliennes. Pourquoi cette reconnaissance maintenant ? Avec quelles conséquences ?

Netanyahou sera-t-il jugé devant la CPI ?

Logo de la chaîne Public Sénat

21 mai 2024

Intervention de Jean-Paul Chagnollaud, président de l’iReMMO.

Lundi, le procureur de la Cour pénale internationale Karim Khan a réclamé des mandats d’arrêts internationaux contre Benyamin Netanyahu, le ministre de la Défense israélien, Yoav Gallant, pour des présomptions de crimes contre l’humanité et des crimes de guerre commis à Gaza. Trois dirigeants du mouvement islamiste palestinien sont également so

Président iranien : un crash et des questions

Logo de l'émission de france TV, C dans l'air

20 mai 2024

Intervention d’Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO.

Le président iranien Ebrahim Raïssi est mort dans le crash de son hélicoptère. Quelles conséquences peut avoir sa mort sur la situation au Proche-Orient ? En parallèle, la Cour pénale internationale a demandé un mandat d’arrêt contre Benyamin Netanyahou. La décision de la CPI le menace-t-elle ?

Israël – Gaza : quel chemin pour quelle paix?

19 mai 2024

Intervention de Jean-Paul Chagnollaud, président de l’iReMMO.

Comment débloquer la situation ? Faut-il commencer par reconnaître la Palestine pour espérer la paix ? Le 16 Mai, une tribune était publiée dans Le Monde pour demander la reconnaissance de l’État de Palestine par la France.

Palestine et Cour pénale internationale

Jeudi 10 janvier 2019
Rencontre avec Sarah Daoud,  doctorante au Centre de recherches internationales de Sciences Po, auteure de L’adhésion de la Palestine à la Cour pénale internationale : une stratégie en vue de la reconnaissance (Bibliothèque de l’iReMMO, l’Harmattan, 2018), Rafaëlle Maison, agrégée des Facultés de droit, professeur à l’Université Paris Sud, spécialiste de droit international, membre de l’iReMMO.
Modération : Jean-Paul Chagnollaud, professeur émérite des Universités, président de l’iReMMO et directeur de la revue Confluences Méditerranée.

L’adhésion de la Palestine à la Cour pénale internationale : une stratégie en vue de la reconnaissance

Mars 2018 – N° 33
Auteure : Sarah Daoud
La Palestine a récemment adhéré à toute une série de traités internationaux. Le droit constitue une ressource politique non négligeable pour les Palestiniens, lesquels n’ont eu de cesse de brandir le cadre légal pour légitimer leur cause. L’adhésion de la Palestine à la CPI le 1er avril 2015 peut être envisagée comme un calcul stratégique face à l’impasse des négociations de paix avec Israël. L’auteure aborde le sujet aux prismes de la science politique et de la sociologie des relations internationales plutôt que d’un point de vue juridique.

Israël-Palestine. La violence ou le droit

N° 37 Printemps 2001
Dossier dirigé par Régine Dhoquois-Cohen et Jean-Paul Chagnollaud
La situation qui prévaut entre les Israéliens et les Palestiniens est probablement la pire qu’on ait connue depuis une vingtaine d’années. Il faut sans doute remonter à l’invasion du Liban en 1982 et à tout ce qui s’ensuivit pour trouver une configuration aussi grave et aussi tendue. Cette nouvelle donne est d’autant plus tragique qu’elle intervient après des années d’espoirs et de patientes négociations qui ont semblé un moment pouvoir produire quelques résultats. Le bilan est terrible : huit ans d’attente pour en arriver à plus de 400 morts et des milliers de blessés souvent très graves qui sont, en très grande majorité, palestiniens.

La Palestine à la CPI, quels changements ?

Vendredi 6 mars 2015
Rencontre avec François Dubuisson, professeur à l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et chercheur au Centre de droit international. Il est également président du Réseau francophone de droit international (RFDI).
Modération : Rafaëlle Maison, professeure agrégée de droit à Paris-Sud et spécialiste du droit pénal international.

Ne relâchons pas la pression militaire sur Bachar Al-Assad

La proposition du ministre russe des affaires étrangères de placer les armes chimiques sous contrôle international pour les neutraliser semble soudainement changer la donne de la crise syrienne, alors qu’en réalité les fondamentaux sont toujours là.