Dans les médias

Logo club de médiapart

Macron et l’Algérie : slalom dans une histoire tragique – Intervention de Dominique Vidal, membre de l’iReMMO.

Dominique Vidal a propos de la journée du 17 octobre 1961  « Depuis que ma mère est rentrée au petit matin, le 18 octobre 1961, la tête ensanglantée, le souvenir de ce massacre me hante. Il est plus que temps, qu’Emmanuel Macron reconnaisse ce crime d’État et son long déni, en fasse condamner les coupables, garantisse un accès libre aux archives afin que toute la vérité éclate et offre aux victimes la réparation attendue ».

Plus d'infos »

« Les Libanais sont exsangues avec cette crise économique » – Intervention d’Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO.

À Beyrouth, jeudi 14 octobre, des manifestations des mouvements chiites Hezbollah et Amal ont dégénéré faisant 7 morts et 32 blessés dans le quartier de Tayouné, ancienne ligne de démarcation chiite-chrétienne. Ils protestaient contre le juge en charge de l’enquête sur l’explosion du port de Beyrouth le 4 août 2020. Les forces de l’armée ont été déployées, mais ces événements font craindre un retour à la guerre civile comme en 1975. Les explications d’Agnès Levallois, vice-présidente de l’Institut de Recherche et d’Études Méditerranée-Moyen Orient et maître de recherches à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS).

Plus d'infos »
Logo LCP assemblée nationale

Liban : une révolution pour rien ? – Intervention d’Agnès Levallois, vice présidente de l’iReMMO

En octobre 2019 débutent au Liban des manifestations massives, qui voient des millions de personnes dénoncer une classe politique corrompue et le clientélisme qui gangrène le pays, le plongeant dans une crise économique sans précédent. Pour la première fois de leur histoire, les Libanais protestent sans distinction de religion, de communauté ou d’orientation politique. Quels effets ont ces manifestations sur le système ?

Pour en débattre, Jean-Pierre Gratien reçoit Ziad Majed, politiste, professeur universitaire et chercheur franco-libanais. Agnès Levallois, maîtresse de recherche à la FRS et vice-présidente de l’iReMMO. Gwendal Rouillard, Député de la 5° circonscription du Morbihan. Membre de la commission de la défense nationale et des forces armées.

Plus d'infos »

La France : une politique étrangère décalée ? – Intervention de Dominique Vidal, membre de l’iReMMO

La politique étrangère française est depuis longtemps sous les feux des projecteurs, tour à tour présentée comme le vestige d’une gloire passée, la marque d’une présence maintenue dans un monde qui n’a plus de limites, ou le signe d’une arrogance blessée par une succession d’échecs. Le débat reste intact, rehaussé par la présidentialisation, chaque locataire de l’Élysée voulant faire de sa propre diplomatie le gage de son succès et de son prestige.

Intervention de Dominique Vidal, membre de l’iReMMO

Plus d'infos »

Sur tous les fronts – Article de Dominique Vidal

Psychiatre et psychothérapeute, Samah Jabr coordonne la santé mentale dans les territoires occupés. La cinéaste Alexandra Dols lui a consacré en 2017 son film Derrière les fronts. Sous le même titre, un livre paru l’année suivante rassemble ses chroniques : La Palestine vue d’en bas. Une nouvelle édition paraîtra à la rentrée.

Plus d'infos »
Logo Radio Méditerranée Internationale

La Droite Nationaliste en Israël – Intervention de Jean-Paul Chagnollaud, président de l’iReMMO

Dans le cadre de notre partenariat avec l’ Institut de recherches et d’études Méditerranée nous sommes avec le Pdt de l’IREMMO , Jean Paul Chagnollaud. Nous revenons sur la Droite Nationaliste en Israël avec notamment Naftali Bennett, nouveau Premier Ministre israélien.  Il dirige le parti politique nationaliste Yamina après avoir été à la tête de la formation nationaliste et sioniste religieuse « Le Foyer juif ». Une certaine droite qui s’est frayée un chemin depuis plus de 40 ans après la défaite des Travaillistes en 1977. La droite accède alors au pouvoir . Menahem Begin devient 1er Ministre et mène tout de suite une intense campagne de colonisation dans les territoires palestiniens .

Plus d'infos »
Logo de l'Institut Jean Canuet

Yémen : guerre civile ou conflit par procuration ? – Intervention d’Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO

L’usure générale des acteurs sur le terrain ainsi que celle des acteurs régionaux (et tout particulièrement de l’Arabie saoudite à qui ce conflit coûte extrêmement cher tant sur le plan financier qu’en termes d’image) et le départ de Donald Trump – soutien inconditionnel du prince héritier Mohammed ben Salmane – peuvent laisser espérer une sortie de crise. Le conflit se réglera lorsque l’intervention saoudienne prendra fin, mais aussi lorsque les acteurs locaux pourront se réunir afin de définir le contour du pays dans lequel ils veulent vivre.

Plus d'infos »

APRÈS GAZA (2/3) : Quelles leçons tirer de l’opération « Gardien des murailles » ? -par Dominique Vidal, membre de l’iReMMO

Nouvelles violences à Jérusalem-Est. À nouveau, des tirs sur Gaza. La guerre va-t-elle reprendre ? Le cessez-le-feu semble en effet bien fragile. Rappelons qu’en onze jours, entre le 10 et le 21 mai, cette quatrième guerre depuis 2009 a fait 260 morts côté palestinien, 3 500 blessés, dont 40 % de femmes et d’enfants parmi les victimes. Les destructions sont énormes. 800 000 personnes sont privées d’eau. Côté israélien, on déplore 13 morts, dont un enfant. Comment en est-on arrivé à cette guerre ? Quel bilan ?

Plus d'infos »

PUBLICATIONS

ÉDITO

Le sort des migrants et réfugiés pris au piège en Libye. L’UE doit réagir au «naufrage de civilisation»

A la fin de l’année 2017, des images insoutenables d’hommes vendus comme de simples marchandises en Libye faisaient le tour du monde. L’heure était à l’indignation et aux promesses que des mesures seraient prises pour protéger ces réfugiés et ces migrants d’un système criminel organisé d’abus et d’exploitation. Images furtives, l’heure s’est écoulée, laissant la place à une nouvelle indignation, faisant oublier les promesses pourtant faites.

Lire la suite »