Les institutions religieuses, un héritage historique daté ?

Samedi 16 novembre - 11h30-17h30
Dans le cadre du cycle 2019-20120 de l’Université populaire sur le thème « Des hommes, des femmes et des dieux ».
L'action du pape François sur le terrain politique et diplomatique face aux enjeux contemporains, Constance Colonna-Cesari, journaliste, auteure et réalisatrice spécialiste du Vatican. La direction religieuse chiite des centres aux périphéries, Sabrina Mervin, historienne des religions, spécialiste de l'Islam chiite, chargée de recherche au CNRS, Al-Azhar, une institution multiple face aux défis de la modernité, Jean Druel, prêtre dominicain, directeur de l’Institut dominicain d’études orientales au Caire (Idéo) depuis 2014.

Les minorités ésotériques du Moyen-Orient

Samedi 19 octobre 2019 - 11h30-17h30
Dans le cadre du cycle 2019-20120 de l’Université populaire sur le thème "Des hommes, des femmes et des dieux".

Les Alaouites : un passé mystérieux, un avenir incertain, avec Abdallah Naaman, docteur ès Lettres, écrivain, et traducteur, L’inscription de la population yézidie au nord de l’Irak : rapports de pouvoir, quotidien et devenir, avec Juliette Duclos Valois, anthropologue, doctorante à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), La foi en la réincarnation chez les Druzes, un ferment de l’unité communautaire ?, avec Eléonore Armanet, anthropologue, maître de conférence à l’Université d'Aix-Marseille.

Religions, religiosités, spiritualités, croyances et incroyances aujourd’hui en Méditerranée et au Moyen-Orient

Mardi 1er octobre 2019
Auditorium du journal Le Monde
Séance inaugurale du cycle de l'Université populaire 2019-2020 « Des hommes, des femmes et des dieux ».
Rencontre avec Rachid Benzine, islamologue, essayiste, Leili Anvar, auteure, journaliste et traductrice et Marion Muller-Colard, théologienne et écrivaine.
Modération : Jacques Huntzinger, ancien diplomate, directeur de recherche au Collège des Bernardins.

Cycle 2019-20 : « Des hommes, des femmes et des dieux »

D'octobre 2019 à juin 2020
Depuis les origines de l’être humain, sa quête de sens a emprunté différents chemins qui dessinent une géographie plurielle des spiritualités. Mais ces dernières décennies, les radicalismes religieux de tous bords occupent le terrain social et médiatique et ont en partie éclipsé les autres formes de religiosité, croyances, spiritualités ou encore incroyances, en particulier dans la région Méditerranée Moyen-Orient. C'est pourquoi l'iReMMO organise dès la rentrée un cycle d'Université populaire inédit, qui traitera de chacun de ces aspects.

Quelle justice climatique et sociale face au désastre annoncé en Méditerranée ?

Samedi 29 juin 2019 - 11h30-17h45
Dans le cadre du cycle 2018-2019 de l’Université populaire sur le thème : Méditerranée Moyen-Orient : questions de société, sociétés en question.
La mer et le littoral les plus pollués au monde ? avec Elen Lemaitre-Curri, directrice du Plan Bleu et ingénieure en chef des ponts, des eaux et des forêts, spécialisée politique environnementale
Produire et se nourrir : fragilités climatiques et vulnérabilités sociales avec Matthieu Brun, chercheur au Club DEMETER et membre du comité de rédaction de la revue Confluences Méditerranée
Mobilisation du droit et justice climatique, quelles actions pour la société civile ? avec Laura Canali, doctorante en droit privé à l’Université à Aix-Marseille Université (AMU), spécialiste en droit de l’environnement.

Du Sud au Sud : les migrants du XXIe siècle

Samedi 18 mai - 11h30-17h45
Dans le cadre du cycle 2018-2019 de l’Université populaire sur le thème : Méditerranée Moyen-Orient : questions de société, sociétés en question.
Maghreb : des pays d'émigration face à leurs immigrés subsahariens, Ali Bensaâd, géographe, professeur des universités
Entre acceptation, indifférence et persécution : la crise migratoire vue d'Égypte, Séverine Evanno, ancien membre du Haut Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés (UNHCR) au Caire
Les migrants dans les pays du Golfe : marchandisation et enjeux de sécurité, Françoise de Bel-Air, socio-démographe, coordinatrice scientifique du projet Gulf Labour Markets, Migration and Population Project (GLMM)

Art et culture : jeune création et réappropriation de l’espace public en Méditerranée

Samedi 6 avril 2019 - 11h30-17h30
Dans le cadre du cycle 2018-2019 de l’Université populaire sur le thème : Méditerranée-Moyen Orient : questions de société, sociétés en question.
Art et culture : jeune création et réappropriation de l’espace public en Méditerranée avec Claudine Dussolier, géographe de formation, ingénieure culturelle et de coopération, membre de l’association Transverscité et initiatrice des plates-formes Ramimed et Mediakitab, L'Economat de Redeyef : laboratoire d'expérimentation artistique et sociale, Yagoutha Belgacem, directrice artistique de la Plateforme Siwa, Scènes artistiques libanaises et demande de politiques culturelles : l’art comme enjeu de débat public, Célia Hassani, doctorante contractuelle inter-ED à l’Université d’Aix-Marseille.

Libertés en danger : la remise en cause massive de l’Etat de droit en Méditerranée

Samedi 23 mars - 11h30-17h45
Dans le cadre du cycle 2018-2019 de l’Université populaire sur le thème: Méditerranée-Moyen Orient : questions de société, sociétés en question.
La régression des libertés associatives sur la rive sud de la Méditerranée après les révolutions arabes avec Marta Semplici, responsable de programme Moyen-Orient et Afrique du nord à Euromed Droits ; Israël en pleine radicalisation avec Dominique Vidal, journaliste et historien, auteur de nombreux ouvrages sur le conflit israélo-palestinien ; En Europe aussi : la régression de l’espace des organisations de la société civile avec Olivier Consolo, ancien directeur de CONCORD Confédération européenne des ONG d'urgence et de développement, expert « société civile ».

Les langues en Méditerranée et au Moyen-Orient : enjeux identitaires, politiques et littéraires

Samedi 16 février 2019 - 11h30-17h45
Dans le cadre du cycle 2018-2019 de l’Université populaire sur le thème : Méditerranée-Moyen Orient : questions de société, sociétés en question.
La langue arabe aujourd’hui : enjeux et défis avec Nada Yafi, traductrice et interprète, ancienne ambassadrice de France ; Algérie : de la politique d’arabisation à l’émergence des langues maternelles avec Yassine Temlali, doctorant en histoire, spécialiste de l'Algérie et de la question berbère ; Nouvelle littérature palestinienne et enjeux de traduction avec Sbeih Sbeih, sociologue, chercheur post-doctorant au LabexMed, Université Aix-Marseille.

Le corps, la sexualité, l’amour : quoi de neuf en Méditerranée ?

Samedi 19 janvier 2019 - 11h30-17h45
Dans le cadre du cycle 2018-2019 de l’Université populaire sur le thème : Méditerranée-Moyen Orient : questions de société, sociétés en question.
Amour, genre et sexualité dans le monde arabo-musulmanCorinne Fortier, anthropologue, psychologue et réalisatrice, chargée de recherche au CNRS au Laboratoire d'anthropologie sociale, Des savoir-faire aux savoir-taire: Virginité et codification de la transgression dans la société tunisienne contemporaine, Ibtissem Ben Dridi, anthropologue et ingénieure de recherche à l'Institut National du Cancer, L'émergence d'un espace public LGBT en Turquie, Idil Engindeniz, chercheure à l'Université Galatasaray d'Istanbul, dont les recherches actuelles portent sur les questions d'espace public, de genre, de journalisme et études LGBTIQ.

Religiosité, sécularisation : les tendances contradictoires

Samedi 17 novembre 2018 - 10h30-16h
Dans le cadre du cycle 2018-2019 de l’Université populaire sur le thème: Méditerranée-Moyen Orient : questions de société, sociétés en question.
Religiosité, sécularisation : les tendances contradictoires, 
avec Jacques Huntzinger, ancien diplomate, actuellement directeur de recherche au Collège des Bernardins et Jean-Jacques Pérennès, directeur de l’École biblique et archéologique française de Jérusalem, La sécularisation en Iran : théologie, histoire, société, Amélie-Myriam Chelly, sociologue, chercheure associée au CADIS EHESS-CNRS, spécialiste du monde iranien et des islams politiques.

Démographie : natalité, mortalité, migrations. Quels enseignements?

Samedi 20 octobre – 11h30-17h45
Dans le cadre du cycle 2018-2019 de l’Université populaire sur le thème: Méditerranée-Moyen Orient : questions de société, sociétés en question.
Les transformations démographiques et leurs conséquences au Maghreb  avec Kamel Kateb, chercheur à l'Ined (Institut national d'études démographiques), Israël / Palestine: le conflit démographique avec Ezra Nahmad, auteur de plusieurs reportages en Israël où il se rend régulièrement, Démographie et révolution(s) avec Laurent Chalard, docteur en géographie de l’Université Paris IV-Sorbonne

Cycle « Méditerranée-Moyen Orient : questions de société, sociétés en question » 2018-19

Un samedi par mois à partir d'octobre 2018
A la une des journaux, les pays de la Méditerranée et du Moyen Orient apparaissent à travers le prisme des guerres qu’ils subissent ou de la violence qu’ils produisent, ou encore à travers les récits sans espoir des migrants et des demandeurs d’asile. L’épais rideau de fumée des événements violents ne permet pas de voir les réalités profondes des sociétés. Les perceptions sont déformées : sous le feu de l’actualité brûlante, nous passons souvent à côté des mutations qui travaillent ces sociétés en profondeur. Nous perdons de vue le vécu des habitants dans leur diversité et leur pluralité. Nous ne parvenons plus à imaginer comment vivent les gens au sud de la Méditerranée.

La France en Méditerranée : de Charles de Gaulle à Emmanuel Macron – Séance de clôture 2017-18

Samedi 16 juin 2018 - 14h30-19h30
Maison des Métallos, 94 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e
Dans le cadre du cycle 2017-2018 de l’Université populaire sur le thème: Histoire méditerranéenne de la France.
Projection de vidéos courtes 
Racines et raisons de la présence française en Méditerranée, avec Marc Pierini, ancien ambassadeur de l'Union européenne en Turquie, Tunisie, Libye, Syrie, et Maroc, chercheur à Carnegie Europe, Valérie Stieglerdoctorante à l’Université Paris I (Panthéon-Sorbonne), chercheuse associée à la chaire d’histoire contemporaine du monde arabe du Collège de France, Giovanna Tanzarella, vice-présidente du Réseau Euromed France et membre de l'iReMMO, modération : Estelle Brack, membre de l’iReMMO, enseignante à l’Université Paris II (Panthéon-Assas). France – Méditerranée : l’horizon de notre avenir ?, avec  Jean Paul Chagnollaud, président de l’iReMMO, Ziad Majed, professeur à l’Université américaine de Paris, politologue, spécialiste des transitions et crises politiques au Moyen-Orient, Benjamin Stora, professeur des universités, spécialiste de l’histoire du Maghreb contemporain, de la décolonisation et de l’histoire de l’immigration maghrébine en Europe, modération : Agnès Levallois, consultante, spécialiste du Moyen-Orient et vice-présidente de l'iReMMO.
Clôture par Jean Paul Chagnollaud, président de l’iReMMO.
À suivre concert du groupe Liwan

Migrations méditerranéennes au XXe siècle : de l’accueil à la fermeture

Samedi 26 mai 2018 - 13h45-18h30
Dans le cadre du cycle 2017-2018 de l’Université populaire sur le thème: Histoire méditerranéenne de la France.
Immigration au XXe siècle : comment change la population française, avec François Héran, sociologue, démographe et anthropologue, professeur au Collège de France, directeur de l’Institut Convergences Migrations, Les immigrations algériennes en France : diversité et spécificités, avec Emmanuel Blanchard, historien et sociologue, agrégé de sciences économiques et sociales, maître de conférences à l’Université de Versailles–Saint-Quentin-en-Yvelines, Exilés, réfugiés, travailleurs immigrés : la Méditerranée s’invite en France, avec Catherine Wihtol de Wenden, politiste, spécialiste des migrations internationales et directrice émérite de recherche au CNRS (CERI-Sciences Po).

Le XIXe siècle ou la confrontation des Empires en Méditerranée.

Samedi 7 avril
Dans le cadre du cycle 2017-2018 de l’Université populaire sur le thème : Histoire méditerranéenne de la France.
L’invention de la Méditerranée au XIXe siècle, avec Henry Laurens, professeur au Collège de France, titulaire de la chaire d’Histoire contemporaine du monde arabe, auparavant maître de conférences à l’université de la Sorbonne (Paris IV) et professeur des universités à l’INALCO, La France dans la géopolitique méditerranéenne au XIXe siècleHenry Laurens, Aspects et épisodes de la rivalité franco-britannique en Méditerranée dans les années 1820 à 1850, Simon Sarlin, historien, maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, chercheur à l’Institut des sciences sociales du politique (CNRS), spécialiste de l’histoire de l’Europe méditerranéenne au XIXe siècle (Espagne, France, Italie).

Que reste-il de la Révolution française en Méditerranée ?

Samedi 10 mars 2018
Dans le cadre du cycle 2017-18 de l’Université populaire sur le thème: Histoire méditerranéenne de la France.
Les étrangers et la Révolution, avec Sophie Wahnich, directrice de recherche au CNRS en histoire et sciences politiques, La réception du Code civil des Français (1804) au Proche-Orient : l’exemple de l’Egypte, avec Aya Bejermi, doctorante en droit à l’université Paris 2, à l'École doctorale de droit international, droit européen, relations internationales et droit comparé, La révolution française, l’expédition d’Égypte et l’Empire ottoman, avec Faruk Bilici, professeur des universités à l’Institut national des langues et civilisations orientales (Inalco), historien, spécialiste de l’Empire Ottoman et de la Turquie contemporaine.

Guerres saintes et représentations réciproques au Grand siècle

Samedi 10 février 2018

Dans le cadre du cycle "Histoire méditerranéenne de la France."


1683 : Un 1492 français ? La royauté absolue assume sa dimension impériale en Méditerranée, avec Jean-Frédéric Schaub, historien, directeur d’études à l’EHESS (École des Hautes Etudes en Sciences Sociales), Laboratoire Mondes américains, 1715 : Les Persans à la cour de Louis XIV, avec Thierry Sarmant, archiviste, historien, numismate, conservateur en chef du patrimoine au Service historique de la Défense, 1712 : Les Mille et une nuits, ou la forgerie d’Antoine Gallandavec Sylvette Larzul, docteure ès lettres, chercheure associée à l'Institut des mondes africains (IMAf-EHESS).

La France, la Renaissance et la Sublime Porte

Samedi 13 janvier 2018
Dans le cadre du cycle 2017-2018 de l’Université populaire sur le thème : Histoire méditerranéenne de la France.
À la fin du Moyen Âge, la France est désormais une grande puissance européenne. Laissant derrière elle le souvenir cruel de la Grande peste, elle connaît une phase de nouvelle prospérité économique et de reprise démographique. À partir de la fin du XVe siècle, la «tentation italienne» conduit à des aventures guerrières au-delà des Alpes, plus ou moins heureuses. Mais est-ce bien la Péninsule qui est visée? N’est-ce pas plutôt la Méditerranée? Vers le milieu du XVIe, l’alliance inédite entre le roi François 1er et le sultan Soliman le Magnifique semble confirmer l’ancrage méditerranéen de la géopolitique française. Cette attraction qu’exerçait l’Italie sur les Rois de France était aussi une aventure intellectuelle et artistique qui ouvrit le chemin à la Renaissance en France.
La politique méditerranéenne des Rois de France à la fin du XVe siècle et au début du XVIe, avec Amable Sablon du Corail, conservateur en chef du patrimoine, responsable du Département du Moyen Âge et de l'Ancien Régime aux Archives nationales; Une vision ottomane de la France : l'affaire du prince Djem et ses suites avec Nicolas Vatin, historien spécialiste de l'Empire ottoman; François 1er et Soliman le Magnifique, une alliance inédite, avec Géraud Poumarède, Professeur d'Histoire moderne à l'Université Bordeaux-Montaigne.

L’islam et « nous » aux XIe – XIIIe siècles

Samedi 9 décembre 2017
Dans le cadre du cycle 2017-2018 de l’Université populaire sur le thème : Histoire méditerranéenne de la France.
Avec la dynastie capétienne, l’ordre féodal s’accompagne d’une croissance démographique et économique soutenue et d’une expansion conquérante vers le sud et la Méditerranée. Lancée par un pape franc - peut-on dire désormais français - la première Croisade constitue le premier affrontement direct de la Chrétienté latine avec l’islam devenu son meilleur ennemi (avec les juifs et les Grecs). Mais il s’agit aussi du début d’une relation étroite entre Orient et Occident. Plus tard, la singulière aventure orientale de Louis IX/Saint Louis en sera une forme d’incarnation. Son long séjour en pays d’islam, entre volonté de colonisation et désir de compréhension, stratégie diplomatique et projet idéologique, semble motivé au final par un désir de rapprochement.
Princes et chevaliers croisés dans l’Orient latin, avec Florian Besson, doctorant en Histoire médiévale et ATER à l’Université de Lorraine, 1143 : « L’exécrable Mahomet » – La première traduction latine du Coran, avec Dominique Iogna-Prat, directeur de recherche au CNRS et directeur d’études à l’EHESS en médiévistique et sciences sociales des religions, L'Islam et la "France d'Orient": regard historiographique, histoire et archéologie d'une rencontre, avec Simon Dorso, doctorant en Histoire et Archéologie et ATER à l’Université Lumière Lyon 2.

La France avant la France, rencontre avec l’islam

Samedi 18 novembre 2017
Dans le cadre du cycle 2017-2018 de l’Université populaire sur le thème :  Histoire méditerranéenne de la France.
Avec le Royaume franc fondé par Clovis (Ve s.), une nouvelle entité politique se crée qui se retrouvera au cœur de l’Empire de Charlemagne (VIIIe s.). Une religion orientale, le christianisme, arrivée clandestinement avec les marchands et les moines d’outre-Méditerranée, devient facteur d’unification y compris face aux nouveaux venus qui frappent aux portes du pays des Francs, les musulmans. De vastes mouvements de populations au Nord comme au Sud poussent à des acculturations réciproques. Enfin, les logiques des trois empires en présence - carolingien, byzantin et abbasside - compliquent le jeu des conflits et des alliances politiques.
Les Empires et leurs marges : Islam et Carolingiens avec Gabriel Martinez-GrosCharles Martel et la bataille de Poitiers : de l'histoire au mythe identitaire avec William Blanc et Christophe NaudinPopulations musulmanes en France du VIIIème siècle à nos jours avec William Blanc et Christophe Naudin.

Les Gaulois : des Romains comme les autres ?

Samedi 21 octobre 2017
Dans le cadre du cycle 2017-2018 de l'Université populaire sur l'Histoire méditerranéenne de la France.
Les Gaules se fondent dans l’Empire romain. Certaines élites gauloises s’intègrent précocement au monde romain et méditerranéen. Tous les hommes libres, quelle que soit leur appartenance ethnique, bénéficieront de la pleine citoyenneté au IIIe siècle grâce à une décision impériale d’octroi de droits civiques aux habitants des provinces de l’Empire. Au crépuscule de l’Empire, l’espace gallo-romain absorbe progressivement des populations « barbares » germaniques, elles aussi déjà fortement romanisées.

Les Gaulois vus par les Grecs et les Romains avec Laurent Olivier, Les Gaulois et la citoyenneté romaine : autour de la constitution antonine (212 après J.-C.) avec Patrick Le Roux, Quand les Barbares défendent la Gaule romaine (451 après J.-C.), avec Edina Bozoky.

Dès les origines, une humanité métisse et migrante : séance inaugurale 2017-18

Samedi 23 septembre 2017
L’horizon préhistorique de la France est celui d’un espace humain que rien ne différencie encore du reste du monde préhistorique. Et pourtant, à partir de 6000 ans avant notre ère, les groupes humains qui peuplent ce territoire viennent bien du Proche-Orient avec dans leurs bagages blé, orge, chèvres et outils qui favorisent leur sédentarisation. L’ancrage méditerranéen se renforce avec l’hellénisation. Enfin en matière d’ancêtres de la France, le mythe des origines celtiques (forgé au XIXe siècle) mérite d’être revu au profit d’une fusion gallo-romaine bien plus méditerranéenne que germanique.

5800 avant J.-C. Dans la multitude orientale des champs de blé avec Jean-Paul Demoule, 600 avant J.-C. La Grèce avec ou sans la Gaule avec Vincent Azoulay, 52 avant J.-C. Alésia ou le sens de la défaite avec Yann Potin.

Cycle « Histoire méditerranéenne de la France » 2017-18

A partir de la rentrée 2017 l’iReMMO propose un nouveau cycle d’Université Populaire qui pour la première fois place au centre l’Histoire de France et tente d’expliquer la France par la Méditerranée. La thématique de ce nouveau cycle s’inspire explicitement de l’Histoire mondiale de la France, ouvrage polyphonique dirigé par Patrick Boucheron qui a suscité un débat public fécond depuis sa sortie.
L’iReMMO reste fidèle à sa raison d’être en creusant l’étude de la relation que nous entretenons avec l’Orient, la Méditerranée, les mondes arabes, mais en déplaçant notre focale sur la France elle-même, nous entendons interroger les raisons de notre tropisme méditerranéen.

La Palestine à travers l’Histoire : séance de clôture 2016-17

Samedi 17 juin 2017
Palestine : retour sur l’histoire, Dima Alsajdeyadoctorante à l’Université Paris 2 Panthéon-Assas et doctorante associée à la chaire d’Histoire contemporaine du Monde arabe au Collège de France, François Ceccaldi, doctorant à l’EHESS et doctorant associé à la chaire d’Histoire contemporaine du Monde arabe au Collège de France, Alain Gresh, journaliste, directeur d’Orient XXIElias Sanbar, écrivain et ambassadeur de la Palestine auprès de l’Unesco.
Modération : Agnès Levalloisconsultante et vice-présidente de l’iReMMO.
La solution à deux États en question, Dominique Vidal, journaliste et historien, Hala Abou-Hassira, Premier Conseiller de la Mission de la Palestine en France, Eyal Sivan, producteur, réalisateur et essayiste, Leïla Sansour, réalisatrice et fondatrice de la fondation Open Bethlehem. Modération : Giovanna Tanzarella, vice-présidente du Réseau Euromed France et membre de l’iReMMO
Clôture: Jean-Paul Chagnollaud, président de l'iReMMO.
« DJ set », conclusion de la journée avec la musique de Hadi Zeidan.
En coproduction avec la Maison des Métallos.

La montée des islamismes

Samedi 13 mai 2017
La révolution khomeyniste,
avec Yann Richard, professeur émérite d'études iraniennes à l’Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, spécialiste de la sociologie religieuse du chiisme moderne, de l’histoire de l’Iran contemporain ainsi que de la littérature persane. Frères musulmans et printemps arabes, avec Pierre Puchot, écrivain et journaliste indépendant spécialisé sur le Maghreb et le Moyen-Orient,  il a dirigé Les frères musulmans et le pouvoir (2011-2014) (Editions Galaade, 2015). Daech: idéologie et propagande avec Myriam Benraad, politologue, spécialiste de l'Irak, maître de conférences en science politique et études moyen-orientales à l'Université de Limerick, en Irlande, auteure notamment de L'État islamique pris au mot (Armand Colin, à paraître).

Moyen-Orient et ingérences extérieures contemporaines

Samedi 1er avril 2017
Les diplomaties et la crise syrienneManon-Nour Tannous, docteure en relations internationales, ATER à la chaire d'histoire contemporaine du monde arabe au Collège de France et chercheure associée au Centre Thucydide à l'Université Panthéon-Assas Paris II, L'Irak à travers les guerres avec Pierre-Jean Luizard, directeur de recherche CNRS au sein du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités, La guerre civile libanaise avec Elisabeth Picard, politologue, spécialiste du Moyen-Orient arabe et directrice de recherche émérite au CNRS.

La guerre froide

Samedi 4 mars 2017
1956 : Les secrets de l'expédition de Suez avec Denis Lefebvre, journaliste, historien du socialisme et de la franc-maçonnerie, Les guerres israélo-arabes : 1967 et 1973 avec Jean-Paul Chagnollaud, président de l’iReMMO et professeur émérite des Universités, Les États-Unis et l'Iran pendant la Guerre froide avec Claudia Castiglioni, docteure en histoire internationale.

La Seconde guerre mondiale

Samedi 4 février 2017
L'année 1942 en Méditerranée, le tournant stratégique de la guerre à l'Ouest, avec Cédric Mas, juriste et auteur de La bataille d’El Alamein (Uniformes et Heimdal, 2012). La lutte armée pour l'indépendance d'Israël 1936-1948, avec Charles Enderlin, journaliste et auteur franco-israélien, La politique soviétique dans la première guerre israélo-arabe, avec Dominique Vidal, journaliste et historien.

La Première guerre mondiale

Samedi 21 janvier 2017
La création des États au Moyen-Orient dans les années 20, avec Jean-Paul Chagnollaud, professeur émérite des Universités, président de l’iReMMO, L'Empire ottoman pendant la Première guerre mondiale, avec Fabrice Monnier, historien, spécialiste de l’Empire ottoman, De la déclaration Balfour au Livre blanc de 1939: le mandat britannique sur la Palestine, avec Dominique Vidal, journaliste et historien.

 

De Saladin à la fin de l’Empire ottoman

Samedi 3 décembre 2016
Saladin et les croisades, avec Vanessa Van Renterghem, maîtresse de conférence à l’Inalco, La Reconquista en Espagne, avec Adeline Rucquoi, directeur de recherche émérite au CNRS, Eté-automne 1914, l'Empire ottoman entre en guerre, avec François Georgeon, directeur de recherche émérite au CNRS.

Les empires avant l’émergence des Ottomans

Samedi 5 novembre 2016
Histoire des empires : une perspective historique et géographique, avec Christian Grataloup, professeur émérite de l’Université Paris VII-Denis Diderot, Les califats omeyyade et abbasside, avec Wissam Halawi, enseignant-chercheur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l’université Paris-Sorbonne, Les conquêtes arabes avant l’Empire ottoman, avec Pascal Buresi, directeur de recherche au CNRS et directeur d’Études à l’EHESS.

Paix et guerres au Moyen-Orient : Séance inaugurale 2016-17

samedi 1er octobre 2016
Violences au Moyen-Orient, avec Jean-Paul Chagnollaud, professeur émérite des Universités et Président de l’iReMMO, Nahda : la renaissance arabe. Esquisse d’une histoire conceptuelle, avec Anne-Laure Dupont, historienne et arabisante, maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’Université Paris-Sorbonne, Dimension religieuse des conflits contemporains au Moyen-Orient, avec Dominique Avon, professeur d’Histoire à l’Université du Maine (Le Mans) et co-directeur de l’Institut du pluralisme religieux et de l’athéisme (IPRA).

Minorités et pouvoirs

Samedi 21 mai 2016
Dans le cadre du cycle 2015-2016 de l’Université populaire «Le pouvoir politique et l’islam à travers l’Histoire»
Minorités sous l’Empire Ottoman avec Emmanuel Szurek, chercheur associé au Centre d’Études Turques, Ottomanes, Balkaniques et Centrasiatiques (CETOBaC - EHESS)
Musulmans en France depuis le XIXème siècle avec Khadija Mohsen-Finan, politologue, enseignante-chercheure à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Minorités religieuses en terres d’Islam aujourd’hui avec Rudolph El Kareh, sociologue et politologue

 Les États islamiques non arabes ou « l’Islam républicain »

Samedi 9 avril 2016
Dans le cadre du cycle 2015-2016 de l’Université populaire "Le pouvoir politique et l’islam à travers l’histoire".
Gambie : république islamique ou dictature opportuniste ? avec Jean-Claude Marut, géographe, chercheur associé au laboratoire LAM (Les Afriques dans le monde / CNRS - Sciences Po Bordeaux), Iran : politique et religion chez les Chiites avec Clément Therme, chercheur associé à l’EHESS, Pouvoir et islam en Asie du Sud Est avec Daniel Delfolie, sociologue, chargé d’enseignement à à l’Institut d’études politiques (IEP) de Lille et à l’Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne.

L’Islam à l’heure de la crise et du colonialisme

Samedi 12 mars 2016
Dans le cadre du cycle 2015-2016 de l’Université populaire "Le pouvoir politique et l’islam à travers l’histoire"
Pouvoir politique et religion dans l’Empire Ottoman avec Paul Dumont, directeur du Département d’études turques de l’Université Marc Bloch (Strasbourg) et professeur de langue, de littérature et de civilisation turques. Le réformisme islamique : une troisième voie (XIXe-XXe) avec Steven Duarte, agrégé d’arabe et docteur ès études arabes et islamiques (EPHE). Il enseigne la langue arabe et les réformismes de l’islam contemporain à l’Université Paris 13. Nationalisme arabe comme réponse à la crise ? avec Elisabeth Longuenesse, sociologue et directrice de recherche au CNRS, Lyon.

Textes et concepts fondamentaux

Samedi 13 février 2016
Dans le cadre du cycle 2015-2016 de l’Université populaire "Le pouvoir politique et l’islam à travers l’histoire"
La Constitution de Médine
 avec Mohamed Ghamgui, professeur d’histoire musulmane à l’IESH. Le Jihad du temps du prophète Mohammed à aujourd’hui avec Roland Laffitte, chercheur indépendant et essayiste, secrétaire de Société d’Études Lexicographiques et Étymologiques Françaises et Arabes. États en Islam avec Makram Abbes, professeur de philosophie politique à l’ENS de Lyon, il a notamment publié « Qu’entend-on par jihâd ? » in Les Grands dossiers des sciences humaines

Penser le pouvoir et conseiller le prince

Samedi 9 janvier 2016
Dans le cadre du cycle 2015-2016 de l’Université populaire "Le pouvoir politique et l’islam à travers l’histoire"
Les miroirs des princesSyrine Snoussi, chercheure en philosophie à l’Université Paris Est Créteil. Ses travaux portent sur l’exercice du pouvoir dans les premiers miroirs des princes arabo-musulmans,  Ibn Khaldûn, Gabriel Martinez-Gros, professeur d’histoire médiévale du monde musulman à l’Université Paris-X (Nanterre La Défense). Il est l’auteur de nombreux ouvrages, notamment Ibn Khaldûn et les sept vies de l’Islam.

Les rapports « pouvoir et religion » dans les empires musulmans 

Samedi 5 décembre 2015
Dans le cadre du cycle 2015-2016 "Le pouvoir politique et l’islam à travers l’histoire".
Pouvoir et religion dans l’empire Omeyyade avec Marie Legendre, chercheur post-doctorante à Aix-Marseille université (IREMAM/AMU-CNRS). Pouvoir et religion dans l’empire Abbasside avec Rochdy Alili, historien et membre du comité de rédaction de la revue Hommes et Migrations. Entre chiisme et sunnisme : la voie originale des empires médiévaux de l’Occident musulman avec Pascal Buresi, directeur de l’directeur de l’Institut d’études de l’Islam et des sociétés du monde musulman (IISMM - EHESS)

L’Arabie au temps du prophète de l’Islam

Samedi 10 octobre 2015
Dans le cadre du cycle 2015-2016 de l’Université populaire "Le pouvoir politique et l’islam à travers l’histoire"
L’Arabie avant l’Islam avec Abdellatif Idrissi, enseignant chercheur à l’université Paul-Valéry Montpellier III et à l’Académie des langues anciennes. Mohamed ou Mahomet : Prophète et dirigeant politique avec Pierre Lory, islamologue et Directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE) à Paris. Le temps des premiers successeurs avec Nabil Mouline, enseignant-chercheur à Sciences-Po. Auteur de : Les clercs de l’Islam. Autorité religieuse et pouvoir politique en Arabie Saoudite (XVIIIe-XXIe siècles) (PUF, Paris, 2011).

Stratégies coloniales comparées dans le monde arabe avant 1914

Samedi 6 décembre 2014
Comment l’idée coloniale est-elle née ?, Alain Ruscio, docteur en histoire de l'Université de la Sorbonne (Paris I) et chercheur indépendant, Les stratégies coloniales russes au Caucase, Frédérique Longuet-Marx, maître de conférences en sociologie à l’université de Caen et chargée de séminaires à l’Ecole des hautes études en Sciences sociales (EHESS), elle est également chercheuse associée au CETOBaC, La stratégie coloniale française au Maghreb, Jacques Frémeaux, professeur des universités en histoire contemporaine à la Sorbonne (Paris-IV), ancien élève de l'école normale supérieure, agrégé d'histoire et titualaire d'un doctorat d'État, il est également membre de l’institut universitaire de France et de l’Académie des sciences d’Outre-mer.

De l’empire Ottoman à la Turquie d’aujourd’hui

Samedi 15 novembre 2014
L’Empire ottoman au XIXe siècle, Ghislaine Alleaume, directrice de Recherche au CNRS, et directrice de l’Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman (IREMAM, CNRS - Université d'Aix-Marseille) de 2008 à 2014, Vivre dans l’empire Ottoman et en Turquie, François Georgeon, directeur de recherche émérite au CNRS, il est membre du Centre d’Études Turques, Ottomanes, Balkaniques et Centrasiatiques (CETOBaC, CNRS - EHESS - Collège de France), Histoire du nationalisme turc, Ali Kazancigil, politologue, directeur de la revue de géopolitique "Anatoli : De l’Adriatique à la Caspienne" (CNRS Editions). Il a enseigné à la Middle East Technical University (Ankara) et collaboré au journal Le Monde en tant que correspondant à Ankara de 1967 à 1971.

Naissance des Etats (années 20) et nature des régimes

Samedi 4 octobre 2014
Introduction au cycle d'Université populaire, Henry Laurens, professeur au Collège de France, titulaire de la chaire d’Histoire contemporaine du monde arabe, Le tracé des frontières des nouveaux États, Jean-Paul Chagnollaud, professeur des Universités et président de l’iReMMO, La nature autoritaire des Etats, résilience et contestations récentes, Philippe Droz-Vincent, professeur de sciences politiques à Sciences Po Grenoble, il est membre de la chaire Méditerranée Moyen-Orient de cet IEP.

L’Europe, les musulmans et la montée de l’islamophobie

Samedi 17 mai 2014
Genèse et enjeux de l’usage du concept d’islamophobie, avec Houda Asal, chercheure post-doctorante à l’Université McGill à Montréal et membre associée à l’Équipe de recherche sur les inégalités sociales (ERIS) du Centre Maurice Halbwachs (ENS, EHESS, CNRS - Paris), La construction médiatique de l’islamophobie en France, avec Thomas Deltombe, éditeur et auteur de L’islam imaginaire. La construction médiatique de l’islamophobie en France (1975-2005) (éd. La Découverte, 2005), Panique morale sur droit et charia au Royaume Uni, avec John R. Bowen, professeur d’anthropologie socioculturelle à l’Université Washington de Saint Louis (États-Unis), auteur de L’islam : un ennemi idéal (éd. Albin Michel, 2014).

La perception occidentale de l’Iran d’hier et d’aujourd’hui

Samedi 29 mars 2014
La perception occidentale de la révolution iranienne de 79, avec Bernard Hourcade, géographe spécialiste de l’Iran, directeur de recherche émérite au CNRS au sein du laboratoire "Mondes iranien et indien", La société iranienne face à l’islamisme d’Etat, avec Marie Ladier-Fouladi, directrice de recherche au CNRS, La politique américaine, européenne et française, avec François Nicoullaud, ancien ambassadeur de France à Téhéran, analyste de politique internationale, spécialiste de l'Iran, du Moyen-Orient, ainsi que des questions de non-prolifération.

Les Etats-Unis face à l’islam politique

Samedi 8 mars 2014
Dialogue introductif, avec Jean-Paul Chagnollaud, professeur des Universités, président de l'iReMMO et de la revue Confluence Méditerranée, et Alain Gresh, journaliste au Monde diplomatique, animateur du blog Nouvelles d'Orient, Le tournant de la guerre en Afghanistan, avec Gilles Donrrosoro, professeur en sciences politiques à l’Université Paris I, Positionnement politique des Etats-Unis face aux gouvernements post révoltes arabes, avec Karim Emile Bittar, directeur de recherche à l’IRIS.

L’islamisme en Palestine

25 janvier 2014
Hamas : de l'Association des Frères musulmans au titulaire de l'Autorité, avec Jean-François Legrain, chargé de recherche au CNRS affecté à l’IREMAM / MMSH d’Aix-en-Provence (Institut de Recherches et d’Etudes sur le Monde Arabe et Musulman /Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme), Histoire du Jihad islamique palestinien, avec Nicolas Dot-Pouillard, chercheur à l’IFPO (Institut français du Proche-Orient) Beyrouth, avec le soutien du programme When Authoritarianism Fails in the Arab World (WAFAW), European Research Council (ERC) et co-administrateur des Carnets de l’IFPO, L'islamisme chez les arabes israéliens/Palestiniens d'Israël, avec Elisabeth Marteu, enseignante à l'université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne et à Science Po

Islam et égalité citoyenne

7 décembre 2013
Les chrétiens d'Orient, avec Jean-Michel Cadiot, journaliste à l'AFP, La Charia, avec Baudouin Dupret, directeur de recherche au CNRS, directeur du CJB (Centre Jacques-Berque pour le développement des sciences humaines et sociales au Maroc), Les juifs d’Égypte, projection-débat autour du documentaire d’Amir Ramis, avec Joyce Blau, linguiste, membre de l’Institut Kurde.

Les Frères musulmans

Samedi 16 novembre 2013
Idéologie et fonctionnement, avec Marie Vannetzel, docteure en sciences politiques du CERI/Sciences-Po Paris, titulaire d'une thèse sur "les réseaux et registres de la mobilisation des Frères musulmans en Egypte", Les frères musulmans en Europe, avec Brigitte Maréchal, professeure à l’Université Catholique de Louvain. Frères musulmans et salafistes, avec Stéphane Lacroix, professeur associé à l'École des affaires internationales de Sciences Po (PSIA) et chercheur au CERI (Centre d'études et de recherches internationales).

Place et perception de l’Islam du Moyen-Âge au XIXe siècle

Samedi 5 octobre 2013
Le musulman vu par les chrétiens européens au Moyen-Âge : partenaire économique, rival militaire, hérétique dangereux, avec John Tolan, professeur d'Histoire à l'Université de Nantes, Le tournant des Lumières, avec Henry Laurens, professeur au collège de France et membre de l'iReMMO, L'Empire ottoman, l'Europe et l'islam : 1789-1918, avec Hamit Bozarslan, directeur d'études à l'EHESS.