Au cœur d’une prison marocaine

Lundi 24 janvier 2022 – 12h30-14h

Présentation du livre de Hicham Mansouri Au cœur d’une prison marocaine (Libertalia, 2022)

Rencontre avec :
Hicham Mansouri, journaliste marocain réfugié en France. Il est, en 2011, l’un des cofondateurs de l’Association marocaine pour le journalisme d’investigation (AMJI). Il est membre du comité de rédaction d’Orient XXI.
Modération : Sarra Grira, journaliste à Orient XXI.
Présentation de l’éditeur

Enquête sur le royaume de tous les trafics.

« De jour comme de nuit, les détenus peuvent se procurer du cannabis et en fumer. Plusieurs en font leur gagne-pain et quelques-uns un business très rentable. Leurs activités à l’extérieur se prolongent en prison, avec une seule différence: cela rapporte beaucoup plus, et ils risquent rarement de voir leur peine de prison rallonger. Condamné à trois mois de prison pour détention de cannabis, Jamal se confie fièrement: “Je dors toute la matinée et je gagne 1000 dirhams par jour”, avant d’ajouter avec un rire d’enfant: “Ta famille te fait rentrer un panier à chaque visite, moi je fais sortir des paniers.” »

Arrêté sur la base de fausses accusations en raison d’un projet d’enquête sur la surveillance électronique au Maroc, Hicham Mansouri a passé dix mois dans la prison de Zaki, l’une des plus dangereuses du royaume chérifien. Ce livre s’appuie sur les carnets rédigés durant sa détention. Il nous plonge au cœur d’un énorme trafic illégal organisé à grande échelle, avec des complicités au plus haut niveau. La corruption au Maroc est largement reconnue, mais les informations détaillées sont rares sur le sujet, surtout à l’ombre des prisons.

Siège vide au milieu 'une cellule de prison marocaine
Photo: Denise Womack-Avila
Lettre d’information