Dans les médias

Logo club de médiapart

Sondages sociologiques: critiquer oui, ignorer non

La nouvelle « Radiographie de l’antisémitisme » de la Fondapol pose de nombreux problèmes de méthodologie et de fond. Malgré ses biais sérieux, nous ne devrions pas ignorer le signal d’alarme qu’elle tire: le peuple de gauche et notamment les Insoumis ne sont pas vaccinés contre cette dérive. Et, si les sondeurs s’étaient intéressés à l’islamophobie, la même mise en garde s’imposerait…

Article de Dominique Vidal, membre de l’iReMMO

Plus d'infos »

Guerre au Yémen, y a-t-il un risque de contagion au Moyen-orient?

Cela fait plus de sept ans que le Yémen est le théâtre d’une guerre particulièrement meurtrière dans la péninsule arabique. Et pour la première fois depuis le début du conflit, les hostilités ont dépassé les frontières du pays.  Les tensions dans cette partie du monde sont palpables depuis le début des années 1990, lorsque chiites et sunnites s’affrontent suite à l’unification des deux Yémen. La guerre civile se transforme alors rapidement en affrontement régional. Le conflit risque-t-il de déborder et de remettre en cause le fragile équilibre au Moyen-Orient ? On en parle avec nos invités.

Intervention d’Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO

Plus d'infos »

Rendez-vous avec Bernard Volker

Chaque semaine, Bernard Volker reçoit écrivains et journalistes, pour passer en revue les principaux événements de la semaine écoulée, en France, en Afrique ainsi que les points chauds du globe. Sans aucun parti pris idéologique et en prenant du recul sur l’actualité.

Ce 9 décembre il reçoit Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO pour parler notamment de la situation au Liban.

Plus d'infos »

Les pays du Golfe, partenaires malgré tout ? – Intervention d’Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO

Les pays du Golfe, partenaires particuliers mais incontournables ?
Tous les regards étaient tournés vers la visite officielle – et expresse – d’Emmanuel Macron dans le Golfe. Le point culminant de ces deux jours ? La rencontre avec le très controversé Mohammed ben Salmane, prince héritier saoudien. Au programme de cette rencontre en tête-à-tête, la vente par l’Hexagone de 80 avions Rafale, la situation au Liban et au Yémen ainsi que l’épineuse question des droits de l’homme. Si le président français défend cet entretien, cet événement politique questionne : il est désormais le premier dirigeant occidental à avoir rencontré MBS après le meurtre du journaliste dissident Jamal Khashoggi. Bien qu’ils bafouent les droits humains, les pays du Golfe restent-ils des partenaires incontournables de la France ?

Plus d'infos »

Le Rafale, témoin des nouveaux rapports de force dans le Golfe – Intervention d’Agnès Levallois, vice-présidente de l’iReMMO

La commande record de 80 avions de combat français Rafale par les Émirats illustre le changement de paradigme dans le Golfe, en quête de nouveaux partenariats, de la Chine à Israël, face à la réduction de la voilure américaine.

« Les pays du Golfe, l’Arabie saoudite et les Émirats en particulier, se rendent bien compte qu’ils ne peuvent plus compter de la même façon sur les Américains », a fortiori depuis l’arrivée du démocrate Joe Biden à la Maison Blanche en janvier, relève Agnès Levallois, vice-présidente de l’Institut de Recherche et d’études Méditerranée Moyen-Orient (iReMMO) à Paris.

Les États-Unis, devenus premier producteur mondial d’hydrocarbures grâce à leurs réserves de schiste, ont considérablement réduit leur dépendance énergétique vis-à-vis du Golfe, et par ricochet leur posture militaire dans la région. « Les pays du Golfe ont beau avoir plein de matériel, ils se sentent éminemment vulnérables. Donc ils passent leur temps à acheter des assurances-vie auprès de partenaires qui peuvent les rassurer et rassurer aussi ceux qui investissent chez eux », ajoute Agnès Levallois.

Plus d'infos »

Le Moyen-Orient et ses enjeux – Intervention de Jean-Paul Chagnollaud, président de l’iReMMO.

Dans ce nouvel épisode de la Boussole stratégique, Sarah Sriri reçoit Jean-Paul Chagnollaud pour parler du Moyen-Orient et de ses enjeux.

Jean-Paul Chagnollaud est professeur émérite des universités, président de l’institut de Recherche et d’études Méditerranée Moyen Orient (iReMMO) et ancien doyen de l’UFR de droit de l’Université de Cergy-Pontoise et directeur de la revue internationale Confluences-Méditerranée. Auteur de nombreux ouvrages dont Quelques idées simples sur l’Orient compliqué (Ellipses, juin 2008) et avec Pierre Blanc et Sid-Ahmed Souiah Palestine, la dépossession d’un territoire (L’Harmattan, 23 mai 2007).

Podcast en partenariat avec le magazine Diplomatie.

Plus d'infos »

PUBLICATIONS

ÉDITO

Le sort des migrants et réfugiés pris au piège en Libye. L’UE doit réagir au «naufrage de civilisation»

A la fin de l’année 2017, des images insoutenables d’hommes vendus comme de simples marchandises en Libye faisaient le tour du monde. L’heure était à l’indignation et aux promesses que des mesures seraient prises pour protéger ces réfugiés et ces migrants d’un système criminel organisé d’abus et d’exploitation. Images furtives, l’heure s’est écoulée, laissant la place à une nouvelle indignation, faisant oublier les promesses pourtant faites.

Lire la suite »